0 réponse sur “US08: It’s done. Next now …”

  1. La réponse est là http://www.change.gov/
    Il va révolutionner la politique.
    Il va utiliser sa communauté et se tourner vers eux pour les impliquer et les consulter sur les enjeux. Il va tirer la tapis sous les pieds des lobbyistes et de l’establisment du Sénat et du congrès. La campagne c’était le hors d’oeuvre. Il l’a dis d’ailleurs, nous l’avons fait ensemble. Il est en train d’écrire l’histoire là juste sous nos yeux.

  2. « Il va utiliser sa communauté et se tourner vers eux pour les impliquer et les consulter sur les enjeux »

    Humour ou naïveté ? Résoudre l'équation des fonds de garantie bancaires, aménager la doctrine Petraus en Irak et trouver le point d'amorce des relations avec Téhéran en consultant les commentaires publiés sur Facebook, Seesmic, Twitter, etc. ? Il ne faut pas confondre le marketing électoral, les outils de la campagne avec la gestion réelle des affaires. Allez, allez, je conseille un bon café pour réveiller les esprits.

  3. j'aimerais pouvoir être aussi optimiste que Philippe, mais malheureusement, je pense un peu comme Corbak… Le risque est grand que ça parte en couille et qu'on assiste à du grand n'importe quoi. La seule manière probante serait d'utiliser ces réseaux pour agir un niveau local. Au niveau national et encore plus international, c'est de l'utopie démagogique pure jus.

  4. « Il va utiliser sa communauté et se tourner vers eux pour les impliquer et les consulter sur les enjeux »

    Humour ou naïveté ? Résoudre l'équation des fonds de garantie bancaires, aménager la doctrine Petraus en Irak et trouver le point d'amorce des relations avec Téhéran en consultant les commentaires publiés sur Facebook, Seesmic, Twitter, etc. ? Il ne faut pas confondre le marketing électoral, les outils de la campagne avec la gestion réelle des affaires. Allez, allez, je conseille un bon café pour réveiller les esprits.

  5. j'aimerais pouvoir être aussi optimiste que Philippe, mais malheureusement, je pense un peu comme Corbak… Le risque est grand que ça parte en couille et qu'on assiste à du grand n'importe quoi. La seule manière probante serait d'utiliser ces réseaux pour agir un niveau local. Au niveau national et encore plus international, c'est de l'utopie démagogique pure jus.

Laisser un commentaire