????????? *

Petit billet qui me permet de faire d’une pierre deux coups, à propos des communicants en général et de leurs « relations presse » en particulier.

Le premier est un coup de chapeau à Michelle Blanc, pour sa majestueuse apparition sur la Big Idea Chair de Yahoo-Canada. La photo est superbe et pleine de sens. Il fallait du respect pour lui proposer cela, et de la classe pour l’accepter …

Michelle on The Big Idea Chair

Rencontré à Montréal l’an dernier, je souscris pleinement à sa manière d’envisager le business et la communication d’entreprise (mais aussi interpersonnelle, et elle sait de quoi elle parle) à l’ère du brouzouf qui nous occupe. Elle fait partie de ceux dont la voix compte et qui ont, croyez-moi, une fameuse guerre d’avance sur l’armée mexicaine de PR à deux sesterces qui inondent tous les jours ma boîte mail.

Le deuxième coup, de coude cette fois, s’adresse justement à cette dernière catégorie de professionnels, laquelle ne semble pas encore avoir percuté que les clients/bloggeurs/journalistes en avaient plein le dos de n’être que des numéros dans leur database, des chiffres sur le boulier-compteur, des pisse-copie qu’on manipule à coup de lêchage de fion et de petits fours en sauce.

Je me permets donc de reproduire, à toutes fin utiles et parce qu’au bout d’un temps cela commence à bien faire, la réponse que j’ai envoyé fin de semaine dernière à Magdalena (nom d’emprunt), sympathique PR bruxelloise, qui me demandait, en gros, de faire son boulot à sa place (et pour pas un balle) « Auriez-vous une liste de bloggeurs à qui envoyer mon communiqué de presse pour qu’ils parlent de mon nouveau shop en ligne ? » …..

Bonjour Magdalena,

Il n’existe malheureusement pas de « liste magique » des bloggeurs à contacter … surtout via des communiqués de presse qui, par définition, sont assez impersonnels. Le mode de communication des bloggeurs est à l’inverse des mass media; leur envoyer un courrier « ad generalis », c’est prendre le risque au mieux d’un classement vertical de ton communiqué (1 clic), au pire, d’une bronca contre ta communication, avec des effets parfois ravageurs et durables pour l’image de ta marque ….

La meilleure chose à faire, si tu souhaites inclure des bloggeurs dans ton plan de com’, c’est de commencer par établir le contact avec ceux qui pourraient être intéressés par ton « produit ». Il existe des outils pour les chercher et les trouver. Après, il faut prendre le temps de lire ce qu’ils racontent sur leurs blogs, de commenter leurs propos, de discuter avec eux et de voir de quel bois ils se chauffent avant de leur proposer de découvrir ce que tu as à leur proposer. Cela demande un peu de temps et un certain engagement de ta part mais le résultat peut être à la hauteur de cet investissement … Plusieurs billets sur différents blogs à propos de ta campagne et c’est une visibilité qualitative accrue pour ta marque dans Google, avec tous les avantages que cela représente  …

Si tu désires avancer dans cette voie, alors je peux éventuellement t’aider à trouver les bons bloggeurs vers qui focaliser ton attention. Si tu n’a pas le temps, pas l’envie ou les moyens, je te conseillerais alors de te contenter d’un communiqué classique envoyé aux médias/journalistes traditionnels.

A l’instar de celui de la finance, le monde de la communication n’évitera le nauvrage qu’à condition de remettre la CONFIANCE au centre de son activité. Et ça, chère Michelle, je doute que tu me contredises si j’affirme qu’il s’agit d’une notion qui n’a pas de prix … mais un coût certain.

