J’ai pris mon pied (c’est le cas de le dire …) !

Ce vendredi marquait donc mon entrée dans l’arène télévisuelle, la vraie de vrai, sur une chaîne nationale (waw, ça brille !). Inutile de vous dire que j’avais le trouillomètre à zéro, comme avant un exam, avec ce petit quelque chose en plus qui me disait que si ma braguette restait ouverte, ce n’était pas que mes potes qui se seraient foutus de ma gueule … si vous voyez ce que je veux dire 🙂

En fait, j’étais surtout bien décidé à m’amuser un maximum et à profiter de cette occasion pour découvir l’envers du décor ertébéen. En tant que journaliste, la grande maison Kafka constitue bien souvent une sorte de St-Graal et je ne vais pas mentir en vous disant que « moi non, pas du tout ». Simplement, les circonstances ont fait que depuis le début, j’ai la chance de pouvoir considérer cette chronique comme un « bonus » par rapport à mon job principal, un peu à l’image de ma chronique sur Pureblog.  Grâce à elles, j’explore de nouvelles facettes de mon métier et je pose les balises de ce que j’espère il deviendra.

Sincèrement, je crois que ça s’est bien passé. J’ai surtout été vachement impressionné par Sébastien et Véronique. Ils mènent leur émission d’une manière très pros, tout en jouant le jeu de la discussion décontractée… c’est vraiment une bonne alchimie qu’ils ont trouvé en plateau et le boulot de toute l’équipe derrière s’en trouve valorisée. C’est vraiment cool de pouvoir bosser avec eux tous.

En ce qui me concerne, ça va peut-être vous paraître prétentieux, mais ce dont je suis le plus fier, c’est de m’être prouvé à moi-même que j’en étais capable (un peu à ma mère aussi, mais ça c’est un truc vieux comme Oedipe et ça ne s’explique pas). Avoir ainsi pu  « assurer » au cours des derniers mois sur les 4 supports possibles en tant que « médiateur » d’info me procure une putain de sensation de satisfaction. D’autant plus intense qu’éphémère, car c’est typiquement le genre de connerie qui, si on n’y prend garde, vous fait gonfler les chevilles et élargir le col roulé …

Bref, vous l’aurez compris, j’ai l’impression d’avoir franchi une étape. Reste maintenant à confirmer dans la durée et à partager tout ça avec ceux sans qui tout ceci n’aurait pas été possible, aka: You (et you aussi) . Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir pu vous appuyer un merci plus franc en fin de séquence, j’étais tellement content d’être arrivé au bout sans que ma flangue n’ait lourché …

En attendant, profitant que PureBlog était en vacances ce samedi, je suis allé me défouler en jouant au mini-foot avec quelques amis. Mal m’en a pris. Ma cheville gauche n’a pas suporté les 15 kilos que mon stoppage tabagique m’a fait prendre et m’a honteusement lâché lors d’un démarrage fulgurant dans le dos de la défense adverse.

Résultat: une bonne grosse entorse limite petage de maléole, 2 bonnes heures de poireautage aux « Même pas Graves » de Ste Elisabeth et 10 jours de repos-pied-en-l’air forcés …

Technorati Tags: , , ,

Un commentaire sur “J’ai pris mon pied (c’est le cas de le dire …) !

  1. Pas sûre que le plâtre soit bien indiqué…
    mon copain (un habitué des entorses de chevilles) s’est retrouvé avec un pied aussi joli et tout bleu en prime… A peine rentré de l’hosto avec un beau platre bleu… il s’est acharné avec une pince coupante pour l’enlever…
    trop serré…
    puis ça dépend du médecin sur lequel tu tombes… pas bol ce jour-là, c’était l’expert platriste 😉
    bon rétablissement!

  2. J’ai pas eu le temps de voir la version de 18h45, heureusement y a une rediffusion tard le soir. Je suis resté éveillé juste pour voir l’exploi. La bonne couche de maquillage et un Damien tout beau, tout propre, qui sent bon les nouvelles techno. Je t’ai trouvé très à l’aise et tu as fait ça de façon remarquable (j’imagine le stress que ça devait être). Te connaissant, je sentais que tu voulais en dire un maximum mais t’étais souvent repris par les deux pour tenter de rendre ça plus pragmatique. Y a même eu un moment où ils t’on coupé la chique lorsque tu allais aborder la puce pour les récidivistes. Bravo pour la prestation.

    Je vais pouvoir dire que je connais quelqu’un qui travaille à la TV 🙂

    Vilaine entorse. Prompt rétablissement.

  3. @Valériane: merci à toi. C’est la deuxième fois que je suis plâtré à ce pied-là… et j’ai viré mon plâtre au bout de 6 jours tellement il me tapait sur le système. Celui-ci ne me gêne pas encore trop (faut dire aussi que j’en ai bien besoin) donc.. will see
    @Katsoura & Paul: merci les mecs !
    @Fred: Je crois comprendre pourquoi tu me poses cette question. Je vais te dire que oui, j’ai fait du journalisme, mais que non, je n’ai pas été exhaustif. Toute la difficulté de ce genre d’exercice, c’est de pouvoir condenser en 3’30 des dizaines et des dizaines de lecture, d’infos parfois contradictoires et souvent plus complexes qu’au premier abord. C’est aussi pour ça que le wiki pour être utile. Si tu as envie de rajouter des infos ou de faire part de tes craintes sur cette techno qui peut effectivement être utilisée de manière liberticide. A nouveau, je comprends que l’on puisse ressentir une certaine frustation après ce genre de sujet.. rien n’est expliqué en profondeur, c’est trèzs surperficiel et in fine peu informatif pour ceux qui connaissent déjà le rfid; mais cette émission est très très grand public (la moyenne d’âge est au dessus de 50 ans)et je devais absolument montrer le principe de base et avoir des exemples très visuel. C’est la loi du genre et je suis conscient de ses limites … c’est pour ça que je m’active autant sur le web… là , je n’ai pas de limite de temps ni de format

  4. Merde, je vais jouer au mini-foot ce soir. Par contre, pas d’émission de tv en vue, donc, me voilà rassuré.

    Sinon, je crois que pour l’émission, nous ne pouvons être que de très mauvais juges ! À avoir le bec trop dans l’eau, on en oublie que l’on se noie (c’est vraiment nul comme phrase).

Laisser un commentaire