Podcast avec Rafi Haladjian à propos de l’arrivée d’Ozone en Belgique

The image “http://www.ozone.net/images/Rafi.jpg” cannot be displayed, because it contains errors.

Voici un podcast réalisé ce mercredi en compagnie de Rafi Haladjian, pionnier du net (FranceNet, 1994) et fondateur d’Ozone, à l’occasion du lancement du 1er Réseau Pervasif à Bruxelles. Michel Davoudian et Nicolas Jungers, les responsables de la franchise belge y ont également participé.

[audio:http://www.bloggingthenews.info/Podcast/podcastrafihaladjian.mp3]

Téléchargez le podcast au format .mp3

Le concept du wifi « partout-tout-le-temps » se concrétise via:

– du wi-fi gratos en bas débit (64k/s) dès que l’on est en zone couverte
– du haut-débit (4Mb/s en symétrique !) pour 20 euros/mois, sans abonnement ni ligne téléphonique fixe.
– un transfert de données illimité (contre nos pauvres 15Gb actuels)
– du « jus » sur n’importe quel bidule wi-fisé (laptop, gsm, PDA, PSP, Nabaztag*, etc.)
– une couverture potentiellement parfaite via un maillage de proche en proche
– le web gratuit à vie si Ozone vient planter une antenne sur votre toit (pour postuler: montoitATozone-bePOINTnet)
– un sacré pied de nez aux Telco et la joie de voir que je ne suis pas le seul à rêver
(souvenez-vous: skype en wi-fi sur un gsm … ça fait baver, hein ?!)

* Le lapin communicant Nabaztag, de la société Violet, est né dans le giron d’Ozone. (voir d’ailleurs à ce propos le concert donné par 100 de ces bestioles à Baubourg fin mai)

http://images.google.com/images?q=tbn:QHjvvDULVlHPnM:www.neteco.com/dbphoto/Entreprises/O/20041012141146-75.jpeg

Pour l’instant, Ozone a disposé 5 antennes sur Ixelles. Elle seront déjà une dizaine dans quelques jours et le rythme d’installation passera à 10 antennes par semaine dès septembre. Pour couvrir massivement Bruxelles (jusqu’au Ring), il en faudrait 600 (350 pour une qualité acceptable).

Comparativement, Paris est déjà couverte à 45 pc (500 antennes) et l’ambition d’Ozone est de couvrir tout Paris pour fin 2007, même si le mot d’ordre reste: « Avancer au rythme des utilisateurs ».

A noter enfin qu’un abonnement à Bruxelles fonctionnera aussi à Paris, et vice-versa. Plus d’infos à propos des détails techniques sur Ozone.net et les articles publiés par Rafi Haladjian pour la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération).

Pour conclure, je livre à la sagacité de vos commentaires cette petite phrase de Rafi, à écouter en fin de podcast:

 

« Le business, c’est faire un truc qui est tellement bien que les gens ont envie de vous donner de l’argent » …

UPDATE 22/06: dans sa version en ligne, laLibre.be donne ce matin quelque conseils de sécurité qu’il est bon de connaître quand on installe un modem wi-fi chez soi. Dans sa version papier, par contre, on verse dans le pathos lourdingue à la « fait-moi peur » avec l’intervention du président du Clusib (club de la sécurité informatique belge) où il est bien sûr question de vol de numéros de carte de crédit et d’inévitables téléchargement d’images à caractère pédophiles à l’insu de son plein gré … pitoyable.

UPDATE 22/06 bis: à lire aussi le très bon article publié par Grégoire Bourguignon sur Astel.be, notamment en ce qui concerne la concurrence féroce qui s’est engagée au niveau technique sur le haut-débit mobile.

Technorati Tags: , , , , , , ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Podcast avec Rafi Haladjian à propos de l’arrivée d’Ozone en Belgique

  1. Katchina dit :

    Mouais, enfin dans la libre online je ne vois rien de très concret. Certes on nous parle de sécuriser nos Wifi, mais pratiquement aucun terme technique n’est cité, et l’encryption d’un Wifi est présentée comme l’élément ultime de la sécurité, alors qu’elle serait plutôt un point de départ élémentaire à mon sens.

    Google m’a trouvé ceci http://www.zdnet.fr/produits/materiels/reseau/0,39049804,39230413,00.htm sur ZDnet. Ca a l’air au dessus de leur niveau habituel. Mais j’ai lu en diagonale, hein, je ne donne pas de garanties.

    Tiens, et le machin Wifi plus ou moins gratuit et participatif d’origine espagnole, là, ça en est où ?

  2. Pascal POTY dit :

    L’entreprise FON poursuit son déploiement via des accords avec les opérateurs et les ISP. c’est notamment le cas avec Neuf-Cegetel en France. Tous les abonnés de Neuf-Cegetel disposent depuis le 1er juin 2006 d’un libre-accès aux points d’accès des « Foneros ». Fon et Neuf vont maintenant installer le firmware de Fon dans toutes les nouvelles Neuf-box et c-box qui seront ainsi « Fon Ready ». Les clients Fon pourront ainsi choisir de bénéficier du réseau de Fon partout dans le monde, notamment pour passer des appels téléphoniques via le nouveau téléphone WiFi et GSM proposé par Neuf. Ce terminal est actuellement proposé en ligne au tarif de 199 euros mais devrait être subsidié dans le cadre des offres dégroupées de l’ISP afin d’être proposé au consommateur pour 1 euro symbolique! Actuellement FON revendique environ 2500 utilisateurs en France (200 000 « foneros » au minimum attendus selon FON fin 2006, l’objectif pour Paris intra-muros est de 20 000 « foneros »). D’autres accords sont en cours de finalisation avec 3 autres autres ISP en France.

  3. damien dit :

    >Katchina: ben, techniquement, lalibre s’adresse à un public pas forcément pointu. je trouvais que les deux trois trucs donnés étaient basiquement utiles. pour le reste évidemment.
    >Pascal: bien le merci pour ces explications. Je pense aussi que Fon a levé récemment des fonds (de Google !)
    Ceci dit, j’ai abordé la question de Fon avec Raf Haladjian et, pour lui, fon adopte aussi un système de hot-spots. C’est à dire du réseau mais seulement à certain endroit. l’image qu’il prenait: « on peut placer mille cabines téléphoniques, ça ne remplacera pas un gsm ». Mais sur le principe, je trouve Fon très intéressant et j’attends avec impatience que ce soit possible en Belgique

  4. Ping : Promethee

  5. Foguenne dit :

    A quand une couverture de toutes la belgique ?
    Sur le papier, c’est très très chouette.

  6. Katchina dit :

    Concernant Fon, qu’en est-il de la position des différents ISP belges par rapport à cette pratique ?

    Autre question, sait-on si la responsabilité de l’utilisateur est engagée en cas d’usage de sa connexion à des fins illicites, ou bien est-ce assimilé à une « activité de simple transport d’information » (dans le sens de l’article 12 de la directive européenne sur le commerce électronique) ? Le « consommateur » devient-il un « prestataire » ?

  7. damien dit :

    > Paul: Pose la question à Denis Jungers et propose lui ton toit !
    >Katchina: voilà une toute bonne question pour Pascal

  8. Katchina dit :

    Note encore, les « menaces » citées dans La Libre (du moins celles que Damien reprend ici, je n’ai PAS lu l’article original) ne sont pas que du ressort du film à sensations bon marché.

    Concernant les téléchargement pédo-pornographiques (ou autres contenu illicite), ça rejoint mon inquiétude concernant Fon. Qu’il s’agisse d’une infrastructure plus-ou-moins controlée (Fon) ou pas (Wifi non-sécurisé), la question de la responsabilité du propriétaire de la borne se pose. Quoiqu’il en soit, un type avec un minimum de bon sens et qui veut échanger des données illicites préparera ses fichiers, se cherchera un réseau Wifi, enverra le machin en vitesse puis dégagera.

    Le coup de la carte de crédit est moins plausible. Pourquoi s’en prendre à un réseau Wifi plus-ou-moins mono-utilisateur, et donc sur lequel la probabilité de voir passer un numéro de carte en clair, ou de pouvoir s’introduire dans un PC sur lequel se trouve un tel numéro, est faible. Il est plus « rentable » de sniffer le traffic d’un site web commercial/bancaire, ou de s’introduire dans sa database. Ceci dit, évidemment, c’est aussi plus difficile. Donc risque existant, oui, mais à mitiger.

  9. Ping : Mobisphère

  10. Kaos dit :

    petit chose qui fait la différence entre Fon et Ozone c’est que ozone est un provider a part entière et donc pas de quotas, mais malheureusement Fon ne l’est pas il vous propose juste un firmware modifier pour partager votre bande passante qui en Belgique je vous le rappel varie entre 10 a 25Go sauf quelque exception illimité
    je pense qu’il faut attendre de voir la mise en place d’Ozone , mais il sont vraiment très prométeur

  11. Pascal POTY dit :

    La question de la sécurité doit toujours, selon moi, être évaluée proportionnellement aux risques encourus. Dans les faits, combien de réseaux personnels WiFi ne sont toujours pas sécurisés a minima? Juridiquement, la question est en effet plus délicate. Les questions juridiques se posent à plusieurs niveaux: 1. au niveau des ISP et de leurs contrats utilisateurs (Fon exploite-t-il un « vide juridique »?) 2. au niveau de la responsabilité de FON et de ses co-contractants (ISP et autres) en ce qui concerne les obligations relatives à la sécurité publique dans les différents pays où le service est disponible. Je rapelle que ces textes ont été considérabelement renforcés dans le cadre de la lutte anti-terroriste) 3. au niveau de la responsabilité individuelle du « Fonero » (Voir les CGU notamment le Chap. 4, c’est l’utilisateur qui est responsable et non FON…) Par ailleurs, la clause attributive de juridiction désigne comme juridictions compétentes, les tribunaux de Madrid… .

  12. damien dit :

    Vu que le sujet à l’air d’intéresser pas mal de monde et que plusieurs questions importantes restent en suspend, que diriez-vous d’un « skypecast »: http://skypecasts.skype.com/skypecasts/home
    pour discuter de tout cela de vive voix ?

    Allez, au pif: lundi prochain vers 22h

  13. Jean-Ignace dit :

    Pour moi, ils ont de l’avenir car le Wifi, tout le monde l’utilise.

    l’utilisateur d’accès Internet en général, en regardant son comportement, pense plus à la facilité et la liberté qu’offre le Wifi, qu’à sécuriser sa connexion. Il va sauter dessus, et les 2 pieds joints, puis après l’avoir essayé, va penser à se sécuriser,…parce qu’il le faut bien, pour profiter de sa liberté sans être dérangé.

    De plus, le coût de déploiement réseau est tout à fait abordable et le deviendra encore plus dès que la demande et le nombre de connectés aura passé un certain seuil.

    La rapidité et la facilité d’adaptation de l’utilisateur pour ce type de connexion est très bonne et est un facteur de croissance exponentielle. De plus, la flexibilité qu’offre ce service à pouvoir se connecter aussi bien chez soi, que de l’autre côté de sa porte au même coût, cela en Belgique comme à l’étranger en brisant véritablement le roaming data là où il y a du réseau,… 😉 C’est génial.

    Dès qu’il y a moyen de s’inscrire en Belgique, j’y vais. quand je serai à Paris ou d’autres grandes villes couvertes, au moins, j’aurai la possibilité de m’y connecter.

    See U, Jean-Ignace

  14. Katchina dit :

    Pascal, arrête-moi si je me trompe, mais à partir du moment où Fon décharge la responsabilité du trafic sur ses membres individuels en tant que personnes physiques, Fon ne joue alors que le rôle de « directory » des utilisateurs ? Quelle garantie est donnée quant à l’authenticité des données dans ce directory ?