* Pour beaucoup, évidemment, c’est du chinois 🙂

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à ????????? *

  1. Merci cher Damien, pour ces éloges qui m'émeuvent un peu. Tu sais, ces hormones me rendent plus sensible…

  2. Benoît dit :

    Mode gros coup de gueule : tu fais ch* avec ce genre de généralisation « les bloggueurs » et une méthode générale.
    Pour ma part, j'aime beaucoup travailler avec des agences de PR, les communiqués de presse, les dossiers et les conf' me sont fort utiles (en photo, faut pas me contacter pour une autre sujet). Il y a des agences avec lesquelles j'ai de très bonnes relations et je préfère 1000 fois une agence de presse à une de ces agences dites spécialisées blogs/buzz, avec lesquelles il est impossible de bosser.
    Et puis il y a des gens qui me disent « ah non, on les envoie pas aux blogs » et, parfois pire, on me renvoie vers les sous-développés de l'agence blogs/buzz. Et quand je creuse je me rends compte que c'est parce qu'ils ont lu des conneries de généralisation comme ce que tu viens de pondre et ils y croient.
    Il y a des choses très vraies dans ton billet : envoyer de l'info pertinente et pas un mailing général, bien entendu. Mais c'est le B.A.B.A. des relations presse ça.
    Par contre la généralisation comme si tu parlais au nom de tous les blogs, ça fait franchement ch*. Au minimum, un peu de nuance que diable ! Voir idéalement, renseigne-toi, fais une enquête et donne des valeurs chiffrées (x% des blogs ne souhaitent pas…).

  3. Où as-tu vu que je prétendais parler au nom « des blogeurs en général » ?! Je parle de MA boîte mail et des communiqués tout pourris que JE reçois. Où est la généralisation abusive ? quand je dis « les clients/bloggeurs/journalistes en avaient plein le dos de n’être que des numéros dans leur database »? Tu aurais préféré que je dise « internaute » ? fine, je change quand tu veux. Je répète à longueur de journée qu'il y a autant de blog que de bloggeurs alors m'accuser de vouloir tous les mettre dans le même sac (et surtout de vouloir parler en leur nom !!), franchement … fait aussi ch¨*** sur ce coup-là

    Quant aux agences PR, où as-tu lu que je voulais n'avoir affaire qu'aux agences de Buzz ? où as-tu lu que j'encourage leurs développements et leurs pratiques ? Les pires communiqués à la con que j'ai reçu en 3 ans 1/2 émanaient de ces soi-disant « professionnels du buzz » (genre, « bonjour damienvanachter, ton blog est génial et ça serait hyper cool que tu sois là à notre super event à Paris demain …. comment, tu habites en Belgique, ahhh, ben non alors … »)

    De la même manière, je n'ai jamais dit non plus que les agences traditionnelles ne faisait pas bien leur taf. Certaines commencent à comprendre l'intérêt de modifier leurs approches, et de nouveau, b***** de m**** où as-tu lu que je mettais tous les communicants dans le même sac ?

    Tu as réussi de ton coté à nouer des relations de confiance avec des agences ? Cool ! Tu as bossé pour et comme tu dit, si on te contacte pour autre chose que de la photo, tu envoies chier. Je couvre de mon coté un éventail plus large d'informations ce qui fait que je reçois tous les jours entre 40 et 70 mails purement publicitaires. Et ça me gave parce que j'ai l'impression que rien ne change et surtout parce que des marketeux de sous étage pompent un fric fou à des « clients » en soupdrant leur plan tout pourri de « 2.0 » à toutes les sauces. Et qu'il faudrait faire confiance au JEP pour auto-réguler tout ça (d'où mon allusion au monde de la finance)

    Alors pour une fois que je pousse un coup de gueule alors que je m'efforce au quotidien d'être le plus constructif possible, à tous les étages, et crois moi , ce n'est pas simple, me faire rentrer dedans comme ça, moi aussi ça me fait c***

  4. Benoît dit :

    Pour répondre à ta question, la généralisation se trouve ici : « Le mode de communication des bloggeurs est à l’inverse des mass media; leur envoyer un courrier “ad generalis”[…] » Relis-toi et tu verras que tu lui balance une réponse super généraliste. Si la petite dame en sort pas avec l'impression que c'est universel dans les blogs… ben elle sait pas lire.
    Effectivement, en privé, tu tiens souvent un discours sur le fait qu'il y a autant de blogs que de bloggeurs. Mais là, pour le coup, tu as raté une occasion de faire passer le message. Malheureusement cette occasion, tu t'en rends peut-être pas compte, mais elle cause des soucis aux autres derrière.
    Il suffisait pourtant d'un peu de nuance et de saisir justement l'occasion d'insister sur la diversité des blogs : « Le mode de communication des bloggueurs est très varié. Un certain nombre fonctionne à l'inverse des mass media;… »

  5. Monique dit :

    Bonjour,

    La prochaine fois, tu pourrais leur proposer la lecture du billet de Christophe 😉
    http://techtrends.eu/blog/2008/10/10/5-pieges-a

    Amicalement,
    Monique

  6. ok. Cette phrase-là est généralisante, c'est juste. Mais je maintiens que sur le reste, je lui ai donné quelques bons conseils et ouvert quelques pistes pour lui permettre d'avancer dans le bon sens si elle veut inclure des bloggeurs dans sa com'. (Et je suis resté cordial car ma volonté était réellement de l'aider et non de la casser. chose qu'elle a semble-t-il bien compris puisqu'elle m'a répondu et remercié)

    Et je ne vois pas quelques genres de soucis « aux autres derrière » (généralisation ?) cela pourrait causer …

  7. Benoît dit :

    Bien mangé ?
    Maintenant qu'on est tous les deux calmés (je devrais toujours attendre d'être calmé pour commenter… mais après j'oublie), je reprends mon explication.
    D'abord on est tout à fait d'accord, tu lui as donné globalement de bons conseils. Soit dit entre nous, ce que tu lui as dit là, c'est le B.A.B.A. de la relation média : connaître le média, proposer des sujets pertinents, les ajuster à l'angle du média. J'ai pas dit qu'il faisait tous bien leur boulot mais que c'est ce qu'ils t'expliquent comme étant leur métier 🙂
    Mon problème c'est que dans ces agences j'ai l'impression qu'ils se demandent quoi faire alors ils contactent des gens comme toi qui sont un peu à l'interface du monde qu'il connaisse et du monde qu'ils hésitent à découvrir.
    Et si tu leur sert une grosse généralisation : « les bloggeurs faut pas leur envoyer de communiqués, » il y en a qui prennent des notes visiblement et, en photo en tout cas, tu as des agences qui refusent d'envoyer l'info aux blogs, même quand on demande, même quand la marque leur demande (je citerais pas de nom). Je suis pas arrivé à avoir une réponse 100% définitive mais en creusant il semble que c'est parce qu'ils ont noté la grosse généralisation et ils en sortent pas.
    Ca c'est pour les soucis que ça génère.

    Donc non, pas de généralisation.

  8. pas encore mangé, trop de trucs à faire encore. 🙂
    Que des agences/des PR me contactent, je n'ai rien contre et suis prêt à expliquer (même pour 8.012ème fois) comment je perçois les évolutions en cours d'un point de vue perso. Certaines m'ont déjà demandé de les « conseiller » et j'ai toujours dit non jusqu'à présent car à chaque fois, elles voulaient du cours terme, du one shot ou du « apprenez-moi tout sur tout le monde et pour pas un balle ». J'ai dit non surtout parce que je ne me considère pas comme un « vendeur » (malgré le fait que, que je le veuille ou non, j'en suis un, ne fut-ce que d'informations).

    Et c'est sans doute pour ça aussi quand cette dernière demande m'a fait réagir et publié ce billet. Je fais mon job du mieux que je peux et sans compter mes heures. Je partage des dizaines et des dizaines d'infos/trucs/conseils tous les jours et pour pas un radis, juste pour le plaisir d'échanger, d'apprendre, de me sentir moins con en me couchant qu'en me levant. Alors quand on vient de manière aussi naïve me demander « une liste de bloggeurs » à spammer, ouais, ça me fout un chouia en rotte et j'ai le malheur de généraliser un tout petit peu. 🙂

  9. Benoît dit :

    Mode gros coup de gueule : tu fais ch* avec ce genre de généralisation « les bloggueurs » et une méthode générale.

    Pour ma part, j'aime beaucoup travailler avec des agences de PR, les communiqués de presse, les dossiers et les conf' me sont fort utiles (en photo, faut pas me contacter pour une autre sujet). Il y a des agences avec lesquelles j'ai de très bonnes relations et je préfère 1000 fois une agence de presse à une de ces agences dites spécialisées blogs/buzz, avec lesquelles il est impossible de bosser.

    Et puis il y a des gens qui me disent « ah non, on les envoie pas aux blogs » et, parfois pire, on me renvoie vers les sous-développés de l'agence blogs/buzz. Et quand je creuse je me rends compte que c'est parce qu'ils ont lu des conneries de généralisation comme ce que tu viens de pondre et ils y croient.

    Il y a des choses très vraies dans ton billet : envoyer de l'info pertinente et pas un mailing général, bien entendu. Mais c'est le B.A.B.A. des relations presse ça.

    Par contre la généralisation comme si tu parlais au nom de tous les blogs, ça fait franchement ch*. Au minimum, un peu de nuance que diable ! Voir idéalement, renseigne-toi, fais une enquête et donne des valeurs chiffrées (x% des blogs ne souhaitent pas…).

  10. Où as-tu vu que je prétendais parler au nom « des blogeurs en général » ?! Je parle de MA boîte mail et des communiqués tout pourris que JE reçois. Où est la généralisation abusive ? quand je dis « les clients/bloggeurs/journalistes en avaient plein le dos de n’être que des numéros dans leur database »? Tu aurais préféré que je dise « internaute » ? fine, je change quand tu veux. Je répète à longueur de journée qu'il y a autant de blog que de bloggeurs alors m'accuser de vouloir tous les mettre dans le même sac (et surtout de vouloir parler en leur nom !!), franchement … fait aussi ch¨*** sur ce coup-là

    Quant aux agences PR, où as-tu lu que je voulais n'avoir affaire qu'aux agences de Buzz ? où as-tu lu que j'encourage leurs développements et leurs pratiques ? Les pires communiqués à la con que j'ai reçu en 3 ans 1/2 émanaient de ces soi-disant « professionnels du buzz » (genre, « bonjour damienvanachter, ton blog est génial et ça serait hyper cool que tu sois là à notre super event à Paris demain …. comment, tu habites en Belgique, ahhh, ben non alors … »)

    De la même manière, je n'ai jamais dit non plus que les agences traditionnelles ne faisait pas bien leur taf. Certaines commencent à comprendre l'intérêt de modifier leurs approches, et de nouveau, b***** de m**** où as-tu lu que je mettais tous les communicants dans le même sac ?

    Tu as réussi de ton coté à nouer des relations de confiance avec des agences ? Cool ! Tu as bossé pour et comme tu dit, si on te contacte pour autre chose que de la photo, tu envoies chier. Je couvre de mon coté un éventail plus large d'informations ce qui fait que je reçois tous les jours entre 40 et 70 mails purement publicitaires. Et ça me gave parce que j'ai l'impression que rien ne change et surtout parce que des marketeux de sous étage pompent un fric fou à des « clients » en soupdrant leur plan tout pourri de « 2.0 » à toutes les sauces. Et qu'il faudrait faire confiance au JEP pour auto-réguler tout ça (d'où mon allusion au monde de la finance)

    Alors pour une fois que je pousse un coup de gueule alors que je m'efforce au quotidien d'être le plus constructif possible, à tous les étages, et crois moi , ce n'est pas simple, me faire rentrer dedans comme ça, moi aussi ça me fait c***

  11. Benoît dit :

    Pour répondre à ta question, la généralisation se trouve ici : « Le mode de communication des bloggeurs est à l’inverse des mass media; leur envoyer un courrier “ad generalis”[…] » Relis-toi et tu verras que tu lui balance une réponse super généraliste. Si la petite dame en sort pas avec l'impression que c'est universel dans les blogs… ben elle sait pas lire.

