Le Huffington Post crée un fonds d’investigation journalistique d’1,75 million $

L’idée que le journalisme d’investigation peut (doit) être financé par une forme de mécénat/philanthropisme, du moins en partie, est particulièrement intéressante. Cela permet de faire reposer la pérénité d’un média sur un troisième pillier, à coté de la pub/d’un accès freemium et de subventions publiques. Ainsi, si l’un de ces pilliers s’effondre, pour X ou Y raison, les deux autres gardent le pot droit ….

Un modèle à creuser, assurément !

C’est Jeff Jarvis (Buzzmachine) qui se charge du billet annonçant la nouvelle.

« This, I’ve long held, is where foundation and public support will enter into the new ecosystem of journalism: not by taking over newspapers but by funding investigations and other slices of a new journalistic pie.

I’ve been hoping to get the resources to preform an audit of the current resource allocation in journalism: Take a town, add up all the journalistic spending there (paper, TV, radio, magazine) and then see how much is spent on investigative reporting (I’ll wager it will be tiny; a fraction of a percent of the total) as well as the beat reporting that feeds it – and judge the value of the results »

UPDATE: Jay Rosen va participer à cette aventure en tant que senior adviser. Comme il l’explique, le principe de fonctionnement de ce fonds sea basé sur le concept du « report once, run anywhere », via probablement une licence Creative Commons qui permettra de diffuser largement ces enquêtes, une fosi qu’elles auront été publiées par le Huff’Post.

Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire