Daerden – Onkendaele, même combat

Comme le soulignent Prométhée, Jean-Yves et André Gillain (DH), le petit jeu du « Je tiens, on se tient par la barbichette, le premier qui met son nez dans mes magouilles verra les siennes exposées au grand jour » est à la mode en Belgistan.

Loin de n’être l’apanage que d’un seul parti (ça serait trop facile) ces pratiques oligarchiques politico-économico-familiales sont dignes d’aller compléter la page Wikipédia ad hoc. L’Etat est verrolé par le manque de normes et surtout de contrôles destinés à le protéger (et à travers lui les bièsses citoyens que nous sommes) de ceux qui l’exploitent à des fins strictement personnelles.

0 réponse sur « Daerden – Onkendaele, même combat »

Un travail, qui aurait plusieurs mérites, serait de cartographier ces relations d’affaires ou relations d’honneurs (selon le point de vue).

A l’instar de ce bon exemple de carte interactive, on pourrait retracer les intérêts des uns et des autres.

Un autre domaine qui mériterait un bel éclairage c’est la structure politique des conseils d’administration des grandes entreprises. Savoir qui prend ses jetons de présence et surtout où … cela nous apprendrait aussi pas mal de choses dérangeantes.

@Francois

un site reprenait ce genre de choses pour la France, de façon visuelle et hautement détaillées (plusieurs pages) C’était sidérant de voir les relations entre media politique et industrie. J’ai malheureusement perdu le lien..

ça date déjà et j’ai essayé plusieurs fois de le retrouver, sans succès…
Ceci dit, à plusieurs, il ne doit pas être impossible de recréer ce genre de choses pour la Belgique.
Il doit exister des outils collaboratifs en ligne pour réaliser ces diagrammes…

Laissez un commentaire