J’ai rarement vu Lanvin au poste

L’acteur français Gérard Lanvin était en promo ce week-end en Belgique pour défendre son dernier film « Les parrains ». Il s’apprêtait à grimper dans la limousine venue le chercher à la descente de son Thalys, mais, pas de chance, la limo était mal garée et des pandores passaient par là.

« Spreekt U Vlaams ? » ben non, Gérard ne spreek pas flamouch. Grave erreur.

Quelques « Papier Biete ! » plus tard, Gérard, qui croyait avoir affaire à un clône de Poelvoorde (cfr Le Boulet), s’est heurté à Wim, qui a les franstalige et leur cultuur en grippe et qui depuis la réforme des polices n’a de toutes manières plus les moyens de se payer le cinoche.

Résultat: menottes aux poignets, direction le poste. D’où il sortira une bonne heure plus tard, bien décidé à adhérer au FDF dès qu’il se sera domicilié dans la périphérie (question d’échapper au fisc français).

Moralité de l’histoire, dixit son attaché de presse « Finalement, cet incident fait parler du film. C’est une bonne publicité. »

Via La DH

Technorati Tags: , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à J’ai rarement vu Lanvin au poste

  1. Lapinlove404 dit :

    Heu… dans metro (ca vaut bien la DH comme source), ils disaient qu’il na pas supporté que le policier le tutoye… Ce qui est finalement une faute mineure en français seconde langue.

    Cela fait un peu moins passer le policier pour un flaminguant mais Gerard un peu plus pour un pédant. Un préjugé culturel au détriment de l’autre ? ;-D

  2. damien dit :

    exact ! mais ce flic-là devait payer pour tous les autres. Y’a des jours où je ne peux pas m’empêcher de tirer au gros calibre communautaire débile. Ca sert à rien, mais qu’est-ce que ça défoule !

Laisser un commentaire