Google et Skype investissent dans FON: le début de la fin des opérateurs Télécom

Fon, qui développe un réseau Wi-Fi communautaire permettant aux internautes de partager leur connexion et ambitionne de devenir le réseau le plus dense au monde, vient de lever 18 millions de dollars dans un tour de table dont faisaient partie Google et Skype, rien que ça. Et qui dit Wi-Fi partout dit accès au net haut-débit à bas prix mais aussi téléphonie à prix plancher partout … Tremblez donc,  messieurs les Telco ! (ce n’est pas la première fois que je le dis, je sais)

Le principe est simple, en installant un firmware (un petit logiciel) sur votre routeur Wi-Fi, vous devenez un fournisseur d’accès à internet. Pour les membres de FON, les ‘Linus’ (en référence à Linus Torvalds), l’accès est complètement gratuit. Ensuite, il y a un niveau intermédiaire, celui des ‘Bills’ (en référence à Bill Gates), qui bénéficient d’un tarif réduit. Le troisième niveau, c’est celui des ‘Aliens’, pour qui l’accès via la connexion des Foneros est payant : 1,50€ pour 30 minutes, 5€ pour 24 h, ou 35€ par mois.

Où que vous soyez, vous pourrez donc accéder à internet à un prix plus que démocratique, grâce à la mise en commun des ressources de chacun. C’est-y pas beau ça ? D’autant plus que FON lancera bientôt son WifiFON, dont vous pouvez aisément imaginer le potentiel ravageur.

L'image “http://fr.fon.com/images/wififon-204.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

« Je savais qu’offrir notre logiciel en téléchargement pour créer un signal WiFi global et unifié était beaucoup plus rapide que la méthode traditionnelle employée par d’autres fournisseurs de hotposts WiFi. Leur méthode – acheter des boîtiers WiFi et les déployer un par un – est coûteuse et peu efficace. », souligne sur son blog Martin Varsavsky, le fondateur de FON.« Ce qui est unique c’est de voir comment deux grands rivaux
collaborent au sein de FON. L’explication est la suivante :
unifier tous les points WiFi dans le monde et offrir l’Internet
disponible partout et tout le temps bénéficie à
tous les sites Internet et aux fournisseurs d’accès. »

3.000 Foneros ont déjà embrayé et le tour de table de ce week-end devrait permettre à Fon d’atteindre son objectif d’1 million de hotspots d’ici 2010.

Ayant changé d’opérateur la semaine dernière (Belacom –> Tele2, marre des factures à 200 euros), je fais le siège du numéro 070 depuis lors pour savoir comment  « superposer » le routeur Thomson de Tele 2 avec mon Linksys WAG54G, compatible pour rejoindre Le Mouvement.

La sympatique technicienne (et oui …bande de geeks !) qui est venu m’installer le matos m’a dit qu’il y avait moyen d’ouvrir un port en plus que celui préconfiguré, mais que Tele 2 ne le faisait que sur demande écrite et en freinant des 4 fers. M’est avis qu’ils ne sont pas vraiment du genre à accepter le partage de connexion mais qu’importe, je me batterai pour ce que j’estime être mon droit, à partir du moment où c’est moi qui règle la facture et que je me porte garant des utilisateurs que j’autorise à accéder au net via ma connexion  (non, ce ne sont pas des terroristes, je vous vois venir, messieurs du Ministère)

Si vous avez une petite idée sur la manière de procéder, n’hésitez pas.

UPDATE: Peter Forret a déniché quelques inexactitudes dans le discours tenu par Martin Varsavsky, notament en ce qui concerne d’éventuels « accords » conclus, ou en passe de l’être, avec des fournisseurs d’accès à Internet. Martin utilisait en effet différents termes très forts pour qualifier l’état des relations de FON avec Speakeasy aux USA. Dans une dépêche Reuters, il annoncait même une signature d’un accord, ce qui a été démenti par la suite par Speakeasy. Comme François le fait remarquer, la comm’ de Fon gagnerait en transparence et en crédibilité si son fondateur en acceptait les règles de jeu …

Technorati Tags: , , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Google et Skype investissent dans FON: le début de la fin des opérateurs Télécom

