Bloc party – Intimacy

Un peu sans qu’on s’y attende, vers la fin de l’étĂ©, Bloc Party a dĂ©cidĂ© d’anticiper la sortie physique de son nouvel album en le distribuant en mode Ă©lectronique via son site internet. Un album annoncĂ© par le single avant coureur Mercury diffusĂ© en primeur sur une radio anglaise. L’album « physique » publiĂ© par […]

{Matin Première} 21/10: Actu de la Semaine

[audio:http://api.ning.com/files/qYvEvFgUlev5kRJEfjgm**oFsmfW0ybmQ5qBx13rpq6pKxF8QPGC7wzGCvJxTzd77XkwvLo3fr84-1jZNSYi3V46WRfC*jX-/NT201008.mp3] Chronique diffusĂ©e tous les lundis sur La Première – Facebook, qui vient de dĂ©passer le cap des 1 million d’utilisateurs belges, a annoncĂ© avoir Ă©galement atteint le cap des 10 milliards de photos stockĂ©es surses serveurs. Attention quand mĂŞme Ă  ne pas faire n’importe quoi. Un policier de Charleroi l’a appris Ă  ses dĂ©pends […]

Tweet Me Baby One More Time !

Depuis ce samedi, la skinhead la plus papa-rasĂ©e du monde dispose de son propre compte sur Twitter. Est-ce que cela valait un billet ? Sans doute que non … mais notez qu’on aurait pu faire pire: « Oups, I tweet it again« , « You tweet me crazy« , « Tweet in my heart« , » Early tweetin’« , » I’ll never stop tweeting […]

La Présipauté soutient la Principauté pour 2015 !

Bouli Lanners, Michael Kael et l’ensemble des Grolandais ont Ă©coutĂ© le PrĂ©sident Salengro dire tout le bien qu’il pensait de la candidature de Liège au titre de Capitale europĂ©enne de la Culture en 2015. Les citĂ©s wallonnes parviendront-elles Ă  dĂ©passer leurs prĂ©-dĂ©saccords ? Rien n’est moins sĂ»r … Mais d’ici lĂ , rien n’interdit d’en rire […]

Les non-dits de Leterme I qui en disent long

La dĂ©claration de politique gĂ©nĂ©rale du gouvernement qui a reçu le 16 octobre la confiance de la Chambre aura Ă©tĂ© plus Ă©clairante dans ses silences que dans ses appels Ă  la population Ă  faire face Ă  la menace de l’orage, en pleine crise financière.
On connaĂ®t la propension des professionnels Ă  user de la communication pour vendre un produit fagotĂ©, la facultĂ© qu’ont d’aucuns Ă  pousser le verbiage Ă  son paroxysme quand les circonstances le demandent. Contexte de double crise, institutionnelle et financière (en partie) oblige, la logorrhĂ©e de l’Ă©quipe Leterme I est une leçon en la matière.
Ainsi, le gouvernement a-t-il, pour boucler son budget, inscrit dans ses recettes l’engagement des RĂ©gions et CommunautĂ©s Ă  ne pas dĂ©penser 800 millions d’euros qui leur reviennent dans le cadre de leurs dotations respectives.
Pourtant, Bruxelles a fait savoir qu’elle Ă©tait exsangue et que le fĂ©dĂ©ral lui devait du pognon. Pourtant, la RĂ©gion wallonne ne s’est engagĂ©e sur le principe qu’Ă  la condition que la Flandre en fasse autant. Et la Flandre a exprimĂ©… son veto… mais a formulĂ© une proposition alternative.
Elle est d’accord de prendre Ă  son compte les dĂ©penses qui mettent en difficultĂ© l’entitĂ© I de l’Etat (l’Ă©chelon fĂ©dĂ©ral) portant sur une sĂ©rie de compĂ©tences aujourd’hui partagĂ©es entre les diffĂ©rents niveaux de pouvoir (dont l’important dĂ©partement de l’emploi), Ă  condition de pouvoir dorĂ©navant gĂ©rer elle-mĂŞme Ă  100% ces compĂ©tences.
Ce faisant, la Flandre de Kris Peeters, relayĂ©e par le Premier ministre Yves Leterme cette semaine Ă  la Chambre, a une nouvelle fois insistĂ© sur la nĂ©cessitĂ© de revoir la loi de financement qui, d’annĂ©e en annĂ©e assèche un peu plus les caisses du gouvernement fĂ©dĂ©ral. On en revient donc au projet flamand de responsabiliser des RĂ©gions devenues plus autonomes, encadrer plus objectivement les transferts, financer les entitĂ©s fĂ©dĂ©rĂ©es en tenant compte de la richesse qui y est produite (ce qui est bon pour Bruxelles, d’autant plus si on y applique les normes internationales d’imposition sur le lieu de travail, mais lĂ  l’Ă©pure CD&V est comme par hasard plus nuancĂ©e).
A tout cela, qu’a rĂ©pondu le gouvernement Leterme-Reynders? Il a actĂ© ces conditions en inscrivant les 800 millions rĂ©gionaux Ă  son budget 2009. L’importante rĂ©forme de l’Ă©tat annoncĂ©e est donc sur les rails. On peut commencer Ă  l’envisager pour le second semestre de 2009, après les Ă©lections rĂ©gionales.
2009 sera donc une annĂ©e charnière, institutionnellement s’entend, mais elle sera Ă©galement une annĂ©e « énergique ». Autre non-dit qui veut tout dire dans la dĂ©claration du Premier ministre, après juin 2009, on dĂ©cidera de reporter la sortie du nuclĂ©aire acquise par la coalition arc-en-ciel. Yves Leterme a rappelĂ© l’Ă©chĂ©ance d’une rĂ©flexion l’annĂ©e prochaine sur le mix Ă©nergĂ©tique telle qu’annoncĂ©e par le ministre Magnette en vertu de l’accord de gouvernement. Il faudra, a dit Leterme, proposer un modèle qui permette de rencontrer Kyoto (baisse des Ă©missions CO2), de ne pas alourdir la facture des citoyens et d’assurer Ă  la Belgique la sĂ©curitĂ© d’approvisionnement. Du tout cuit pour le nuclĂ©aire. Dans le mĂŞme temps, le gouvernement taxe les producteurs Ă  hauteur de 500 millions d’euros (en rĂ©alitĂ© 360 millions après dĂ©duction d’impĂ´ts). GDF-Suez-Electrabel s’Ă©trangle et menace mais se couchera lorsqu’elle aura la certitude de pouvoir continuer Ă  actionner la pompe Ă  milliards productrice d’Ă©nergie fissile.
La communication code-barre du gouvernement fortement teintĂ©e de non-dits, d’omission Ă  l’insu de son plein grĂ© est bien assumĂ©e en son sein. Ainsi, le secrĂ©taire d’Etat Bernard Clerfayt, adjoint au ministre des Finances Didier Reynders, annonça urbi et orbi les diffĂ©rentes mesures prises pour le budget, en oubliant un dĂ©tail, la taxation via le système du cliquet, des carburants en cas de baisse de prix. Mesure environnementale peu populaire qui, proportionnellement Ă  la richesse, touchera essentiellement la classe infĂ©rieure et la classe moyenne. Il faut dire que le bourgmestre de la citĂ© des ânes peut dĂ©sormais ĂŞtre qualifiĂ© d’expert en omission, fausses informations et usage de fausses informations, lui qui n’a pas hĂ©sitĂ© rĂ©cemment Ă  renvoyer les tenants de la crĂ©ation d’une banque publique non sujette Ă  la volatilitĂ© des cours, Ă  ouvrir un compte Ă  la banque nationale, pourtant cotĂ©e en bourse et… non accessible aux particuliers. LĂ , ce n’est plus du non-dit. Disant cela, notre expert financier, a c’est clair, failli Ă  sa tâche. Cela lui a valu de la part de Josy DubiĂ© (Ecolo) d’ĂŞtre affublĂ© du sobriquet de « Sarah Palin de la politique belge ».

Durum

Pas le temps de bloguer ? Et ton Facebook, c’est du poulet !?

Ca me fait de plus en plus marrer d’entendre des gens me dire « je n’ai pas le temps de bloguer » mais qui passent des heures Ă  chatter sur MSN, Ă  partager leur prĂ©fĂ©rences musicales/culinaires/sexuelles sur autant de forums dĂ©diĂ©s,  Ă  commenter jusqu’Ă  plus soif la dernière idĂ©e de la ministre Machin sur les sites d’info […]

Vendredi, jour du poisson (et du retour de la vengeance du papier)

J’avais vu passer l’info chez Guim, demandĂ© via Twitter si quelqu’un avait un contact Ă  la rĂ©daction de ce nouvel hebdo papier « dont la rĂ©daction est… l’internet : la quasi-totalitĂ© les articles ont Ă©tĂ© Ă©crit par des blogueurs ou des journalistes ne publiant que sur l’internet », laissĂ© un message chez Jean-Marc, reçu de Narvic un […]

????????? *

Petit billet qui me permet de faire d’une pierre deux coups, Ă  propos des communicants en gĂ©nĂ©ral et de leurs « relations presse » en particulier. Le premier est un coup de chapeau Ă  Michelle Blanc, pour sa majestueuse apparition sur la Big Idea Chair de Yahoo-Canada. La photo est superbe et pleine de sens. Il fallait […]

(Update) « Faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou » (Jacques Brel, 1966) *

UPDATE 14/10: J’ai en fait le thème de ma chronique sur la Première ce mardi matin. Voir aussi la fameuse vidĂ©o de « La Chute » sous-titrĂ©e en version Fortis) [audio:http://api.ning.com/files/gu*vjcwY6q2xSdx3cqyKc4UmPwgZFX7nYwYbrVdss*riZmO9d18tTYxMddJgRqhhpK-GlqoLZza0i8x91qRvT4b-s036q2k5/LPMAPNT_Nouvelles_Technologies_14102008_6113883.mp3] Quel est le point commun entre cette vidĂ©o rĂ©alisĂ©e par quelques un des d’jeunes qui jazzent en Silicon Vallley (ils bossent pour Google, Blip.tv, Facebook, Drop.io, […]

Alzheimer, Krugman, l’Ă©conomie ouverte et Bruxelles

Je me faisais la rĂ©flexion cet après-midi: dĂ©cidĂ©ment, il ne fait pas bon ĂŞtre “ultra-libĂ©ral” (concept vague) en cette pĂ©riode. Après Ronald Reagan, dĂ©cĂ©dĂ© en 2004 de la maladie d’Alzheimer, Margareth Thatcher est lentement emportĂ©e aujourd’hui par le mĂŞme mal neurodĂ©gĂ©nĂ©ratif. Nous savons ce que diront les mauvaises langues.
Voici deux ans, dĂ©cĂ©dait Milton Friedman, grand […]