Les médias américains et les Google Maps

Les Google Maps sont des outils assez extraordinaires, non seulement parce qu’elles permettent de naviguer sur l’ensemble du globe en quelques secondes, et selon les endroits en allant très très loin dans les détails, mais surtout parce que le code source de l’application a été rendu public. (MAJ: Google n’a pas publié le code source mais bien une API d’accès. Thanx reader Mongolito pour cette précision) Grâce à cela, n’importe qui peut développer son propre "mashup" et utiliser les Google Maps pour "croiser" des infos de tout type avec un localisation.

Google Maps Mania lance une série consacrée à celles réalisées par des sites de médias américains. Il faut dire que les USA ont la chance d’être particulièrement bien "couverts" par les Google Maps. Le satellite a en effet été bien plus exploité sur cette zone qu’ailleurs dans le monde puisque le niveau de détails permet de situer un bulding, un pont ou encore une gare, ce qui n’est pas possible par exemple en Belgique (sauf, et encore, à Bruxelles, Charleroi et Liège.

En voici quelques unes:

WashingtonPost.com: Mapping US war casualties
Cette carte met un visage et une histoire sur chaque soldat américain tombé en Afghanistan et en Irak. Ils sont 2.616 à l’heure d’écrire ce billet et ça m’a fichu un coup de pouvoir ainsi les détailler un à un. Tiens, saviez-vous que la Californie et le Texas étaient les états à payer jusqu’ici le plus lourd tribu ? Cette mashup a été réalisée par l’auteur de la pionnière du genre: Chicago Crime

Technorati Tags: , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les médias américains et les Google Maps

  1. mongolito404 dit :

    Correction, Google n’a pas publié le code source de Google Maps, ils ont publié une API d’accès à Google Maps. N’importe qui peut donc écrire une application, un programme, qui récupère des données de Google Maps, mais sans savoir comment ses données sont produites, stockées et traitées chez Google. La différence à son importance. Tout le monde sait comment interagir avec sa télévision (enfin presque tout le monde), ce n’est pas pour autant que Phillips, Sony et Cie. ont publié les spécifications du fonctionement interne de leurs téléviseurs.

  2. On attend avec impatience la sortie de GoogleMaps sur le vieux continent. Aucune date n’est encore annoncée et je serais curieux de connaître les réelles motivations ou objectifs de Google en la matière.

    Les mappy, viamichelin sont utiles mais ils ont leurs limitations qu’un GoogleMaps explosera avec la capacité de créer de nouvelles applications comme celles illustrées ci-dessus et sur le blog GMMania.

    IGN en France montre aussi une nouvelle voie …

    Le futur de ces applications s’annonce donc passionnant à suivre (et à vivre)

  3. mongolito404 dit :

    Je sais pas de quand ca date, mais sur Google Maps il y a les routes de Belgique (mais pas toute).

  4. Cela date d’aujourd’hui !!! C dingue comme on peut être contredit parfois 🙂

    Ca y est l’europe semble accessible sous GoogleMaps.

    A lire chez http://blog.outer-court.com/archive/2006-04-25n15.html

Laisser un commentaire