Google devient producteur de contenus, et ça change tout !

Comme d’hab’, Jason Calacanis met le doigt et appuie bien fort. Oui, avec le lancement de Knol, Google est désormais une entreprise qui produit du contenu et qui de facto, entre donc en concurrence avec des sociétés qu’elle avait pourtant définies comme « partenaires ». Ce qui provoque un changement de paradigme important (demandez à Copiepresse ce qu’ils en pensent …)

(…) with the launch of Google Knol I feel like they are not being totally up front with us–their partners. It feels like they’ve stabbed us in the back to be honest. I’m not the only one who feels this way–even if I’m the only one stupid enough to say it.(…)

Bien sûr, cette sortie de Jason n’est pas innocente. Son dernier bébé, Mahalo.com a le même objectif et le même mode opératoire que Knol. Alors, quand il voit que Google indexe mieux son contenu que celui de Mahalo, il râle sec et pète un coup (ça soulage, paraît-il)

(…) Frankly, it’s insulting to say you’re not in the content business and then launch Knol and compete with content companies for their authors, users, and placement in the rankings that you control. For the record, dishonesty falls under evil in my book. Intellectual dishonesty? Well, that’s on the bubble as they say.(…)

Et on ne peut pas franchement lui donner tort (comment donner tort à un gars qui a réussi à créer un réseau de bloggeurs générant plus d’1 million $/an, 4.OOO $/jour, en pub adsense ?)

Photo: haw-ker (DevianArt)

Jason parle de rupture de confiance avec Google en tant que Operating System, rôle dans lequel Google excellait pourtant jusqu’à présent (au point que certains le verrait même bien héberger tous les journaux sur ses propres-plateformes, question d’économiser leurs coûts de diffusion et se recentrer sur leurs savoirs-faire. Ce qui est tout sauf une ineptie)

« Their operating system is search results, and About.com, HowThingsWork.com, digg.com, NYTimes.com, Engadget.com, etc. are all applications in that operating system. Our job is to create the best possible products that operate — aka rank — as well as possible with Google’s OS. »

Résultat des courses, Jason espère que Google va au minimum retirer Knol de son index et au mieux, tout simplement arrêter ce projet en signe de bonne volonté vis-à-vis des ses partenaires. S’il ne le fait pas, Jason lui prédit des procès anti-trust, des procès d’intention (genre: ‘ha ! ha! you’r evil ! ») et même une fuite de ses utilisateurs vers Microsoft !

et de conclure en s’interrogeant perfidieusement : « If you can’t beat them join them. If Google is destined to be the new Microsoft then it’s best to get into the tent early….. Right ? »

MAJ: Ils en parlent aussi:
– Google’s Knol: Evil and Doomed. (Mashable)
– Surprise Surprise – Google Knol Ranks Well in Google! (ProBlogger)
– Google Knol starting to smell spammy (Inquisitr)

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. Ca fait un peut tard pour se réveiller.
    Ca fait un moment que Google se la joue gros trust.
    Mieux vaut tard que jamais, sauf quand c'est pour de mauvaises raisons…

  2. Ca fait un peut tard pour se réveiller.

    Ca fait un moment que Google se la joue gros trust.

    Mieux vaut tard que jamais, sauf quand c'est pour de mauvaises raisons…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire