Gaetano a eu l’énergie de traduire Tim O’Reilly

« Ce concept de
Web 2.0 est un concept marketing. En fait, il ne veut rien dire en soi:
c’est une appellation qui regroupe plusieurs « principes », qui valent ce
qu’ils valent. Même O’Reilly reconnait explicitement à la fin de
l’article qu’on n’est pas obligé de respecter tous les principes pour
être estampillé « Web 2.0″…En lisant l’article, on se rend compte aussi qu’il s’agit plus d’un
relevé de constats que d’une véritable analyse. On est dans la description d’une tendance. Rien de plus. »

Commentaire personnel très lucide de Gaetano (expressions.be) formulé en introduction du résumé qu’il a effectué des 16 pages de l’article de Tim O’Reilly « What Is Web 2.0 »

Technorati Tags: ,

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. Bien d’accord avec le commentaire de Gaetano sur ce néologisme hype qu’est « web 2.0 ».

    Pèle-mèle j’ai quand même envie de dire que sur le plan technique, beaucoup de choses sont loin d’être nouvelles :

    Le « browser » vu comme un client léger ou une sorte de nouveau terminal, c’est un peu ce qui a poussé Microsoft à faire la guerre à Netscape il y a 7-8 ans.

    Le principe des « flux » auquels on s’abonne, Microsoft essayait de le pousser en 1998 avec ses « channels ». Certes être diffuseur de contenu par ce système, à l’époque, passait probablement par l’usage de technologies patentées par ce vieux Bill.

    Bref, les possibilités techniques sont là depuis longtemps, les idées aussi. Pour moi la colle qui manquait c’était la connectivité « always on » qui, au delà du débit, est l’apport majeur des connexions résidentielles de type ADSL ou Cable.

    Mais il y a cinq ans le public voyait le web comme un monolithe auquel on n’était connecté que ponctuellement, et évoquer autre chose vous faisait passer pour une sorte de gros neuneu asocial, genre « mais enfin, tu n’as quand même pas besoin d’être tout le temps sur Internet ».

    Peut-on dire qu’il y avait un manque de visions dans le chef du public et des médias ?

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire