Pointblog tourne une page importante de son histoire

L’annonce ce matin par Cyril Fievet de son départ du magazine Poinblog secoue la blogosphère française et les spéculations sur les raisons de ce clash vont depuis bon train. D’autant que dans la foulée, Bertrand Lenôtre, le podcasteur him-self, a lui aussi annoncé qu’il jettait l’éponge.

Tant Cyril que Bertrand semblent très amers quand à la manière dont le boss de Pointblog, Christophe Ginsity, gérait les relations avec ceux qui étaient devenus bien plus de que des collaborateurs.  Dans leurs posts annoncant leurs départs, ils font en effet tout deux référence à  des « promesses non tenues », à « un manque de considération » pour ceux qui au quotidien alimentaient Pointblog ainsi qu’à une « mauvaise gestion administrative ».

Si la popote interne à Pointblog ne regarde in fine que les intéressés, l’aura dont ce magazine bénéficie auprès des blogeurs mais aussi de la sphère médiatique techno-branchouille fait que ces changements rédactionnels intriguent et posent pas mal de questions. C’est d’ailleurs le propre de la blogosphère que de buzer, à fortiori quand un clash survient et qu’il concerne des acteurs de premier plan .

Que retenir, à mon sens, de tout ça : Tout d’abord que Christophe Ginisty est sans doute plus à l’aise dans son rôle de showman et de PR que dans celui de gestionnaire au quotidien d’une publication, encore moins dans un domaine aussi spécifique que les blogs. A chacun son métier. 

Ensuite que Cyril, journaliste et rédac’chef de Netizen, souhaite préserver son indépendance et sa capacité d’action pour d’autres projets qui nécessitent toute son énergie, c’est tout à son honneur. Même s’il peut nourrir quelques regrets par rapport à Pointblog.com qu’il a porté sur les fonds baptismaux et qu’il a grandement contribué à sa reconnaissance par le grand public. Il y a toujours matière à déception lorsque des attentes en terme de relations humaines se trouvent mis à mal, mais il pourra  se consoler sans doute un peu en récupérant les dividendes de son investissement et n’a donc pas spécialement  intérêt à voir Pointblog partir en sucette.

Troisièmement: que Bertrand vient de lever des fonds pour développer sa société, Podemus, et qu’il a sans doute bien mieux à faire que se battre pour une pige qui devait lui être payée au lance-pierre, même si qualitativement, celle-ci a contribué à assurer sa crédibilité de podcasteur. Le départ de Cyril n’a sans doute fait qu’anticiper celui de Bertrand qui tôt au tard aurait été obligé de faire un choix (il podcaste aussi sur Zdnet et, d’expérience, je peux vous dire que c’est une activité pluitôt chronophage)

Enfin, que Pointblog a encore de belles aventures devant lui. Gilles Klein, qui animait déjà le magazine depuis le début de l’année avant de reprendre les rennes de la rédaction en chef début mars’, n’est pas né de la dernière pluie. Tant qu’il disposera de sa liberté rédactionnelle pour produire du contenu de qualité et élargir le public cible de Pointblog, je suis convaincu qu’il s’y attelera avec entrain.

Pointblog ne meurt pas avec le départ de Cyril et de Bertrand, mais c’est une page du magazine qui se tourne.  Ca personne ne le contestera.

UPDATE 25/03: Marc-O décide lui aussi de cesser de collaborer avec Pointblog. Il ne publiait déjà plus que sporadiquement depuis quelques temps mais il annonce sur son blog qu’il s’arrête pour de bon. Wel, wel, wel, ça fait un peu désordre tout ça …

Technorati Tags: , , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pointblog tourne une page importante de son histoire

  1. Ping : universmedias

  2. En résumé, PointBlog est un start-up à la sauce 1.0 qui veut faire du Web 2.0 ;-))

Laisser un commentaire