Cocomment dites-vous ?

Un gars Koool, né la même année que moi et par ailleurs webmaster achement doué, s’interroge sur le pourquoi du « niveau débatique proche du zéro » (aka, peu ou très peu de commentaires) observé sur des blogs qui apportent pourtant du contenu de qualité (du moins qui essayent), dont le sien (et le mien aussi)

« Faut-il tirer les gens vers le bas ? Faut-il, histoire de faire bouger les hormones et phéromones des visiteurs, parler de sujet d’AIG (aucun intérêt général) ? Dire qu’arrêter ‘Tout le monde en parle’ est un scandale, que Dour c’est poussièreux, que je ne comprend pas le geste de Zidane (merde, ça je l’ai fait ! :)),… pfouh, non, je n’ai pas envie de ça. On parle beaucoup et on en parlera de plus en plus du ‘web communautaire’ (…) Mais ce web communautaire va dans les deux sens. J’offre et je reçois.

et de conclure par une désarmant

« il faut comprendre que je préfère un… mauvais commentaire plutôt que… rien du tout. »

Je n’ai pas pu me retenir d’essayer de lui (et me) remonter le moral, en commentaire évidemment. Le voici ci-dessous, avec quelques précisions en plus.

C’est vrai que les commentaires, que l’on annonçait comme la panacée de la com’ 2.0, ne se révèlent pas aussi nombreux ni « bons » que ce que l’on espère en lançant son blog. Je me suis aussi fait plusieurs fois la réflexion: « Dois-je absolument prendre un point de vue RTLisant, parler de boules dès que c’est possible ou choquer le maximum de monde pour qu’enfin quelqu’un se décide à me laisser un petit message ? »

Trois débuts de réponse: 1) moi aussi, même en tant que fidèle lecteur de certains blogs, je ne commente qu’une fois sur 250 (au pif mais plus ou moins vrai). Si je prends le temps de laisser un commentaire, c’est que le billet m’interpelle, me choque, me plaît particulièrement. Si l’auteur prend la peine d’explorer différents points de vue, se veut relativement objectif et ménage les sensibilités via un style d’écriture propre et réfléchi… je me contente d’un « t’as bien raison mon gars » ou d’un « chouette billet, je bookmarke » que je m’auto-sussure à l’oreille. Mais je ne commente pas !

En fait, je finis par croire que les commentaires tirent leur principale raison d’être non pas dans les discussions qu’ils engagent (parfois) mais bien dans le seul fait d’être présents et de permettre ainsi aux visiteurs de dire « pas d’accord (et pourquoi) » , de rectifier une info incorrecte, d’apporter de nouvelles pistes, bref: d’enrichir le billet initial (et rapidemment, sans attendre la parution du lendemain, si je compare à un journal)

2) A partir du moment où on commente en son nom propre (et non sous pseudo), je prend un risque en commentant, j’engage ma responsabilité face à un googlage dans 30 ans. Se dire qu’un commentaire à chaud pourrait me revenir en pleine face dans une réunion de travail a de quoi calmer les véléités commentatrices du surfeur lambda.

3) Laisser un com’ demande d’entrer au moins 3 lignes de texte (nom,mail,site) + le commentaire en lui-même.C’est trop compliqué et surtout trop textuel (commenter en audio/vidéo devrait changer pas mal de chose, cfr ce qu’on tente sur le podcafe)

Enfin, depuis 4 jours, j’utilise l’extension Cocomment lorsque je laisse un commentaire sur blog, sur un site et même sur les sites/blogs qui n’ouvrent pas de commentaires (sis !) Cfr, au hasard, le site du Soir.be et cet article où j’ai déposé un com’ visible uniquement par les autres cocommentateurs. Tant pis pour le Soir qui n’aura pas de pages vues supplémentaires liées au rafraichissement et qui ne pourra pas non plus modérer l’ardeur d’éventuels trolls. Les internautes VEULENT discuter et pas de chance pour ceux qui n’y voient pas d’intérêt, ils le feront sans eux.

The image “https://i2.wp.com/www.cocomment.com/images/cocomment.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.

Du coup, grâce à cette petite extension géniale, je commence à reprendre plaisir à commenter car le principal problème, pour moi, était que je n’arrivais plus à me souvenir des blogs où j’avais débuté/poursuivi une conversation. Plutot que de stopper une discussion par oubli, je préférais souvent ne pas commenter du tout. C’est con, mais dans la pratique c’était comme ça.

Maintenant, Cocomment le fait pour moi et je reçois en RSS les nouvelles contributions aux billets sur lesquels j’ai commenté et même ceux où je ne l’ai aps fait … Quand tu répondras, mon agrégateur fera « Chtwing » sans que je sois obligé de faire un noeud dans mon mouchoir pour venir voir tous les jours si de nouveaux com’ ont été ajoutés. Ca pas beau ça ? 😉

Deux mots aussi sur « tirer les gens vers le haut ». C’est une expression que j’utilise souvent (ma femme aussi, elle est prof) Mon métier devrait aussi en principe me permettre d’y participer. Pour l’instant, je considère que ce n’est pas le cas (et on ne m’a pas engagé pour ça) Par contre, ce que je fais sur le web tient de cette ambition et je pense quelque part aider à une meilleure comprenure des choses pour ceux qui me lisent.

Et donc, oui, je considère que les blogs et le web 2.0 sont les meilleurs outils actuels pour tirer les gens présents sur le web vers le haut. Chacun peut s’exprimer, chercher des infos, en trouver, les recouper, interroger, enregistrer, remonter, alerter, gueler … bref utiliser un espace d’expression qui n’existait pas avant et sur lequel les médias et les censeurs n’ont pas (ou peu) de prise … et ça c’est fouchtrement bien …

Si vous aussi vous êtes tout fou à l’idée de traquer les réponses à vos commentaires automatiquement, le monsieur Koool a mis en ligne un pas-à-pas bigremment bien inspiré, avec screen-shots et tout et tout …. Une fois que vous aurez installé l’extension, activez là ici, et discutons de la question à 1.000.000 pages vues/jour qui s’y trouve.

Technorati Tags: , , , , ,

Jean-Louis Close et son blog sur la RTBF

Le journal de la RTBF a fait référence ce mardi soir au blog de Jean-Louis Close, échevin de Namur, conseiller provincial mais surtout ancien bourgmestre de la capitale wallone. Visiblement, cet élu PS y aurait critiqué un autre élu PS, à savoir l’actuel maïeur, Bernard Anselme, lequel patauge depuis quelques semaines dans des eaux aussi troubles que Meuse et Sambre réunies (ce qui a tendance à le rendre grognon 😉 .

Bref, un blog, disais-je, sur lequel un ex-bourgmestre s’autoriserait des voies de traverse quant à la ligne officielle du parti, et ce à quelques mois des élections communales ? L’ancien calife voudrait-il redevenir calife à la place de l’actuel ? Ou gouverneur  ? Soit et re-soit, l’important à mes yeux étant qu’il y ait là matière à débats et que la liste des politiciens blogueurs belges s’allonge sans cesse (Mateusz, tu peux le rajouter, s’teup ?)

J’ai donc été faire un petit tour sur le blog de Jean-Louis et j’ai été assez surpris de voir qu’effectivement, il n’hésitait pas à jouer le jeu d’une certaine transparence. Dans le cadre des Affaires d’urbanisme que connaît la ville de Namur, il prend son blog a deux mains pour rectifier ou étoffer la réflexion. Il contre-attaque aussi et sermone à l’occasion. Dans ses derniers billets, il fait également part de ses sentiments et parle un peu de lui ex-cathedra.

Alors quoi. Est-ce de la pub ? sans doute. Est-ce démago ? peut-être aussi un peu. Mais c’est surtout un blog non feint et réalisé avec le souci de se livrer à la discussion (les commentaires sont, jusqu’ici, peu nombreux, mais ouverts et non modérés). C’est aussi un blog où l’on trouve du contenu "exclusif", ce qui en accroît indubitablement l’importance en termes médiatiques … la preuve avec la RTBF ce soir. CQFD.

Technorati Tags: , , , ,

En vrac (et dans le désordre)

Irrepressible.info: Amnesty contre la censure

Cette Campagne d’Amnesty International a pour but de montrer qu’il est impossible de réprimer l’expression des idées et les droits humains, que ce soit

en ligne ou autrement.
 
Signez la pétition ici, faites pression sur Microsoft, Google et Yahoo ! pour qu’ils protègent la liberté d’expression en Chine. Luttez contre la censure en diffusant sur votre propre site des extraits de documents qui ont été censurés.

Une banière de pub infecte les blogs MySpace avec un Trojan

La bannière pour le site «deckoutyourdeck »  a utilisé la faille WMF pour propager la bestiole. Plus d’1 million de PC aurait ainsi été infestés rien que par le biais de MySpace.

The image “https://i2.wp.com/x.myspace.com/images/LogoDotcom.gif?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.

D’après Clubic, « Le trojan lié à cette bannière, une fois
installé sur une machine se chargerait de
télécharger et d’installer automatiquement des adwares
signés « PurityScan ». Lesquels affichent des pop-up
et se chargent d’enregistrer les faits et gestes des internautes sur la
toile. »

La PSP en télécommande pour la PS3.

Là, ça va commencer à être marrant. Et pourquoi pas imaginer qu’elle puisse aussi servir de rétroviseur dans les jeux de bagnoles ? (via Ratiatum)

Burning Man: vous avez dit Culture Alternative ?

Chaque année à la fin du mois d’août, ils se réunissent à Black Rock City, dans le désert du Nevada, pour peter un cable (voire deux) et brûler le « Bonhomme été ». De plus en plus nombreux, ils sont bien présents sur le web et la surenchère fait partie des moeurs.
 

The image “https://i2.wp.com/www.burningman.com/photos/2006/0705/3_ksloverud_24958_w.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.    The image “https://i0.wp.com/www.burningman.com/photos/2006/0705/5_tristan_23944_w.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.    The image “https://i0.wp.com/www.burningman.com/photos/2006/0705/4_lennyjones_23085_w.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.

Pendant 6 jours, tout ou presque est permis. Décrire ce qu’est Burning Man ne se fait pas, paraît-il, il faut le vivre pour se rendre compte du décallage par rapport à la vie réelle. Wikipedia en parle, un peu mais rien de tel qu’une visite sur le site officiel ou sur « What is Burning Man ». Les photos publiées sur le site parlent d’elles-même …
(Il y a aussi quelques vidéos sur Youtube)

Allez lire le rapport After Burn 2005 pour vous faire une bonne idée des « enseignements » tirés de la sauterie de l’an passé

Technorati Tags: , , , , , , ,

Gotuit, Dabble et PornoTube: vidéos à la pelle


DeuxTrois nouvelles plateformes de videos viennent de voir le jour aux USA.

L’une (Gotuit) axe son développement sur les vidéos "copyrightées" (du genre de celles qui sont refusées sur Youtube), l’autre (Dabble) agrège toutes les vidéos que vous repérez sur Youtube, Dailymotion et les autres plateformes vidéo. UPDATE: La troisième (PornoTube) est l’équivalent de Youtube pour le cul.

The image “https://i1.wp.com/www.techcrunch.com/wp-content/gotuitlogo.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.

A travers une animation en flash très lechée (et particulièrement rapide au niveau du streaming), Gotuit donne à voir des clips/extraits musicaux, sportifs, d’actu générale et de cinéma. Vous pouvez vous créer votre propre playlist à travers ces catégories et taguer "en profondeur" les vidéos (ce qui permet de passer directement à ce qui vous intéresse)

Plus d’info (en anglais) sur Techcrunch et MoneyCNN

The image “https://i2.wp.com/www.dabble.com/themes/dabble/images/3/logo.gif?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.
De son coté, Dabble joue la carte du User Generated Content, version Maxi. Il agrège en effet le contenu des 90 et quelques plateformes de vidéo qui existent actuellement sur le marché. Créez-vous un profil, ajoutez le signet Dabble it dans vos favoris et taguez les vidéos qui vous intéressent. Elles s’ajouteront alors automatiquement à votre profil et vous pourrez les regarder plus tard, soit sur votre page, soit dans votre agrégateur via un flux RSS. Il ne manque que l’option, "exporter le contenu de ce flux au format PSP" et je serais ravi 😉

Plus d’infos, en anglais, chez Om Malik



 

The image “https://i0.wp.com/www.techcrunch.com/wp-content/pornotubelogo.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.

PornoTube propose de vidéos Flash à la demande qui ont été fournies par des utilisateurs (on y trouve aussi des fichiers audio et des photos).Il dispose des fonctions sociales classiques comme les votes et les commentaires…Toutes les vidéos sont taguées (?!) et peuvent être trouvées par le biais d’un nuage de tags. Il y a également un fil RSS par catégories. Les vidéos peuvent aussi être exportées vers d’autres sites. (Gaffe si vous êtes au boulot)

Plus d’infos sur Techcrunch



Technorati Tags: , , PornoTube, , ,

The Venice Project: le nouveau bébé des fondateurs de Skype et Kazaa

Selon BusinessWeek, Niklas Zennstrom et Janus Friis (les créateurs de Kazaa et de Skype) travaillent sur un nouveau projet de diffusion de programmes télévisés, baptisé « The Venice Project ».
 The image “https://i0.wp.com/about.skype.com/et_niklas_zennstrom_small.jpg?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.


Ils sont actuellement en négociation avec les grands networks, et selon l’article de BW:  » The idea is to become a dominant TV distribution company for the
Internet era, just as companies such as Comcast (CMSCA) have dominated
TV distribution in the cable era. »

Wow ! si ça a la même ampleur que leurs deux précédents bébés, on peut effectivement s’attendre à du « lourd », surtout va le nombre de projets qui tournent actuellement de la vidéo.

Plus de détails (en anglais) chez Om Malik et paidContent

Technorati Tags: , ,

« Masturbate-a-Thon » : Sainte Veuve Poignet, priez pour eux.

« Se masturber est quelque chose que beaucoup de gens font mais dont peu parlent ouvertement », explique Andrew MacKenzie au journal The Guardian (inscription gratuite) pour justifier l’organisation du premier « Masturbate-a-Thon », une sorte d’immense happening entièrement dédié aux plaisirs solitaires.

« We want everyone who attends to help us send the message that masturbation
is a positive, completely safe and erotic alternative, good for you, and
just plain pleasurable!
« ,
peut-on lire sur le site officiel de l’événement.

 The image “https://i0.wp.com/www.masturbate-a-thon.com/images/top-hermes.gif?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.

Ce « Masturbate-a-Thon » aura lieu dans le centre de Londres le 5 août prochain et des centaines d’ hommes et femmes sont invités à se faire sponsoriser pour venir tous ensemble se palucher gaiement sous les caméras de Channel 4, qui a commandé une émission de 60 minutes autour de l’évènement (baptisée « Wank-a-Thon »). Derrière cette débauche d’huile de coude se cache en fait un vibrant appel afin de récolter un maximum de liquidités pour deux oeuvres de charité.

The image “https://i2.wp.com/www.masturbate-a-thon.co.uk/Images/Logo.gif?resize=209%2C472” cannot be displayed, because it contains errors.
L’organisateur, le Center for Sex and Culture, basé à San Fransisco n’en n’est effectivement pas à son coup d’essai puisqu’elle a déjà organisé de nombreuses manifestations du même genre (« mass masturbation events ») aux USA au cours des 5 dernières années afin de récolter des fonds pour des groupes de « Safe Sex ».

Des prix seront atttribués à ceux qui auront atteint l’orgasme le plus de fois ainsi qu’à ceux qui auront tenu le plus longtemps « under presure » (le record est actuellement de 8 heures1/2). Pour prétendre à ce reccord, les participants ne disposeront que de 5 minutes toutes les heures pour souffler un peu (et éventuellement changer de main). Du lubrifiant (c’est l’un des sponsors prinicpaux) et des sex toys seront mis à disposition des joyeux branleurs pour tenir le coup

L’émission de 60 minutes qui sera enregistrée au cours de ces ré-jouissances devrait être diffusée sur Channel 4, avant la fin de l’année. Deux autres programmes courts sont également prévus, dont l’un avec pour sujet central la masturbation compulsive.

Un premier spécimen, masculin, qui revendiquait plus de 20 séances de paluche quotidienne, a déjà fait l’objet d’un enregistrement. Et les producteurs recherchent activement un second dégorgeur de poireau pathologique  Avis aux amateurs …

Technorati Tags: , ,