La petite prison dans la mairie

(non, ce titre n’est pas de moi, mais à force de l’entendre fallait que ça sorte 🙂

« L’épuration à géométrie variable du Parti socialiste a atteint toutes les limites (sauf petites surprises de dernière minute, on ignorait qui entrait encore à Jamioulx à l’heure d’écrire ces lignes) de son hypocrisie ; le jeu est clair désormais, cette rénovation n’a jamais existé, sinon comme nouveau miel électoral. Une seule solution, faut-il la répéter : l’opposition ! Pour le bien, aussi, du PS lui-même ».

Dixit Le Pan

Un commentaire sur “La petite prison dans la mairie

Laisser un commentaire