Savez-vous planter des choux … jaunes ?

« La guerilla tournesol n’est pas une organisation, ni une association. C’est un acte citoyen, réalisé individuellement ou en groupe, ayant pour but le fleurissement des espaces publics, la promotion des énergies vertes sous une forme originale et l’amélioration de sa propre qualité de vie. »

Extraits du Brussels-farmer Manifesto

Les chansons de Tryo vantant les vertus de la main verte m’ont jadis réconcilié avec le boulot d’agriculteur pratiqué par moults des mes aieux. Les « gentlemens urban farmer » derrière cette guérilla urbaine sont eux aussi animés de cette géniale faculté à s’émerveiller devant la nature en plein travail. Parce que c’est frais comme une bonne pinte sur une terrasse gorgée de soleil et diablement efficace pour combattre la morosité qui plombe nos artères, allez faire un tour sur leur blog et délectez-vous du récit de leurs escapades Boulevard Anspach, Porte de Halles, Place Madou ou rue Defacqz.

« Le
maillage [vert] n’est pas réservé aux seuls
pouvoirs publics. Chaque citoyen peut y participer à sa
manière : verduriser façades et toitures, planter des
arbres dans les jardins,… sont autant de petites actions pouvant
contribuer à établir des « relais » pour la
biodiversité.
« 

Puisque même l’IBGE (Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement) vous y encourage, pourquoi se priver ?

Technorati Tags: , , ,

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. Sympathique comme tout.

    Notez quand même que l’IBGE conseille de « verduriser façades et toitures, planter des arbres dans les jardins », ce qui relève de la propriété privée de chaque individu. Ils ne cautionnent pas les plantations « anarchiques » dans des espaces publics.

    Moi bien 😉

  2. J’aime votre initiative.
    bonne chance. peux-je aider?:-)
    xxx
    Vive les Bruxellois
    Leve de Brusselaars

  3. J’espère que vous aurez plus de chance que moi pour la floraison.
    J’ai planté un sachet entier de tournesols géants dans un coin de mon jardin et…sur la quantité deux pauvres malheureuses pousses ont réchappés aux terribles « baveuses »(les limaces!)!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire