Bon Sang de Bon Soir ? (Podcast)

Podcast

Liens associés:

Les 3 sites de la campagne du journal Le Soir
BabyForEveryone
GiveLife
Institut pour l’Intégration

L’édito publié par Le Soir et les  articles associés
Mon échange de mails avec Child Focus
UPDATE: Ils en parlent: Cédric, Climax, Gaetano, Jonathan, PrometheeFred Cavazza,Presse-citron et La Libre

Le billet de François sur l’arrivée de la vidéo sur Libération

La contribution de cactus au projet collaboratif

Bande-annonce: Les Bronzés 3 « Amis pour la vie » (via Gaetano)


Technorati Tags: Belgique

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Bon Sang de Bon Soir ? (Podcast)

  1. Ping : HXnet - Divagations tétrapilectomiques - le blog de Jonathan Loriaux

  2. Gaetano dit :

    Très bon podcast Damien. Bon boulot!

  3. Tom Himpe dit :

    Cher Damien,

    J’ai écouté votre podcast sur la campagne du Soir avec beaucoup d’intérêt, comme je suis un des responsables de cette campagne, travaillant dans l’agence de publicité mortierbrigade, qui travaille pour Le Soir.

    Je voulais juste ajouter quelque chose sur la méthode ou la technique qu’on a utilisé, en particulier le fait qu’on a lancé trois sociétés assez extrèmes, sans révéler pendant deux jours qu’elles étaient fictives. Le but de la campagne, c’était d’agrandir la réalité comme elle se présente aujourd’hui, pas de la camoufler ou de la rendre plus douce ou plus digestible. Plutôt que d’imposer directement la vue du Soir sur cette actualité, on voulait confronter le public francophone en directe, sans barrière avec quelques phénomènes qui surgissent dans la société.

    Avoué, c’est une douche froide, c’est dur, c’est une confrontation directe. Mais ce qu’on ne voulait pas faire, c’est faire de la publicité classique, car celle-ci est directement lu comme un outil d’auto-promotion. Ce qu’on a par contre fait, c’est créer notre propre actualité, en créant trois sociétés fictives, fondées directement sur des faits réels. En fait, cette campagne est aussi bien une campagne POUR Le Soir qu’une campagne PAR Le Soir. Plutôt qu’une campagne de publicité classique, je le vois comme un projet redactionnel, exprimant une vue sur la société. Ce qui explique aussi le grand effort que la redaction du Soir fait pour vraiment traiter les différents sujets en profondeur dans leur journal.

    S’il y a des gens qui sont personellement perturbés par la campagne, on s’excuse bien sûr, et en même temps, en leur invite dans le débat, et à partager leurs opinions avec et dans Le Soir ou autre part. Car c’est le changement de comportement, le débat qu’on veut créer. Un journal de qualité ne peut pas rester dans son rôle passif. Le Soir veut vraiment jouer ce rôle actif dans la société sur des thèmes qui touchent les gens dans leur vie quotidienne.

    Merci pour votre contribution,

    Tom Himpe
    Responsable Stratégie & Media chez mortierbrigade

  4. damien dit :

    Thanx Gaetano, content que ça te plaise

Laisser un commentaire