links for 2007-06-24

Victoire !

Il est des jours comme ça où des portes s’ouvrent grand devant vous sans même à avoir eu à faire « toc toc ». C’est dire si je termine cette belle première journée d’été avec une banane monstrueuse.

Avant de vous en dire plus, j’ai besoin d’affiner mon plan de bataille. J’ai donc deux questions très sérieuses et très complémentaires, malgré les apparences, à vous poser. Soyez francs, je pense que le résultat ne sera pas piqué des hannetons.

1) A quels enseignes belges ou étrangères, physiques ou uniquement en ligne, faites-vous confiance quand vous devez acheter du matériel technologique/multimedia ? Visez plutôt large et grand public que hyperspécialisé et ultrageek (quoique, les geekeries « abordables » m’intéressent aussi (question subsidiaire: auxquelles ne faites vous certainement pas confiance)

2) Quelles ONG, asbl, mouvements « citoyens » belges ou étrangers vous semblent particulièrement mériter d’être aidés financièrement ? (question subsidiaire: idem supra)

Sarkozy répond à Eric Boever

« Je connais le sens de l’humour de nos amis belges », a déclaré ce mercredi sur TF1 le président français. Il en profite aussi pour balancer à son tour une « pique » (notez le terme « commentateur », pas « journaliste ») à Eric Boever.

« Ce commentateur belge s’est excusé, peut-être lui-même avait-il fait au moment où il m’a vu ce qu’il me reprochait, sans me connaître, d’avoir fait ». J’étais en retard, j’ai donc monté les escaliers quatre à quatre. Je n’avais rien de particulier à dire. J’ai donc demandé s’il y avait des questions. Je ne bois pas une goutte d’alcool. Je n’ai pas de mérite : je n’aime pas cela. »

Pour avoir une telle répulsion face à la dive bouteille, Sarko a dû vivre un événement particulièrement dramatique alors qu’il avait picolé. Genre se taper un thon format 15 tonnes un soir de Roi des Bleu (off course), ou alors une bibitive qui a dégénéré et un étudiant s’est mis à beugler « Président montre-nous tes c******* », voire, outrage suprême, une donzelle avinée qui s’est moquée des dimensions nanométriques de « l’engin » … qui sait ?

Bref, je me propose donc d’offrir une séance de dégustation first clââss aux brasseries Bellevue à celui qui m’apportera la preuve tangible qu’un jour, Nico s’est murgé la tronche au point de jurer qu’on ne l’y reprendrait jamais plus.Si ça tombe, il paie encore ses cotisations aux Alcooliques Anonymes 😛

(Full Disclosure: je n’ai pas d’actions chez InBev, mais oui, certaines sitations peuvent sentir le vécu 😛 )

links for 2007-06-20