Jef Ginsboer et la Brabançonne reggae

Après l’échec remarquable de sa lancinante reprise de « Deutschland über alles » en 1947, dont il dira plus tard que « le moment était mal choisi », il se reconvertit dans la pêche à la crevette à cheval et s’établit sur la côte belge, à Oostduinkerke. Il abandonne alors complètement la musique.

Son unique succès « La Brabançonne reggae », qui fit les grandes heures de Radio Manneken Pis vers 1932, ne se trouve plus que dans les bacs du Marché aux Puces de la place du Jeu de Balle… C’est à Ostende, la station balnéaire bien connue, que nous retrouvons ce sémillant centenaire sirotant une Rodenbach grenadine au « Juif Errant », son bistrot préféré …

L’interview intégrale de Jef est à lire chez Balthazar. Quant à La Brabançonne reggae, elle est à déguster chez TchacTchac.

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Jef Ginsboer et la Brabançonne reggae

  1. Jef Ginsboer dit :

    On peut aussi écouter avec profit ma belle reprise de la Brabançonne sur Youtube, avec un très beau clip. Oufti, ça est bien tof.
    Comme beaucoup de vedettes, je suis aussi sur Myspace : http://www.myspace.com/jefginsboerestsurmyspace

  2. welcome Jef 🙂 Tu me préviendras quand tu partiras en tournée ?

  3. Jef Ginsboer dit :

    On peut aussi écouter avec profit ma belle reprise de la Brabançonne sur Youtube, avec un très beau clip. Oufti, ça est bien tof.

    Comme beaucoup de vedettes, je suis aussi sur Myspace : http://www.myspace.com/jefgins

  4. welcome Jef 🙂 Tu me préviendras quand tu partiras en tournée ?

Laisser un commentaire