Google vs éditeurs belges: 3615 Code Qui N’en Veut

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a donc refusé vendredi de suspendre les astreintes auxquelles Google avait été condamné le 5 septembre. Il faut dire qu’à 1,5 million d’euros par jour, la facture commencait à s’alourdir drôlement. Avec ce renvoi dans les cordes (au moins jusqu’au 24 novembre, date d’une audience qui s’annonce bouillante), Google a été obligé d’obtempérer et d’afficher le jugement complet sur ses pages .be, leur donnant une petite touche de Gala après une série de schoot des nibards de Steph’de Monac en vacances à Saint Barth’.

The image “https://i1.wp.com/www.balencourt.com/com/images/google/google_jugement_small.png?w=640” cannot be displayed, because it contains errors.
(pix by Denis)

Que faut-il penser de tout cela ? Et bien, ma foi, pas grand chose si ce n’est que la logique des éditeurs semblent avoir fait mouche auprès du tribunal. Sur le fond, on attendra l’audience de fin novembre pour tirer de plus amples conclusions.

Il reste quand même plusieurs interrogations qui me laissent un drôle de goût en bouche.

1) Virés de l’index à coups de pompes judiciaires, comment les quotidiens belges espèrent-ils un jour y retourner ? Si on a bien compris que le but n’était pas d’en être exclus ad vitam mais bien de bénéficier d’une légitime rétribution, seule l’exclusion est à ce jour actée et je ne sais pas qui est chargé chez Copiepresse d’aller proposer un deal à Google, mais à sa place, je m’armerais d’une bonne dose de patience. Maintenant que Google vous a bien dans le nez, faudra pas râler si il vous fait poireauter devant le Googlplex pendant une plombe avant de vous dire que les agendas sont surbookés et qu’il  faut repasser hummm … d’ici 5 ou dix ans.

Beaucoup de choses peuvent encore se passer d’ici le 24 novembre mais, en attendant, les chiffres de fréquentation de nos journaux vont se casser la gueule (une fois le buzz de rigueur retombé), c’est presque mathématique et déjà semble-t-il déjà une réalité en ce qui concerne la Libre.

La question générale là-derrière est: Y’-a-til une porte de sortie honorable pour les deux parties ? perso, je n’en vois pas.

De nouveau, je ne remets pas en cause le fondement même des revendications des éditeurs (« travailler » l’info coûte cher et rémunérer « justement » les journalistes est loin d’être une constante)

2) Que va-t-il advenir des flux RSS de ces journaux ? Comme le souligne François, les agrégateurs comme Netvibes, Wikio, Scoopeo vont-ils subir le même traitement que Google ? La logique est pourtant identique: reprise de titres et chapô sans accord des éditeurs. Alors ? Et vos flux parsemés d’AFP plombés avec vos adsenses ? Où est votre sacro-sainte valeur ajoutée, celle qui vous fait croire que 1 euro l’article est une « rétribution légitime pour un travail de qualité » ?

3) Manifestement, l’action de Copiepresse a donné des ailes aux autres médias francophones qui ont conclu leurs 5 jours d’assises à Bucarest avec une déclaration hier de leur président Hervé Bourges visant à « créer une alternative à la logique Google ».

Selon ce dernier « la méthode d’indexation » de Google, conduit  en fait à une « grégarisation croissante », les internautes  s’informant sur un nombre de plus en plus réduit de médias et de  sujets, cela au détriment des pays du sud, « sauf sur les rares  sujets sur lesquels un grand nombre de médias internationaux  s’expriment et c’est alors rarement à leur avantage ».

Plus démago que ça tu meurs (j’ai pas compris la référence aux pays du sud. Et Global Voices, et toutes les initiatives du genre ?), sans compter que « les internautes  s’informant sur un nombre de plus en plus réduit de médias et de  sujets » est une ineptie sans nom. C’est juste l’inverse qui se produit. On multiplie les sources et les sujets d’intérêts, les marchés de niche se créent en pagaille, les publications verticales  touchent un public très homogène et la pub générée commence à engendrer des turn over rapides (cfr WeblogsInc ou le Social Media Group). Les internautes cherchent et trouvent ce qui les intéressent. Google les y aide. Ce n’est plus à vous de juger ce qui est « bon » ou de « qualité ». A vous maintenant de vous bouger le cul pour tenter de rattrapper tous ceux qui travaillent plus vite, plus collégialement, plus multimédiatiquement, plus sportivement et bien souvent plus passionnément que vous.

Désolé M. Bourges, mais je crois que vous vous mettez le trojan dans le core duo jusqu’à la carte mère.

4) Bon, soulignons quand même la naissance du blog de la rédaction du Soir en ligne, jusqu’ici essentiellement dédié à cette affaire d’ailleurs. Ca serait d’ailleurs très bien si les différentes opinions au sein de votre rédaction pouvaient s’exprimer sur ce blog. Qu’avez-vous à y perdre ?
Et tant que vous y êtes, posez donc la question à votre public de ce qu’il pense de vos articles à 1 euro  …

Pour le plaisir, je ne peux m’empêcher de reprendre la réflexion de Denis chez François:

A ce prix là je demanderais bien à Rossel et IPM de payer mes commentaires sur leurs blogs, ou pour le moins de faire état de leur politique en ces matières… car avec la logique de copiepresse, Rossel se fait de la thune avec mes comm’ et ça , ça vaut des liards ces jours-ci ;)

On devrait se fédérer et assigner ces voleurs !

Toute l’histoire depuis le début

Technorati Tags: , , , ,

Y’a encore du boulot …

Manifestement, les Belges ne sont pas les plus précoces dans l’adoption des nouveaux outils "sociaux". Selon l’enquête réalisée par InSites auprès de 80.000 internautes européens, seuls  15 pc des internautes belges lisent régulièrement des flux RSS et 9 pc des blogs. Ils ne sont que 6 pc à télécharger des podcasts et 3 pc à regarder des vodcasts.

https://i1.wp.com/www.technosphere.tm.fr/chaine_internet/navigateurs/cubiceye.jpg?resize=292%2C217

C’est en dessous de la moyenne européenne, qui n’est pourtant pas déjà bien élevée. Selon InSites, moins de 10 pc des internautes européens se livrent en effet quotidiennement à la lecture de flux RSS, à des conversations en VoiP (avec ou sans webcam) ou au téléchargement de musique/podcasts/vodcasts. Bref, c’est pas gagné.

Dans le peloton de tête, l’Espagne tire son épingle hors du jeu avec 29 pc d’internautes qui lisent au moins une fois par semaine des flux RSS, 27 pc qui tiennent ou consultent un blog et 19 pc qui téléchargent des vodcasts.

A l’inverse, les pays nordiques arrivent en queue de classement sur ces nouveaux usages. L’explication donnée par InSites n’est pas dénuée de bon sens. "la faible pénétration d’internet dans les pays du sud donne à ces internautes un profil souvent plus innovant que ceux des pays du nord où quasiment chacun utilise internet".

Parmi les activités les plus prisées par les internautes européens, tous pays confondus, on retrouve l’envoi et la réception d’e-mails, la messagerie instantanée et l’e-banking.

Chose assez intéressante pour être souligéne, tous les chiffres de cette enquête sont disponibles sur un site dédié, avec la possiblité de croiser les résultats selon les variables qui vous intéressent.

Technorati Tags: , , , ,

J’ai pris mon pied (c’est le cas de le dire …) !

Ce vendredi marquait donc mon entrée dans l’arène télévisuelle, la vraie de vrai, sur une chaîne nationale (waw, ça brille !). Inutile de vous dire que j’avais le trouillomètre à zéro, comme avant un exam, avec ce petit quelque chose en plus qui me disait que si ma braguette restait ouverte, ce n’était pas que mes potes qui se seraient foutus de ma gueule … si vous voyez ce que je veux dire 🙂

En fait, j’étais surtout bien décidé à m’amuser un maximum et à profiter de cette occasion pour découvir l’envers du décor ertébéen. En tant que journaliste, la grande maison Kafka constitue bien souvent une sorte de St-Graal et je ne vais pas mentir en vous disant que « moi non, pas du tout ». Simplement, les circonstances ont fait que depuis le début, j’ai la chance de pouvoir considérer cette chronique comme un « bonus » par rapport à mon job principal, un peu à l’image de ma chronique sur Pureblog.  Grâce à elles, j’explore de nouvelles facettes de mon métier et je pose les balises de ce que j’espère il deviendra.

Sincèrement, je crois que ça s’est bien passé. J’ai surtout été vachement impressionné par Sébastien et Véronique. Ils mènent leur émission d’une manière très pros, tout en jouant le jeu de la discussion décontractée… c’est vraiment une bonne alchimie qu’ils ont trouvé en plateau et le boulot de toute l’équipe derrière s’en trouve valorisée. C’est vraiment cool de pouvoir bosser avec eux tous.

En ce qui me concerne, ça va peut-être vous paraître prétentieux, mais ce dont je suis le plus fier, c’est de m’être prouvé à moi-même que j’en étais capable (un peu à ma mère aussi, mais ça c’est un truc vieux comme Oedipe et ça ne s’explique pas). Avoir ainsi pu  « assurer » au cours des derniers mois sur les 4 supports possibles en tant que « médiateur » d’info me procure une putain de sensation de satisfaction. D’autant plus intense qu’éphémère, car c’est typiquement le genre de connerie qui, si on n’y prend garde, vous fait gonfler les chevilles et élargir le col roulé …

Bref, vous l’aurez compris, j’ai l’impression d’avoir franchi une étape. Reste maintenant à confirmer dans la durée et à partager tout ça avec ceux sans qui tout ceci n’aurait pas été possible, aka: You (et you aussi) . Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir pu vous appuyer un merci plus franc en fin de séquence, j’étais tellement content d’être arrivé au bout sans que ma flangue n’ait lourché …

En attendant, profitant que PureBlog était en vacances ce samedi, je suis allé me défouler en jouant au mini-foot avec quelques amis. Mal m’en a pris. Ma cheville gauche n’a pas suporté les 15 kilos que mon stoppage tabagique m’a fait prendre et m’a honteusement lâché lors d’un démarrage fulgurant dans le dos de la défense adverse.

Résultat: une bonne grosse entorse limite petage de maléole, 2 bonnes heures de poireautage aux « Même pas Graves » de Ste Elisabeth et 10 jours de repos-pied-en-l’air forcés …

Technorati Tags: , , ,

links for 2006-09-23

Flux en sucette ce matin

Manifestement, il y a une sacrée c***** dans le potage de mon flux RSS. Vous êtes plusieurs à me l’avoir signalé ce matin. Moults excuses si  mes billets sont donc plombés de "é" dans votre agrégateur favori (Bloglines et Netvibes en particulier. Je crains qu’il en soit pareil pour les autres). J’ai alerté le service d’aide de Typepad et celui de Feedburner . Mes compétences de plombier étant plus que limitée, j’en suis réduit à attendre une réponse de leur part avant de bidouiller plus loin. Sorry again.

PLUS TARD: Je n’ai touché à rien et hop, le flux est repassé correctement ..(ou alors les plombiers Typepad sont passés par là, je n’en sais fouchtre rien).  Les profondeurs du XML sont décidémment impénétrables. ..

links for 2006-09-21