Le pot (aux roses) belge

Merckx69_1    Souvenez-vous, j’avais abordé le sujet dans mon Podcast #3. Merci à tous ceux qui m’ont dit aujourd’hui qu’ils avaient pensé à moi en apprenant qu’Armstrong n’avait sans doute pas décroché sept fois la lune à la seule force de ses jarrets … 

    Tiens, pour rester au rayon iconoclaste, ça serait-y pas assez comique de reprendre les échantillons d’urines de notre vénéré baron, dit aussi le cannibale, Eddy Merckx prises en 1969 (jugez plutôt de son palmares cette année-là) et de les analyser avec les techniques scientifiques d’aujourd’hui ?

Tags:Armstrong cyclisme dopage Belgique Merckx

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le pot (aux roses) belge

  1. Promethee dit :

    Du tout grand billet :))

Laisser un commentaire