    Effectivement, en privé, tu tiens souvent un discours sur le fait qu'il y a autant de blogs que de bloggeurs. Mais là, pour le coup, tu as raté une occasion de faire passer le message. Malheureusement cette occasion, tu t'en rends peut-être pas compte, mais elle cause des soucis aux autres derrière.

    Il suffisait pourtant d'un peu de nuance et de saisir justement l'occasion d'insister sur la diversité des blogs : « Le mode de communication des bloggueurs est très varié. Un certain nombre fonctionne à l'inverse des mass media;… »

  12. Monique dit :

    Bonjour,

    La prochaine fois, tu pourrais leur proposer la lecture du billet de Christophe 😉

    http://techtrends.eu/blog/2008…/

    Amicalement,

    Monique

  13. ok. Cette phrase-là est généralisante, c'est juste. Mais je maintiens que sur le reste, je lui ai donné quelques bons conseils et ouvert quelques pistes pour lui permettre d'avancer dans le bon sens si elle veut inclure des bloggeurs dans sa com'. (Et je suis resté cordial car ma volonté était réellement de l'aider et non de la casser. chose qu'elle a semble-t-il bien compris puisqu'elle m'a répondu et remercié)

    Et je ne vois pas quelques genres de soucis « aux autres derrière » (généralisation ?) cela pourrait causer …

  14. Benoît dit :

    Bien mangé ?

    Maintenant qu'on est tous les deux calmés (je devrais toujours attendre d'être calmé pour commenter… mais après j'oublie), je reprends mon explication.

    D'abord on est tout à fait d'accord, tu lui as donné globalement de bons conseils. Soit dit entre nous, ce que tu lui as dit là, c'est le B.A.B.A. de la relation média : connaître le média, proposer des sujets pertinents, les ajuster à l'angle du média. J'ai pas dit qu'il faisait tous bien leur boulot mais que c'est ce qu'ils t'expliquent comme étant leur métier 🙂

    Mon problème c'est que dans ces agences j'ai l'impression qu'ils se demandent quoi faire alors ils contactent des gens comme toi qui sont un peu à l'interface du monde qu'il connaisse et du monde qu'ils hésitent à découvrir.

    Et si tu leur sert une grosse généralisation : « les bloggeurs faut pas leur envoyer de communiqués, » il y en a qui prennent des notes visiblement et, en photo en tout cas, tu as des agences qui refusent d'envoyer l'info aux blogs, même quand on demande, même quand la marque leur demande (je citerais pas de nom). Je suis pas arrivé à avoir une réponse 100% définitive mais en creusant il semble que c'est parce qu'ils ont noté la grosse généralisation et ils en sortent pas.

    Ca c'est pour les soucis que ça génère.

    Donc non, pas de généralisation.

  15. pas encore mangé, trop de trucs à faire encore. 🙂

    Que des agences/des PR me contactent, je n'ai rien contre et suis prêt à expliquer (même pour 8.012ème fois) comment je perçois les évolutions en cours d'un point de vue perso. Certaines m'ont déjà demandé de les « conseiller » et j'ai toujours dit non jusqu'à présent car à chaque fois, elles voulaient du cours terme, du one shot ou du « apprenez-moi tout sur tout le monde et pour pas un balle ». J'ai dit non surtout parce que je ne me considère pas comme un « vendeur » (malgré le fait que, que je le veuille ou non, j'en suis un, ne fut-ce que d'informations).

    Et c'est sans doute pour ça aussi quand cette dernière demande m'a fait réagir et publié ce billet. Je fais mon job du mieux que je peux et sans compter mes heures. Je partage des dizaines et des dizaines d'infos/trucs/conseils tous les jours et pour pas un radis, juste pour le plaisir d'échanger, d'apprendre, de me sentir moins con en me couchant qu'en me levant. Alors quand on vient de manière aussi naïve me demander « une liste de bloggeurs » à spammer, ouais, ça me fout un chouia en rotte et j'ai le malheur de généraliser un tout petit peu. 🙂

Laisser un commentaire