Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ?

L’obsession de tous les producteurs de contenus qui déversent chaque jour dans l’interweb leurs flux continus de bits au gré des marées du buzz et des trompettes de la renommée (Georges si tu m’entends) a toujours été, et restera ad vitam, d’être consommés par le plus grand nombre. C’est viscéral, quasi christique. La pire chose qui puisse arriver aujourd’hui à un bloggeur, un veilleur, un facebookeur ou à un média est de ne pas exister sur le web. To be numeric or to be rien du tout.

Ayant obtenu sans trop de difficulté son brevet « Publication automatique via RSS », le Producteur a très vite compris qu’en un seul clic, il pouvait inonder de sa prose tous les services dont Techcrunch, ReadWriteWeb, Mashable et consorts lui vantent les mérites. Alerter la Terre entière de son existence fait partie de la jouissance que procure cette activité, à défaut de lui procurer la moindre rentabilité.

Cette étape obligatoire franchie, et ayant bien suivi les cours de Seth Godin, Tim O’Reilly, Jeff Jarvis et consorts, le Producteur s’est ensuite penché sur la valorisation du feedback que ses consommateurs adorés lui renvoyaient, afin d’améliorer sa prose ou la qualité de l’emballage de ses T-shirst fashion payés par Paypal et envoyés par FedEx.

Et c’est là que les Roumains du web s’empoignèrent…

Publier le même article sur 8.012 services, c’est ouvrir la porte à 8.012 conversations potentiellement enrichissantes, mais à tous les coups chronophages. Le bénéfice d’une large diffusion de l’information se trouve donc réduit à néant par l’obligation d’assurer « un service après-vente » titanesque, pour tout dire techniquement impossible et humainement franchement casse-couilles.

Comment faire ? Quel équilibre trouver entre une multi-présence efficacement distribuée et une monitoring éclairé des conversations éclatées suscitées par celle-ci  ? Peut-on dans ce cas-là encore parler de conversation ? Et, franchement, à part les frappadingues qui passent leur vie à bookmarquer des liens, à deliciouser des extraits, à twitter des saillies longitudinales et à flickeriser le graphe Trucmuche ou le logo Machin, ça intéresse qui ?

Si je voulais être cohérent avec moi-même, je m’auto-flagellerais avec la prise usb de mon iPhone. Mais ce n’est pas mon genre 🙂

La vraie bonne question, me semble-t-il, n’est pas de savoir s’il faut utiliser FriendFeed ou non, si Backtype Connect, ECHO ou Google Wave constituent les enièmes Killer Ap qui vont déchirer leur race et rendre riches et célèbres les 15 pc d’utilisateurs qui génèrent 95 pc du bruit de l’interweb actuel, mais bien de savoir où et comment chaque internaute va bien pouvoir conserver une trace pérenne et homogène de toute son activité en ligne.

Ca vous paraît absurde ? Tant mieux, vous pouvez arrêter ici la lecture de ce billet. Merci d’être venu et à bientôt quand même, j’espère.

Je continue et j’explique pour les autres.

Je veux pouvoir me justifier de mes actes, assumer mes propos et défendre mes opinions sur base des « originaux, certifiés conformes » et pas sur ceux qu’un troll aurait déformé en le retwittant à l’envers. Il n’y a pas de « notaires du web » et la cache de Google est trop perverse pour pouvoir lui faire confiance à priori. Ne parlons même pas de Facebook et de ses CGU qui vous privent de vos archives à titre personnel. Ok pour être une source, mais potable de préférence. JSi j ne peux et ne veux surtout pas contrôler l’usage qui est fait des contenus que je distribue, je veux par contre toujours rester maître de ce que je mets en ligne. Et y faire référence devant un juge le cas échéant.

J’aimerais aussi, lorsque je serai vieux et grabataire, seul dans ma maison de retraite full domotisée, pouvoir relire le paquet de conneries que j’ai pu raconter à 30 ans et me fendre la gueule en revivant les discussions qui y étaient associées sans avoir dû niquer 100.000 arbres pour imprimer le tout dans des classeurs à crochets. Vouloir archiver les meilleures palabres que j’ai tenues dans mon café du commerce ne me paraît pas une hérésie, même si je me rends bien compte des Tera de données que cela représente (et que même pour « MA » musique, le stockage des mp3 devient inutile)

En fait, je veux surtout pouvoir m’affranchir de ce risque non nul (et c’est un euphémisme) de voire cette mémoire effacée à jamais parce qu’un gus a merdé l’update de sa DB, parce qu’il y a 99 pc de chances que les services que j’utilise aujourd’hui n’existeront plus quand je m’acheterai mon premier Segway Senior Edition et que mes employeurs successifs auront décidé de purger leurs serveurs de leur « vieux « articles.

« Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables », a-t-on coutume de dire, mais qu’en sera-t-il de nos avatars  ?

Comme nos grands-mères nous ont transmis des boites à chaussures remplies de lettres manuscrites et d’albums photos jaunies, j’aimerais que mes enfants, mes petits-enfants et mes arrières petits-enfants puissent un jour hériter de ma mémoire numérique, leur léguer le disque dur de mon histoire, qu’ils puissent s’y plonger et en ressortir la vidéo, l’article, le commentaire ou la photo qui leur permettra de comprendre de quoi étaient faites les journées de leur paternel au tout début de ce 21ème Siècle ….

Et vous, la pérennité de votre activité en ligne vous préoccupe-t-elle aussi ou bien vous en foutez-vous comme de votre premier poke ?  Si ce n’est pas le cas, auriez-vous la gentillesse de partager avec moi les outils que vous utilisez pour la préserver et la conserver accessible à long terme ?
Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ?

  1. Davanac dit :

    Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? http://bit.ly/wGe9l

    This comment was originally posted on Twitter

  2. j’imagine Dam, grabataire, relisant ses tweets "J’aimerais aussi, lorsque je serai vieux et grabataire, seul dans ma maison de retraite full domotisée, pouvoir relire le paquet de conneries que j’ai pu raconter à 30 ans et me fendre la gueule en revivant les discussions qui y étaient associées sans avoir dû niquer 100.000 arbres pour imprimer le tout dans des classeurs à crochets." hihihi :-p

    This comment was originally posted on FriendFeed

  3. Valentin dit :

    Je trouve la question très pertinente et partage votre intérêt pour ce sujet. Je « découvre » le coté générateur de contenu sur twitter et blogs.
    D’un point de vue juridique, la seule chose qui me semble aujourd’hui valable, c’est une copie de l’original daté et signé à un organisme tel que la SACD. Je ne suis pas juriste, mais une amie est avocate spécialisée en protection de droit d’auteurs et c’est ce qu’elle m’avait conseillé de faire pour tout projet ou écrit publié sur internet.

  4. Damien,

    j’aime beaucoup l’idée de « léguer son héritage numérique »… en fait je pense que nous poursuivons – même inconsciemment – chacun nos conversations intérieures, nous suivons le fil de notre pensée qui se déroule aux hasards de billets commentés ou autre discussions en ligne… Il y a souvent des liens que le web aide à faire, justement. J’ai récemment posté un comment sur un article pour lequel j’ai fait appel à un autre comment posté il y a 10ans… j’étais heureuse de le retrouver…Sur ce point, nous sommes tributaires des archives des uns et des autres, des hébergeurs, de la technique, etc. Il y a quelques initiatives de « mémoire du web » qui existe… Il y a sûrement une idée à creuser, je te suis à 100%

    au plaisir

    Tiffany

  5. 🙂 va savoir comment nos mioches feront et quels outils ils utiliseront pour discuter, partager, communiquer. On a encore rien vu et j’ai les boules qu’il arrivent la même chose à ce que j’écris aujourd’hui qu’aux vieilles cassettes de 1958 que la RTBF ne sait même plus lire car les machines qui le permettaient sont HS ….

