Bud, Mick et Uncle Sam

Comme chaque année, je me suis gavé des viriles embrassades de la grand messe sportivo-commercialo-culturello-orgiaque made in USA. J’ai beau savoir que les gus ont autant de saloperies dans le sang qu’un troupeau de blanc-bleu-belge au sommet du Tourmalet, cette chouette sensation de communier avec une part non négligeable de la communauté des terriens, fut-elle lobotomisée à coups de spots de pub à 2,5 millions de $, reste quand même un grand moment . J’ai même été pisser et tirer la chasse à la mi-temps, question d’apporter ma petite goutte au Big Flush … c’est dire !

Ce fut un beau match, avec des touchdowns « waazaaa » , des pom-pom girls « oufti » et un show à la mi-temps très « satisfactionnant » (attention, c’est du lourd: 50Mb)

Technorati Tags: ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Bud, Mick et Uncle Sam

  1. Ping : Promethee

Laisser un commentaire