Matériel de Podcast Vidéo

Après avoir fouillé le web et lu des dizaines et des dizaines de tests, je suis arrivé à la conclusion que la JVC GZ MG505 était sans doute la caméra qui me conviendrait le mieux pour podcaster intelligement (?!) Toutefois, avant de passer à l’acte, j’aimerais avoir votre avis, et surtout celui des macusers qui trainent leurs godasses par ici 🙂

Il était essentiel pour moi de trouver un engin compact (usage « discret » + transport en sac à dos), avec une prise micro externe (interview dans un environnement bruyant) et dans un format vidéo éditable dans iMovie, ou au pire dans Final Cut (même si je ne compte pas effectuer de montages alambiqués, je n’ai pas déposé l’appellation « podcast sauvage » pour rien 🙂

L’option du disque dur m’a semblée fort intéressante: démarrage de l’enregistrement au quart de tour, stockage direct dans un format numérique transférable très rapidemment sur mon mac (pas en firewire mais en USB2), capacité gargantuesque (30G, soit 7heures non stop en qualité DVD), séquençage « natif » (1 enregistrement = 1fichier) et archivage direct sur DVD. En plus, le MG505 dispose d’une entrée audio en plug-in play qui doit en principe me permettre de connecter mon micro Sony

Le gros problème, c’est que le format d’exportation est du MPEG2 « enchâssé » dans un .MOD des plus indigeste pour mon mac. Pour pouvoir monter mes images, je vais donc devoir réencoder mes fichiers, soit en passant par le logiciel fourni par JVC, soit via un petit soft très bien fait baptisé Streamclip, avant de les importer dans iMovie.

L’option mini-dv, qui m’éviterait ces manoeuvres dont le coût pourrait s’avérer conséquent, en temps et en qualité de rendu final, a également d’autres qualités, dont l’expérience que ce format a acquis au fil du temps… mais il me semble néanmoins que dans la pratique, le disque dur collera mieux à l’usage que je vais avoir de ma caméra.

Ceci dit, connaissez-vous d’autres modèles/marques qui pourraient rencontrer mes critères mais qui auraient aussi l’excellente idée d’être plus affables avec les traitements de post-production ?
 
En vous remerciant 🙂

Vista & les DRM

A en croire Tristan Nitot, Microsoft aurait « tout est fait, et ce au plus profond du système, pour brider toute tentative de l’utilisateur de faire quelque chose qui déplairait aux majors du disque et du film. Windows XP et Windows Media Player avaient déjà mis du DRM partout, mais après tout, on n’était pas obligé de se servir de ce dernier : on pouvait y trouver des alternatives, dont iTunes (avec du DRM aussi, mais bien plus laxiste), ou des logiciels Libres (VLC) ou du freeware (WinAmp ou Media Player Classic), qui ne sont pas encombrés de DRM. Avec Vista, ces problèmes prennent une toute autre dimension, compte tenu de la multiplication des mesures destinées à contrôler toute la chaîne numérique, du lecteur de DVD-HD ou BlueRay jusqu’à l’écran HD, avec chiffrement de tout cela, associé à la certification des équipements et des pilotes logiciels : il vout faudra, pour lire un DVD-HD, un lecteur certifié, avec pilote certifié, chiffrement du flux de données, carte vidéo certifiée, pilote certifié, cordon HDMI anti-piratage et écran HD bridé par HDMI »

Comme je l’expliquais à Prom’ en commentaire, j’ai essayé de poser une question ayant trait aux DRM lors de la conférence de presse de Microsoft pour le lancement de Vista, mardi au Heyzel. En gros, je m’interrogeais sur le plombage des fichiers audio et surtout vidéo créés sous Vista. La réponse du speaker a été plutôt brève et laconique: « Vu la complexité de la question, je vous propose d’en discuter avec un de nos spécialistes après la CP ». Je n’allais pas dire non, mais j’ai senti dans l’assistance un brouissement que j’ai interprété comme un « ben … pourquoi il ne veut pas en parler devant tout le monde ?! » J’ai donc eu le loisir de m’entretenir 5 minutes avec un djeune cadre dynamique plutôt sur la défensive et dont les réponses m’ont laissé un peu sur ma faim.

En bref, Crosoft n’aurait ajouté aucun nouveau DRM mais se serait juste plié au injonctions des majors, comme par exemple Belgacom TV pour les émissions que vous enregistreriez via le Windows Media Center (+ 1 donc pour Tristan) et aurait appliqué les DRM adhoc. Mais, si vous créez vous-même des fichiers sonores ou vidéo, le panel d’export comprendrait une case vierge « protégez le contenu » qui vous donnerait la possibilité d’ajouter une protection. Par défaut, donc, il n’y aurait pas de mesure particulière qui empêcherait de lire votre super montage via iTunes, le VLC player, etc.

Reste à voir s’il sera possible de choper du contenu Belgacom pour en faire un medley, une parodie ou un remake gore …. ce dont je doute quand même un peu.

Si vous connaissez quelqu’un qui peut discuter de cette problématique de manière passionnée et assez pédagogique (et d’une manière générale d’évoquer la solution Open-Source à cette problématique)… j’ai encore un créneau de libre ce samedi dans PureBlog 🙂

links for 2007-02-01