Festival Esperanzah! 2006: le temps des cerises sur mon gâteau

Le soleil sur les petites routes menant à l’Abbaye de Floreffe hier matin me laissait déjà présager d’une bien belle journée. Les organisateurs du Festival Esperanzah ! y présentaient en effet le programme de la 5ème édition de cet ovni dans la jungle festivalienne de l’été belge. Année après année, je prends un plaisir croissant à me gorger les oreilles de tous ces bons sons, de toutes ces bonnes intentions, de tous ces développements durables en projets et en actes.

http://www.bloggingthenews.info/Esperanzah.jpg

J’ai vraiment une tendresse particulière pour ce festival. Les good vibrations qui irradient ce petit coin du namurois pendant 3 jours y sont pour beaucoup. Chaque année, j’utopie à 100 à l’heure en plantant ma tente en bord de Sambre, en refaisant le monde avec mes old fellow potes, assis tailleur au milieu des vieilles pierres et des jeunes cons. (cfr les photos de l’année dernière) L’atmosphère qui règne dans ce festival est unique et indescriptible. On y vient en famille, ça sent le feu de bois et les épices de là-bas, à des années-lumières de Werchter et du Caca Colak.

http://www.bloggingthenews.info/Esperanzahchanteuse.jpg

L’affiche de cette édition n°6 est dans la même veine que les précédentes, avec quelques belles surprises et un paquet de découvertes en perspective . Rien qu’en écoutant les quelques extraits présentés ce matin, j’en avait des frissons. C’est l’effet reggae sur ma moëlle épinière…

Bref, n’hésitez pas à booker les 4,5 et 6 août dans vos agendas, sortez vos tongues, faites l’entretien de votre minibus VW à rideaux et venez mettre votre grain de sable dans ce joyeux bac à sable.

http://www.bloggingthenews.info/Esperanzahtrompettiste.jpg

J’entends déjà les esprits chagrins de la blogobule crier à la gabegie d’argent public pour quelques bobo cool mal rasés. Le débat est bien sûr ouvert, comme il l’a été l’an passé avec Climax et le podcast réalisé avec Carine, la porte-parole du festival.

Reste qu’à l’heure actuelle, je préfère de loin dépenser un peu thune pour matérialiser quelques belles utopies plutôt que d’attendre que quelques matérialistes viennent me gonfler  avec des projets dont seuls quelques uns perçoivent l’utilité.

http://www.bloggingthenews.info/Esperanzahaccordeon.jpg

Technorati Tags: , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Festival Esperanzah! 2006: le temps des cerises sur mon gâteau

  1. Promethee dit :

    Amuse toi bien….et attention à la picole, pendant le BBQ… :)))

  2. Mijin dit :

    Ca va encore bien le faire … ;-))

  3. damien dit :

    je pense aussi 🙂 faut juste que je prévois quelques sardines en plus (ce-coup-ci)

Laisser un commentaire