And ze winner is …

John-Paul Lepers, à propos du choix effectué par la TéléLibre.fr de ne pas diffuser les premiers chiffres de l’élection présidentielle dimanche dès 18h (soit deux heures avant l’annonce officielle)

« A partir de 18H00, environ, les chiffres d’estimation sortent confidentiellement des instituts de sondages, et circulent parmi les journalistes et dans les états majors des candidats. Il serait donc possible de les publier, aucune loi ne régissant les blogs sur Internet. J’ai choisi de ne pas m’engouffrer dans ce vide juridique, parce qu’il me semble normal de respecter cette pause, afin de ne pas influencer la sérénité du vote des citoyens.

J’ai un souvenir douloureux où l’élection législative de Toulon avait été purement et simplement invalidée en 1997, à cause d’un simple sketch du Vrai Journal, voici la scène, de mémoire : Rodrigo est dans son lit, ce dimanche matin, et il a du mal à se réveiller. On entend sa mère lui hurler, « Rodrigo, lève-toi, tu dois aller voter contre le candidat du Front national ». La candidate socialiste, Odette Casanova, remportera l’élection de quelques centaines de voix. Le FN portera plainte et obtiendra l’annulation du scrutin et l’organisation de nouvelles élections… Au Vrai Journal, nous n’étions pas fiers… Nous avons poussé un ouf de soulagement quand la candidate socialiste fut réélue, avec plus de voix que la première fois !

Transgresser cette loi qui (pour l’instant) ne s’applique pas à nous, c’est se faire plaisir une fois, mais c’est surtout renforcer ceux qui, embarrassés par la liberté du Net, souhaitent légiférer pour nous contrôler »

De son côté, Jean-Marc Morandini a décidé de ne pas se soumettre à cette auto-régulation. Ses arguments ne sont pas non plus dénués d’un certain bon sens.

« Si la semaine prochaine, je décide d’installer mes serveurs en Belgique ou en Suisse, ce qui ne changera rien pour vous lecteurs, je pourrai alors publier tous les chiffres et les sondages que je souhaite. Ainsi, lors des dernières Présidentielles, ceux qui reçoivent la télévision Suisse par câble ou par Sat ont eu dès 19h30 l’information selon laquelle Le Pen était au second tour. Mon objectif est de montrer que la loi électorale n’est plus adaptée. »

Perso, j’aurais tendance à croire que JMM flaire tout simplement le bon coup et en indécrotable scoopeur qu’il est, n’hésite pas à jouer les redresseurs de torts pour justifier de son attitude. Son objectif n’est nullement de montrer que la loi électorale est inadaptée, mais bien qu’il peut, grâce au web est à l’exploitation de certaines zones grises en matière légale, baiser toutes les télés.

Il sera ensuite le premier à jouer au sociologue effarouché sur Europe 1 parce que le CSA aura tenté de réguler le web. …

Un commentaire sur “And ze winner is …

  1. En même temps, la « menace » de JMM a une vertu: celle de confirmer encore un peu plus le fait que le web est devenu un 5 ème pouvoir (si je compte bien après la télé)

    Pour ma part, je pense qu’il opérera une pirouette au dernier moment et ne divulgera pas ses « rumeurs » comme il dit avant 20 h.

    J’ai lu ses bouquins, il y fait son autocritique de la période « TOUT EST POSSIBLE » sur TF1 et je le crois honnêtement doté d’une éthique professionnelle.

    Je consulte également son blog et à chaque fois que c’est necéssaire, il propose un autre éclairage déontologique lorsqu’un sujet polémique est abordé. D’autres médias omettraient la démarche pour pousser le scoop.
    Cette « droiture » est indispensable pour sa crédibilité future.

    Bien sûr, cette faille est du pain béni pour lui, il fait mousser tant qu’il peut et au fond c’est de bonne guerre et ça a le mérite de faire réfléchir.

Laisser un commentaire