Pendant ce temps-là, à Denver …

Comme le souligne Narvic, à l’occasion de la convention démocrate qui se tient cette semaine dans le Colorado, Google est en train de changer radicalement la donne entre les brontosaures des médias traditionnels et les petits mammifères agiles que sont les bloggeurs (pour reprendre l’expression de SusanG, sur DailyKos)

En effet,« Pour la somme de 100 dollars, Google permet à quelques 500 blogueurs d’accéder à un « mini GooglePlex » dans lequel il sera possible de travailler, mais aussi se reposer, manger un morceau et même de se faire masser. L’endroit prend la forme d’une « tente à deux étages » couvrant une surface de plus de 700 mètres carrés. », explique Christophe Lagane, sur Vnunet.

En quoi est-ce que ce pic-nique high-tech pour gamins en pijama qui ne sortent même pas de l’Ihecs pourrait bien être un danger pour les 15.000 professionnels de l’information qui seront sur place ?

Peut-être parce que, entre autres, comme le dit Narvic « les médias dépensent 50 fois plus qu’eux par personne et par jour pour couvrir l’événement ! Les blogueurs ont pourtant, grâce à l’aide de Google, une capacité à toucher le public en ligne… équivalente » …

Le plus amusant/effrayant, c’est que ces 500 bloggeurs ne font en fait partie que des 1 ou 2 pc seulement d’internautes qui agissent volontairement de manière journalistique. Je ne vous parle donc pas des 98 pc des autres bloggeurs qui ne se revendiquent pas journalistes (surtout pas !) et qui dans toutes les langues et sur tous les tons, discuteront et commenteront ces événements. Que les journalistes le veuillent ou non …

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. C'est évident ! Et malheureusement, à force de vouloir absolument s'opposer à eux, certains journalistes sont en train de se priver d'une ressources génialissimes pour enrichir leur manière de faire leur métier. Tant pis pour eux, et tantmieux pour ceux qui sauront se mettre à l'écoute des communautés

  2. C'est évident ! Et malheureusement, à force de vouloir absolument s'opposer à eux, certains journalistes sont en train de se priver d'une ressources génialissimes pour enrichir leur manière de faire leur métier. Tant pis pour eux, et tantmieux pour ceux qui sauront se mettre à l'écoute des communautés

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire