Journalistes: tous bloggeurs pendant les JO !

Les premiers journalistes « occidentaux » qui ont débarqué en Chine pour couvrir les Jeux Olympiques ont eu la désagréable surprise de se retrouver avec une connexion web aussi bridée que les mirettes de leurs hôtes (je sais, elle était facile, sorry)

Le CIO, qui avait pourtant promis un full access aux journalistes, s’est fait une nouvelle fois entuber par le BOCOG (le comité des Fêtes local), lequel a répondu ce matin qu’il fournirait aux journalistes « un accès suffisant et pratique à internet afin qu’ils puissent travailler sur les Jeux olympiques ».

En gros: allez vous faire foutre, vous n’aurez pas accès aux sites d’Amnesty, du Falungong ou aux vidéos pourtant postées sur Youtube par les dissidents de Boxun.com

Bref, même si on peut espérer quelques déclarations apaisantes dans les jours qui viennent, nul doute que les journalistes sur place vont devoir s’armer de patience pour pouvoir faire leur boulot correctement et vont in fine se retrouver dans la situation des bloggeurs qui doivent bidouiller techniquement pour réussir à faire sortir leurs écrits.

Une sorte de « back to the roots » au sources de la liberté d’expression pour des journalistes peu-être un peu trop habitués aux salons feutrés des business seats de Division 1 …

L’occasion donc de tester les outils pour contourner la censure, comme les anonymizers, le réseau Freenet ou Psiphon. A noter aussi le Guide du Blogger et du Cyberdissident, édité par Reporters Sans Frontières.

Si vous connaissez d’autres moyens pour niquer la race au Grand Pare-Feu », n’hésitez pas !

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. Et pire que ça encore, ils n'auront pas non plus accès au http://www.abstrait-concret.com
    Difficile de savoir si c'est pour quelques billets enflammés sur la question ou pour les quelques articles que j'ai écrit et qui sont parus dans quelques magazines durant les mois de juin et août, mais toujours est-il que désormais, mes potes installés en Chine doivent passer par un proxy pour me lire.
    Censuré par la CHine quoi! La classe…

  2. Bonjour Gilles,
    itou, voilà un site dont j'ignorais l'existence et qui a, comme tu le dis, beaucoup de chance d'être non grata de l'autre coté de la muraille. Merci de me l'avoir renseigné ! Au plaisir de me savoir lu par toi 🙂 à bientôt

  3. Et pire que ça encore, ils n'auront pas non plus accès au http://www.abstrait-concret.com

    Difficile de savoir si c'est pour quelques billets enflammés sur la question ou pour les quelques articles que j'ai écrit et qui sont parus dans quelques magazines durant les mois de juin et août, mais toujours est-il que désormais, mes potes installés en Chine doivent passer par un proxy pour me lire.

    Censuré par la CHine quoi! La classe…

  4. Bonjour Gilles,

    itou, voilà un site dont j'ignorais l'existence et qui a, comme tu le dis, beaucoup de chance d'être non grata de l'autre coté de la muraille. Merci de me l'avoir renseigné ! Au plaisir de me savoir lu par toi 🙂 à bientôt

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire