Quand les marques réelles investissent les mondes virtuels

La chaîne de magasins de vêtements American Apparel a ouvert la semaine dernière une boutique virtuelle dans le jeu en ligne Second Life. Dans celle-ci, les participants peuvent acheter pour leurs avatars les mêmes habits que ceux disponibles dans la vie réelle. (cfr. la robe rouge dans le présentoir ci-dessous)


"Se créer son propre personnage avec ses spécificités, ses goûts et ses envies fait partie du jeu. On peut alors ressembler à ce que l’on est dans la réalité ou alors s’inventer un personnage complètement différent. Les gens aiment nos vêtements pour ce qu’ils sont alors nous leur offrons l’occasion d’en habiller leurs personnages", a déclaré lundi dans Forbes Raz Schionning, directeur web de American Apparel.

The image “http://static.flickr.com/46/152448779_905ebbfd4c.jpg?v=0” cannot be displayed, because it contains errors.

Ce n’est pas la première fois qu’une grande marque s’invite dans cet espace social en trois dimensions qui accueille 200.000 âmes vituelles. Warner Bros avait ainsi permis d’écouter un enregistrement de son artiste Regina Spektor, confortablement assis dans appartement virtuel.

The image “http://nwn.blogs.com/nwn/images/xmen_in_sl.jpg” cannot be displayed, because it contains errors.

La Twentieth Century Fox avait elle aussi organisé une montée de marches cannoises virtuelles afin de présenter en avant-première des extraits du film "X-Men 3: The Last Stand".

x-men3_secondlife03x-men3_secondlife05x-men3_secondlife07x-men3_secondlife06x-men3_secondlife02

Et puis, je vous l’avais déjà signalé, les concerts de Pink, Snowpatrol, The Streets et Muse, diffusés lors du One Big Week-end, un show de la BBC Radio 1 qui se déroule en Ecosse, ont eux aussi  été retransmis en direct sur une scène virtuelle d’une île de Second Life

Technorati Tags: ,

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire