(Les blogs sont dangereux !) MAJ 3: Pieter De Crem: Voir New York … et revenir

Nathalie Lubbe Bakker

MAJ 30/11: Un léger vent de foutage de gueule blogosphérique souffle au-dessus de la tête du ministre De Crem. A ce stade, il pourrait carrément changer de nom tellement son karma Google s’est fait pourrir pour au moins les 3 futures élections à venir …


Een boodschap van Al Blogger from Maarten Schenk on Vimeo.

MAJ:28/11: Ainsi donc, les blogs sont dangereux. Tel l’a déclaré le ministre de la Défense hier à la tribune du parlement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les bloggeurs belges (francophones et néerlandophones) ne semblent pas particulièrement apprécier.

A la RTBF , nous avons publié un article qui attend vos réponses et celles des hommes et femmes politiques:

Les blogs sont-ils un danger ? Faut-il légiférer en la matière ? Comment les politiques vont-ils utiliser le web dans le cadre de la campagne pour les élections régionales et européennes ?

Ils en parlent sur Twitter

et aussi:

sur TechCrunch: When Everyone Is A Blogger, Nothing You Say Is Off The Record

De Crem verklaart oorlog aan de blogs
A Belgian story… on a dangerous blog !
I am dangerous. Grrrrrrr.
Ongelukkig
Le ministre de la Défense belge trouve les blogs dangereux
Pieter De Crem vindt blogs gevaarlijk
PieterDeCrem.
Is bloggen gevaarlijk?
Belgische Bloggende Barvrouw terecht ontslagen door Bezorgde Baas
Ik ben een gevaarlijk fenomeen
Opgelet we zijn gevaarlijk
Gevaarlijk.
Public Enemy.
Pieter De Crem & les blogs

De Crem na New Yorkse kater: « Bloggen is gevaarlijk »
Slechte week voor: Pieter De Crem
De Crem geeft telefoontje toe

Il fallait pas balancer Pieter De Crem
Belgian blogger fired in NY after criticizing Minister of Defense
Barvrouw ontslagen door DeCrem
De Crem in New-York : op stap met de dronkenlap
Can you just blog anything ?
How responsible should bloggers be ?

Une bannière a même été mise route par une agence de com’ futée

Pieter De Crem

——

MAJ 27/11: Le ministre de la Défense a été interpellé ce jeudi devant le parlement quant au contenu du programme de son récent voyage à New York et au licenciement dont une bloggeuse se dit avoir été victime suite  à la publication sur son blog d’un article mettant en doute la pertinence de celui-ci (cfr. mon billet original plus bas.)

Comme on pouvait s’y attendre, les questions sont venues, entre autres, de son meilleur ennemi, le ministre sortant André Flahaut.

Selon l’agence Belga, « Il (le ministre De Crem) a répondu par une longue énumération de rencontres et de visites qu’il a faites à New-York, dans le Nevada, à San Diego, à Monterrey et à Washington pour justifier son déplacement.

Quant à l’épisode du bar, il a reconnu qu’un membre de son cabinet a informé le patron du bar du contenu du blog d’un membre de son personnel. Il se défend cependant d’avoir demandé le licenciement de la personne.

Le Ministre a qualifié cet épisode de « non événement » tout en soulignant le danger de l’évolution des techniques qui a pour conséquence que quelqu’un peut écrire n’importe quoi sur un blog.

« Tout le monde ici est une victime potentielle de ce genre de chose. Nous devons y refléchir », a dit le ministre.

Après les répliques, il a indiqué qu’il avait demandé au service juridique de la Défense de voir comment il pouvait défendre son honneur dans cette affaire.« 

Dont acte.

Ceci étant dit, je m’interroge sur la nature de la réflexion que M. De Crem veut mener à propos du « danger de l’évolution des techniques qui a pour conséquence que quelqu’un peut écrire n’importe quoi sur un blog » ? Sa dernière phrase, à propos de la « défense de son honneur », ne laisse quant à elle planer aucun doute sur les suites judiciaires qu’il souhaite donner à ce non-événement.

——-

Nathalie Lubbe Bakker est Belge et a(vait) jusqu’il y a encore quelques jours, du boulot dans un bar de New York.

Le 18 novembre dernier, une délégation emmenée par le ministre belge de la Défense Pieter De Crem fait la fête dans son bar et elle en profite pour causer un peu avec un des ses conseillers. (Je retranscris le dialogue tel qu’elle le décris dans son billet, en néerlandais)

– « Qu’est-ce que vous faites à NY ? »

– « Ben, on avait des rdv à l’ONU mais ils ont été annulés. Les autres délégations sont restées à Genève »

– « Vous ne le saviez pas avant de partir ? »

– « Si, mais il ne se passe tellement rien à Bruxelles pour l’instant qu’on a quand même décidé de venir à NY. Tu sais, je n’y étais encore jamais venu ! »

Hier, Nathalie Lubbe Bakker a appris que son patron avait reçu un coup de téléphone du porte-parole du ministre. Et que, dans la foulée, elle n’avait plus de boulot.

Un peu dégoûtée par la situation, elle écrit sur son blog toute son incompréhension et rappelle que le ministre était à New York dans l’exercice de ses fonctions.

Contacté par les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad, le ministre a nié être intervenu afin de faire licencier Nathalie.

Mais n’a pas démenti s’être rendu à New York pour des prunes … (MAJ: c’est désormais chose faite, cfr. supra)

Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à (Les blogs sont dangereux !) MAJ 3: Pieter De Crem: Voir New York … et revenir

  1. Pierre dit :

    Ce qui est dingue c'est le nombre de commentaires insultants qu'elle a reçue sur son article. Et Pieter De Clem (oui, coincé) de trouver normal de se taper NY avec sa troupe aux frais de la princesse… scandaleux.

  2. Mateusz dit :

    Cela démontre aussi qu'on n'est plus tranquille nulle part 😉

  3. On peut discuter de la discrétion à laquelle la barmaid aurait dû se plier (et qui pourait être un motif de renvoi en soi). Mais à la place du conseiller de De Crem, lâcher ce genre d'info à une barmaid démontre une certaine forme d'omnipotence malsaine. Il sait qu'il fait partie d'une délégation fantoche et s'en vante sciemment. Qu'il ne vienne pas s'étonner que l'histoire attérrisse dans les médias, d'une manière ou d'une autre… J'espère en tout cas qu'il vont une veille sur le web …. les oreilles de ses spin doctors vont tilter …

  4. himself dit :

    « Nathalie Lubbe Bakker est Belge »

    Selon LVB, elle serait de nationalité hollandaise, mais c'est un détail.
    http://lvb.net/item/6814

    « Wat is de relevantie van het feit dat Nathalie Lubbe Bakker de Nederlandse nationaliteit heeft? Wat wil de minister hiermee insinueren? Dat Nederlanders niet ter verantwoording kunnen worden geroepen? Dat de Nederlandse overheid een vuile oorlog tegen België begonnen is omwille van de Fortis-affaire en dat Lubbe Bakker een Nederlandse geheim agente is? Ik vraag het maar, hoor, omdat de minister zo de nadruk legt op die nationaliteit. »

  5. Ping : Dangerous Blogs at adhese blog2

  6. Ping : Le ministre de la Défense belge trouve les blogs dangereux | :shoob => blog francois lamotte

  7. Ping : Denis au fil du web » Pieter De Crem & les blogs

  8. Ping : Denis au fil du web » Pieter De Crem & les blogs

  9. Sam Piroton dit :

    Dans la suite de mes remarques à Philippe Laloux (Lesoir.be), j'en relève une belle… Si il faut passer par l'AFP pour parler de cette histoire, je me demande où va le vespéral…
    http://www.lesoir.be/la_vie_du_net/actunet/de-c

    D'un autre côté, si la DH n'avait pas Mateusz…

  10. Ping : L’écho de KoKo » Blog Archive » Pieter De Crem & les blogs

  11. Ping : L’écho de KoKo » Blog Archive » Pieter De Crem & les blogs

  12. Sam Piroton dit :

    Dans la suite de mes remarques à Philippe Laloux (Lesoir.be), j'en relève une belle… Si il faut passer par l'AFP pour parler de cette histoire, je me demande où va le vespéral…

    http://www.lesoir.be/la_vie_du

    D'un autre côté, si la DH n'avait pas Mateusz…

  13. Ping : La guerre au terrorisme est une bonne idée « C.C.E.

  14. When you are in uncomfortable position and have no money to move out from that point, you will need to receive the loan. Just because it should help you unquestionably. I take financial loan every time I need and feel myself OK because of that.

Laisser un commentaire