3615 code « Qui n’en veut » (Le retour)

Telekila 001“Télékila”, le supplément télé des Editions de l’Avenir, consacre ce week-end  son dossier à la nouvelle poule aux oeufs d’or des télévisions: les sms. 

On y apprend que c’est France 5 qui a été la première chaîne a diffuser des sms de téléspectateurs à l’écran.  Il s’agissait de l’émission “C dans l’air”, présentée par Yves Calvi. Depuis, le concept a été repris à toutes les sauces, au point “qu’on imagine désormais des tas d’émissions non pour leur contenu mais pour leur capacité à générer des sms !”, souligne Bernard Hennebert, ardent défenseur d’une télévision de qualité et fondateur de la regrettée Association des Téléspectateurs Actifs.

Télékila, qui rappelle le sms bidouillé par l’équipe de Fogiel lors du sketch borderline de Dieudonné sur le plateau de “On ne peut pas plaire à tout le monde”, revient également sur l’émission Controverse (RTl-TVi) du dimanche 2 octobre. Diffusée à la même heure que sa rivale, Mise au Point (RTBF),  celle-ci avait en fait été enregistrée, les mêmes invités ne pouvant physiquement être présents sur les deux plateaux en même temps.

Or, en bas de l’écran défilait comme à l’habitude un appel au public pour que ce dernier réagisse via sms, tarif à l’appui. Vu le sujet de l’émission (l’affaire d’abus de biens sociaux à la Carolorégienne), nul doute que les téléspectateurs ne se sont pas privés pour “interagir”…

“N’allez pas fantasmer sur l’argent qu’on se serait fait avec les trois sms (sic !) reçus ce jour-là”, tente de nous faire gober Stephane Rosenblatt, directeur de l’Info de RTL, qui assume cependant l’erreur, due “à la force des habitudes” puisque cette émission est presque toujours en direct, et jure “que ça ne nous arrivera plus”.

N’empêche, le public a été trompé et la chaîne s’est indûment enrichie d’au moins 1, 50 euro. 

Je propose donc qu’elle verse cette somme au CSA en signe de bonne volonté, ou en cadeau d’au-revoir, c’est comme elle veut, puisque depuis le déménagement de son siège social au Luxembourg, cette dernière n’est plus soumise à l’autorité de l’organe de contrôle des programmes en Communauté française (qui, de toutes manières, s’était bien gardé de bouger le petit doigt dans cette affaire)

Bref, un dossier bien ficelé, qui donne encore la parole à Alain le Garrec (médiateur de France 3) et qui finit par cette phrase sans appel de David Marcus (patron de Echovox, société suisse qui fournit M6 en la matière): “Les sms surtaxés peuvent couvrir l’ensemble des frais de production d’une bonne émission de télé-réalité”. (C’est quoi une “bonne” émission de télé-réalité ?)

Je laisse la conclusion à Yves Calvi, dans une interview vendredi à La Libre Belgique:“L’interactivité  permet d’échanger des choses avec le public mais le sms ne doit pas être un tiroir-caisse, un cache-misère pour masquer la pauvreté d’un débat”

Telekila 002 

Ps: Clôturer le magazine avec une invitation à envoyer un sms au 3525 code Télékila, fallait oser …

 

Now playing: Jan Des BouvrieGare Du Nord Pablo’s Blues (Groove Salad: [SomaFM])

 

Tags: Télévision Belgique RTL RTBF Vers l’Avenir

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. moi, j’ai trouvé la solution: j’ai débranché la télé!
    (rien à voir…): vous avez ou avez eu un lien avec mon blog InfoTechArt : il déménage! S’il vous intéresse toujours, il s’est transformé en « site – blog » – nouveau concept! 🙂 -, à l’adresse:
    http://www.infotechart.com
    merci de changer les liens
    LF

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire