Bonne rentrée !

Ce début de cette saison 2008-2009 s’annonce vachement palpitante. Après la couverture des J.O, je vais maintenant bosser sur la rentrée politique (un événement la semaine prochaine et une nouvelle émission pour début octobre) et surtout à la préparation de l’émission #5 d’interMédias, dans un nouveau studio pour la télé mensuelle et surtout dans une version hebdomadaire en radio (tous les vendredis matin à partir du 5 septembre).

Continuer la lecture de « Bonne rentrée ! »

Dernier appel RTBF DJExperience

Clôture de la guest list ce soir, dépêchez-vous si vous voulez être de la partie !

https://i0.wp.com/farm4.static.flickr.com/3077/2805564714_c2a8f6ab7a_o.jpg?resize=438%2C17

N’empêche, je suis quand même assez épaté de voir que 193 personnes se sont déjà inscrites en utilisant le code que je vous donnais ici la semaine dernière. Plutôt pas mal comme ratio CPM, non ? 🙂

On se retrouve au bar ?

Du journalisme d’investigation financé … par vous !

Le professeur Jay Rosen l’a annoncé hier soir, en deux mois seulement, les petits gars de spot.us ont réussi à réunir par deux fois les 2.500 $ nécessaires pour faire bosser full-time un journaliste.

https://i1.wp.com/graphics8.nytimes.com/images/2008/08/24/weekinreview/kershaw-190.jpg?w=640

La première enquête ainsi « crowd financée » sera publiée d’ici peu, comme l’a constaté le New York Times, et une deuxième va donc pouvoir être mise en route. Elle portera sur le fact-checking des publicités politiques qui seront diffusées à San Francisco à l’occasion des prochaines élections.

En moyenne, 74 donateurs ont versé chacun 33 $ et il ne manque déjà plus que 120 $ pour que la troisième enquête (consacrée aux rejets toxiques de la production de ciment dans la Baie de San Francisco)

Tout ça simplement grâce à un wiki, un blog et des outils sociaux (Twitter et Facebook) …

On en a fait du chemin depuis Bayosphere !

(NB: Jeff Mignon a lancé sur MediaChroniques un appel pour tenter le même genre d’expérience, en français cette fois)

Piquouze de rappel à l’attention des sourds et malentendants …

L’expérience client avant le corporate, ainsi va la vie des marques sur le web

« En France, le contenu produit par les consommateurs sur Internet dépasse ainsi, en volume, les messages générés par les marques elles-mêmes, rapporte une étude de l’institut OTO Research, filiale du groupe de marketing interactif FullSix.

Menée sur les 110 premières marques de l’Hexagone, elle révèle que 30,4 % des 100 premières réponses obtenues en cherchant une marque sur Google sont des messages émis par des consommateurs. Le contenu «officiel» des marques arrive derrière avec 27,4 % des réponses, suivi de 24,3 % de liens appartenant à leurs distributeurs et 12 % de contenu des médias. Les marques maîtrisent ainsi moins d’un tiers de ce qui se dit à leur propos sur Internet ! »

Via Le Figaro

Pendant ce temps-là, à Denver …

Comme le souligne Narvic, à l’occasion de la convention démocrate qui se tient cette semaine dans le Colorado, Google est en train de changer radicalement la donne entre les brontosaures des médias traditionnels et les petits mammifères agiles que sont les bloggeurs (pour reprendre l’expression de SusanG, sur DailyKos)

En effet,« Pour la somme de 100 dollars, Google permet à quelques 500 blogueurs d’accéder à un « mini GooglePlex » dans lequel il sera possible de travailler, mais aussi se reposer, manger un morceau et même de se faire masser. L’endroit prend la forme d’une « tente à deux étages » couvrant une surface de plus de 700 mètres carrés. », explique Christophe Lagane, sur Vnunet.

En quoi est-ce que ce pic-nique high-tech pour gamins en pijama qui ne sortent même pas de l’Ihecs pourrait bien être un danger pour les 15.000 professionnels de l’information qui seront sur place ?

Peut-être parce que, entre autres, comme le dit Narvic « les médias dépensent 50 fois plus qu’eux par personne et par jour pour couvrir l’événement ! Les blogueurs ont pourtant, grâce à l’aide de Google, une capacité à toucher le public en ligne… équivalente » …

Le plus amusant/effrayant, c’est que ces 500 bloggeurs ne font en fait partie que des 1 ou 2 pc seulement d’internautes qui agissent volontairement de manière journalistique. Je ne vous parle donc pas des 98 pc des autres bloggeurs qui ne se revendiquent pas journalistes (surtout pas !) et qui dans toutes les langues et sur tous les tons, discuteront et commenteront ces événements. Que les journalistes le veuillent ou non …