« Il s’agit (donc) bien d’une conversation (puissante et créatrice) »

InternetActu est un blog qui devrait, s’il ne s’y trouve pas encore, absolument intégrer votre
agrégateur. Edité par la Fondation Internet Nouvelle Génération (Fing,
pour les intimes), il est truffé d’articles d’une grande clareté sur le
bordel technologique dans lequel nous naviguons. Il pose également
quelques bonnes questions par rapport l’utilité finale de cette
débauche numérique, autant créatrice de sens que de source de bruit.

L'image “http://www.internetactu.net/wp-content/documents/EntreNet_Sch_01.png” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
(Image InternetActu)

Daniel Kaplan, rédacteur et membre de la direction de Fing, conluait son dernier papier, consacré à ce qu’il appelle "l’EntreNet", en disant ceci:

(…) Il s’agit bien d’une conversation, rien de plus (une révolte) ni de moins (une  ratiocination).
Mais quelle conversation ! Infiniment bruyante, désordonnée,
bourdonnante, fractale, mondiale et villageoise, continue et hachée,
inégale, débordante et pour toutes ces raisons, puissante et créatrice.
La conversation dont émerge une société nouvelle – ou dans laquelle
s’étourdit celle d’aujourd’hui ?(…)

Un peu plus haut dans le billet, il se pose une autre question:

Comment mémoriser ce qui en vaut la peine et charitablement oublier les propos
de potache qu’on pourrait ressortir dans 30 ans, quand leur auteur sera
devenu ministre ? Les skyblogueurs qui se lâchaient sur leurs
professeurs pensaient s’adresser à leurs copains : comment leur faire
comprendre et même admettre qu’ils sont régis par la même loi qu’un
grand média ? Bref, comment voir, comprendre, mesurer, oublier,
exprimer, réguler l’impact public de pratiques “presque” privées,
l’impact privé de pratiques “tout juste” publiques ?

ou encore :

Il paraît d’ailleurs étonnant qu’au sein de la communauté “Web 2.0,
culturellement plutôt proche du logiciel libre, l’on s’inquiète assez
peu qu’à la faveur de la transformation des logiciels en services, les
agrégateurs de nos liens sociaux se nomment aujourd’hui Yahoo!
(propriétaire de Flickr et Del.icio.us), Google (propriétaire de la
plate-forme Blogger et du réseau social Orkut), AOL, MSN, eBay…

Je ne dis pas que j’adhère à 100 pc à tous les exemples qu’il cite encore
dans ce (long) article, je dis juste que ça vaut la peine d’aller y
jeter un coup d’oeil  😉

Technorati Tags: , , , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire