Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. A quel niveau? Belge, Européen, Mondial? En tous cas, c’est plutôt une bonne nouvelle pour le renard de feu. Le libre s’installe tout doucement dans nos foyers et c’est pour notre plus grand bonheur!

  2. Pas de conclusions hatives ! Il faut lire ces chiffres correctement, ce qui n’est pas forcément évident vu l’absence de détails dans la légende et l’absence de contexte.

    Il me semble que ça doit se lire comme ceci (*) :
    – 22% des utilisateurs de Firefox ont 18 à 24 ans
    – 13% des utilisateurs d’IE ont 18 à 24 ans
    Ce qui ne signifie AUCUNEMENT qu’il y a plus d’utilisateurs de Firefox que d’utilisateurs d’IE parmis les 18-24 ans !

    En fait je ne suis pas convaincu qu’il soit très pertinent d’intégrer sur le même graphique deux informations différentes (la distribution d’age des utilisateurs de Firefox, et la distribution d’age des utilisateurs d’IE).

    Mais bon, essayons de déterminer la part de marché de Firefox parmis les 18-24 ans, ce qui semble être l’idée sous-jacente au poste de Damien (« les jeunes débraquent »).

    On considère que :
    – Il y a 22% de 18-24 parmis les utilisateurs de Firefox et 13% de 18-24 ans parmis les utilsateurs d’IE.
    – Firefox a une part de marché globale d’environ 15%.
    – IE a une part de marché d’environ 80%.
    – Les autres browsers se partagent les 5% restant.

    On peut déduire que 22% * 15% = 3,3% des surfers utilisent Firefox ET ont 18-24 ans.

    Alors qu’on a, disons, 13% * 80% = 10,4% des surfeurs qui utilisent IE ET ont 18-24 ans.

    On ne sait rien de la distribution d’age parmis les 5% d’utilisateurs d’autres navigateurs, mais bon, imaginons qu’elle soit similaire à celle de Firefox, en argumentant que les jeunes sont plus prompts à expérimenter (et ont plus de temps pour le faire). On a donc, finalement, 22% * 5% = 1,1% des surfers utilisent une navigateur tiers ET on 18-24 ans.

    TOTAL : 10,4% + 3,3% + 1,1% = 14,8% des surfeurs sont des jeunes de 18 à 24 ans. La ratio 3,3%/14,8% nous renseigne que 22,3% des jeunes de 18 à 24 ans utilisent Firefox.

    Mais bon, tout ça se base sur l’estimation des parts de marché (80-15-5) faite ci-dessus, et qui n’est pas nécessairement correcte.

    Tout ça pour dire que bon, oui, le jeunes utilisent un peu plus Firefox que les moins jeunes, mais que le contraste n’est vraiment pas aussi flagrant que le graphique ci-dessus le laisse à penser.

    En outre, on est en droit de se poser pas mal de questions sur la manière dont les chiffres synthétisés dans ce graphique ont été obtenus.

    (* : Cette lecture semble correcte si on considère que la somme des colonnes Firefox = 100% d’une part, et la somme des colonnes IE = 100% également d’autre part.)

  3. @Alex:Je ne trouve nulle part de références quant à la population cible de cette étude. Je dirais donc qu’il s’agit probablement de données valables sur le marché US …

    @Katchina: waow, ça y’en être du décryptage fissa. Tu fais bien en tout cas de remettre ces chiffres dans leur contexte, ça rend la perspective moins manichéenne. Thanx !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire