Warner lance le DVD légal d’Aviator à 1,50 $. Vous avez dit changement de mentalité ?

La division Home Video de la Warner vient en effet de lancer une phase de test en Chine en mettant en vente un DVD original du film Aviator au prix de 1,50 dollar, soit quelques cents seulement en plus qu’une copie pirate vendue en rue. Seule différence avec un  DVD « classique », la pochette est en carton. (via Scoopeo et  Clubic)

 L'image “http://img.clubic.com/photo/00C8000000135911.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Warner serait-elle en train de se rendre compte que « qualité de contenu » ne rime pas forcément avec « hors de prix » ? Et surtout, que « faire du chiffre » peut aussi se concrétiser en écoutant les consommateurs et en s’adaptant à leurs besoins plutôt qu’en les prenant pour des vaches à lait écervelées ? Dans la même veine, pourquoi ne pas imaginer un download tout aussi légal avec possibilité de graver le fichier ?

Mieux: en utilisant une solution comme celle développée par Medialive (regardez le podcast vidéo réalisé par Jean Michel Billaut, c’est plus qu’instructif), Les majors pourraient tout à fait librement laisser les internautes s’échanger en Peer-to-Per 99 pc du fichier et envoyer à la demande et en streaming le 1 pc restant, pour 1,50 dollar.

Qu’en pensez-vous ?

Technorati Tags: , , , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Warner lance le DVD légal d’Aviator à 1,50 $. Vous avez dit changement de mentalité ?

  1. Cela peut peut-être fonctionner pour le cinéma US qui fabrique majoritairement des produits de masse, mais je doute que le cinéma européen puisse survivre en vendant des DVD à 1,5 euros. De plus, vendre des DVD si bon marché, c’est brader quelque part la valeur (réelle et symbolique) de l’oeuvre cinématographique au profit d’une optique très consumériste (bien qu’inéluctable).

  2. Katchina dit :

    N’oublions pas que ce produit est d’abord destiné au marché chinois, sclérosé par le piratage industriel qui n’a pas grand chose à voir avec nos médiocres screeners en Mpeg4.

    Les faibles DRM en vigueur sur les DVD (en l’occurence, le « zoning ») interdisent en théorie l’usage de ce DVD sous nos latitudes. Mais le jour où les DRM sur de nouveaux supports seront techniquement plus robustes, on aura l’air fin de savoir que les chinois paient leurs films 15 fois moins cher que nous 😉

    Bref, j’ai un peu l’impression que c’est une fausse bonne nouvelle destinée à nous faire croire que non, les majors ne sont pas des grands méchants loups.

  3. Katchina dit :

    Ooops, j’ai oublié d’ajouter que techniquement la solution de MediaLive a l’air sympa.

    Mais au risque de passer pour un pessimiste, je ne pense pas que ce soient les solutions techniques qui manquent.

Laisser un commentaire