    Cas de figure : le Fonero toto456 télécharge un mode d’emploi du petit terroriste d’extrème-gauche via ma borne. Je suis poursuivi ultérieurement sur base de ce téléchargement. M’est-il techniquement possible de conserver un log des connexions de chaque Fonero à ma borne (ou d’accéder à un tel log centralisé chez Fon), afin de démontrer qu’il s’agissait de toto456 ? M’est-il en outre possible d’identifier l’individu qui se cache derrière ce pseudonyme, et si oui avec quelles garanties quand à la validité de l’identité ainsi obtenue ? Sauf erreur de ma part, ce sont des contraintes qu’un ISP doit pouvoir remplir… en reportant la responsabilité sur les membres, Fon leur donne-t-il aussi les moyens de les assumer ?

    Autre question vis-à-vis des conditions d’utilisation de Fon : la clause attributive de juridiction est-elle valable dans le cas où la personne poursuivie est l’individu qui partage sa borne, et non la personne morale « Fon » ? Je pense que non (A mon sens cette clause a surtout du sens en cas de litige entre Fon et un Fonero).

    Et dès lors, reste encore la question évoquée plus haut, la juridiction devant laquelle une plainte pour échange de données illicite sera portée acceptera-t-elle de considérer le Fonero comme un « intermédiaire » ?

    Fon est une belle idée, mais j’ai bien peur que ce type de questions ne posent pas mal de problèmes dans le futur.

    NB : Je ne fais que poser des questions, je ne pr̩tends pas avoir toujours une interp̩tation correcte de la loi, ni utiliser de mani̬re exacte la terminologie juridique. Il y a des gens largements plus comp̩tents que moi en la mati̬re au CRID (Centre de Recherche Informatique et Droit РFUNDP). En particulier le prof. Etienne Montero.

  15. katsoura dit :

    Personnellement j’utilise une connexion par le cable sans limitation de bande passante. Magnifique ! Sauf que quand on ne s’appelle pas Belgacom (avec toute son infrastructure) il est difficile de garantir un qualité du service. Ainsi, il arrive que je download à du 4Ko/s pendant plusieurs jours.

    Les gens se plaignent parce qu’en Belgique ont a une bonne vitesse de download en général mais les tarifs sont coûteux (cf Test Achat et un article récent sur Le Soir) qu’on est trop rapidement limité et que Belgacom fait son beurre avec les pack supplémentaires. De l’autre côté, le premier fournisseur à internet dit que son service est de qualité, que les tarifs sont réglementés, qu’une limite est fixée mais qu’elle ne « peut » pas la supprimer sinon on l’accuserait de tuer la concurrence.

    Pour le moment on est dans une impasse. Ozone semble être une alternative, il faut voir comment ça va évoluer.

  16. Pascal POTY dit :

    Bonnes appréciations juridiques! Fon apriori, ne donne aucune garantie particulière sur la conservation des logs. Concernant la clause attributive de juridiction, celle-ci concerne en effet les relations entre les co-contractants (cad Fon et ses Foneros), mais sera importante pour se « retourner » vers FON dans le cas d’un litige implicant un tiers. Reste à voir comment qualifier le Foneros dans le cadre de son réseau ouvert… selon moi, il demeure tout de même un simple consommateur avec les conséquences juridiques qui y sont attachées.

    Damien: excellente idée pour le Skypecast mais impossible pour moi lundi soir je participe au premier Mobile Monday en Belgique… Sorry!

  17. Anonyme dit :

    tres bonne innitiatives pour faire face à ces rongeurs de providers qui sont font 1 packet d’argent sur nos dos ( a voir 1 connexion adsl/cable à 40 45€ par ménage)

    je vais tester le OZONE

  18. Ping : Memoire Vive .org - Un autre regard sur Paris

Laisser un commentaire