  1. Ping : HXnet - Divagations tétrapilectomiques - le blog de Jonathan Loriaux

  2. Katchina dit :

    Projet terrible… Mais finalement c’est un peu le pendant commercial des initiatives du type « réseau citoyen » qui essayent de décoller depuis des années. C’est marrant quand même de voir comme l’offre de grosses boites « 2.0 » est encensée alors que le geeks des réseaux citoyens étaient considérés comme des doux rêveurs…

    A méditer, cette manière dont nous avons toujours besoin d’un « grand frère » beau et fort et puissant pour nous dire « mais oui, c’est possible, si tous les X du monde s’y mettent on peut réaliser Y ». (en ce cas, remplacez Y par « un réseau wifi global » et X alternativement par « geeks » ou « abonnés internet lambda.)

    Ceci dit…

    Au delà de l’aspect contractuel (ton opérateur t’autorise-t-il à partager ainsi ta connexion, peux-tu unilatéralement décider que tu t’en tamponnes ?)… Ca pose d’autres questions…

    1. As-tu la qualité d’opérateur de réseau ? Ne faut-il pas, pour ça, une licence IBPT (et ce même sur des fréquences libres comme celles du wifi, exploiter la fréquence à titre privé et y fournir un service étant deux choses différentes) ?
    2. Quid de la responsabilité légale des opérateurs de réseau quant au contenu que fait transiter leurs utilisateurs ? Es-tu prêt à l’assumer ?
    3. Es-tu bien certain d’être en mesure de pouvoir garantir la probité (et donc de pouvoir identifier) tout utilisateur de ton réseau ?

    Je ne serai pas chien, je ne pose pas forcément ces questions pour démonter l’idée… Je me fais juste un peu l’avocat du diable. Voici donc les éléments de réponse que j’ai :

    1. A mon avis ça sera le plus dur ! Mais il ne devrait pas y avoir de contrôles a priori. Par contre en cas de problème (interférences, problème légal lié à 2. ou 3., etc), on risque bien de te renvoyer ça à la g…

    2. Si 1 est résolu et que tu es considéré comme un opérateur réseau (et non comme un fournisseur de contenu / hébergeur), ta responsabilité est limitée. Si je me souviens de mon cours de droit, tu dois juste couper la ligne quand tu es au courant de l’usage malveillant qui est fait de ton réseau. Je ne pense même pas que tu doives mettre en place de mesures pour surveiller toi-même cet usage. Enfin, de toute manière c’est clairement défini dans la loi. Mais je le répète, il faut sans doute que 1. soit réglé.

    3. A mon avis le plus simple à régler, techniquement. Et vu les catégories Linus/Bill/Alien, l’identification des users est plus que probablement déjà prévu. Reste à voir si toi, le type qui partage son access point, tu as accès au log te concernant (ce qui me semble être essentiel afin de pouvoir te protéger). Evidemment, il faut aussi que le système central valide l’existence « réelle » de l’utilisateur (afin que la justice puisse se retourner contre le fautif en cas de problème, et non contre toi).

  3. damien dit :

    thanx pour ces explications Jérôme ! C’est vrai que ça pose pas mal de question mais le boss de Fon n’a pas l’air tracassé plus que ça . Il y a un avertissement avant de télécharger le firmware qui pose ces questions mais je n’ai encore rien vu de spécifique à la Belgique

  4. Katchina dit :

    Bah dans leur FAQ ils disent clairement que c’est à l’utilisateur (i.e. le mec qui partage sa connexion) de vérifier que c’est compatible avec le contrat de son ISP et avec la législation locale.

    Je prédis que personne n’en aura rien à foutre, jusqu’aux premiers procès (si jamais il y en a). A voir quand même, la réaction des ISPs. Je ne serais pas étonné de voir les pro-FON et les anti-FON dans un premier temps.

    Enfin, perso je mettrais bien ça en place à Spontin dans quelques mois, ma maison n’est pas trop mal placée pour ce genre de choses… On peut mettre deux antennes sur ce Linksys ? J’en pointerais bien une externe directionnelle vers le village, histoire de voir si j’arrive à toucher les bistrots à touristes (mmmh, suis-je un futur Linus ou un futur Bill, je me le demande).

  5. Ping : Mobisphère

  6. cactus dit :

    Extrement intéressant tout çà. Reste que dans mon coin perdu, va falloir mettre un tag pour GPS si je veux fournir qque chose a qqun.

Laisser un commentaire