    This comment was originally posted on FriendFeed

  6. eni_kao dit :

    [Toudoto] Comment conserver la mémoire de nos émissions numériques ? http://bit.ly/FabSS (@davanac)

    This comment was originally posted on Twitter

  7. jemery dit :

    D’où la question du web décentralisé par rapport au web minitel… avoir le tout chez soi, tu ecris un article chez toi et tu le up ensuite sur X plateformes cela devrait être facile mais fastidieux …
    en revanche difficulté de récupérer la conversation que tu aurais sur chaque plateforme …
    un « truc » qui télechargerait les commentaires et centraliserait ca sur ton propre serveur, style dans une db « back type » a l’air (je connais pas exactement son fonctionnement) d’être assez bien placer comme il fait déjà les lien une petite fonction export ?serait possible non …
    focntion qui au lieu d’envoyer des mails enverrait sous un format que tu pourrais facilement transferer sur une db ..
    cela serait assez possible je pense, a condition qu’il y ait une « bonne » séparation entre plateforme afin d’éviter les doublons …de message
    Pour finir, au final pour éviter toute erreur malencontreuse sur ton serveur, ta DB tu sauvegarderas sur un service en ligne …régulièrement ..

    C’est un travail de malade fastidieux dit comme ça, et rigoureux… quand même sans oublier le suivit des formats … car ils évoluent vite et ca serait con qu’a 80 ans tu puissent plus ouvrir ta bd ..car le format n’est plus suporter depuis 5ans…

    Bref l’archivage du net c’est un peu beaucoup une question que peu de monde se pose donc il reste plus qu’à innover … c’est quand même une question qui se pose de plus en plus … par exemple les disquettes … pb que j’avais eu récemment, j’ai retrouver des vieille disquette contenant des photo !!!! … pour les récupérer, j’ai du trouver un ordi avec lecteur de disquette ..c’est con quand même …
    alors que dans l »avenir…quid ? quid des formats de sauvegarde dans 20ans ils auront changé ? donc il faut toujours s’assurer d’avoir les outils permettant la lecteur des fichiers …

    bref un secteur à développer …

  8. Rubin dit :

    La question est intéressante, en effet, et votre billet expose parfaitement la problématique. Sur le fond, je répète ici ce que j’ai dit suite à l’article de RWW sur Friendfeed : l’informatique, le web et les nouvelles technologies nous donnent cette impression de pouvoir maîtriser et réagencer l’information autour de nous à volonté. Mais cette « illusion de puissance » (le terme n’est pas de moi) n’est, précisément, qu’une illusion.

    Avant l’apparition du web, avant les blogs, Twitter et autres Friendfeed, les conversations étaient déjà éparpillées, décentralisées, et parfois totalement intraçables.

    Tous ces nouveaux outils nous donnent l’impression de pouvoir totalement contrôler les conversations dont sommes l’objet, auxquelles nous participons ou que nous initions. Mais dans le fond, cela relève du fantasme.

    Cela ne signifie pas qu’il faille totalement « lâcher la rampe » et renoncer à un certain degré de contrôle, ou du moins de monitoring. Mais l’idée de pouvoir recenser, voire contrôler toute l’information qui tourne autour de nous relève de la vue de l’esprit, à mon sens.

  9. tiens, t’as ça : http://twitter.com/nicolasvoisin/status/2892232926 (cross-post d’un comm à l’instant chez toi 😉

    This comment was originally posted on FriendFeed

  10. ne pas réinventer la roue et permettre à l’internaute de débarquer avec son sac-à-dos sans se créer une nouvelleidentité (+ le coté viral de facebook connect et twitter) Powaa 🙂

    This comment was originally posted on FriendFeed

  11. Sam Piroton dit :

    Si seulement la réponse existait… qu’en sera-t-il de dailymotion, vimeo, youtube, wordpress? des serveurs?
    T’as peut être une idée de business, là… Une sorte de service, qui sur base de ton certified ID (laissé lors de la rédaction d’un post, comment, mise en ligne de photos, vidéos…), récupère et archive le tout dans un endroit que tu détermines…
    Pour le compte, ce service devrait être blindé de chez blindé niveau sécurité; pq niveau détails personnels, un vrai bonheur pr les hackers de tous poils
    Je ne parle même pas de la taille du serveur…
    Vrai que, à y réfléchir, j’aimerais bien avoir une version locale de mes blogs de voyage, et autres… J’ai d’ailleurs déjà perdu des infos datant de 2006 (qq podcasts odeo)
    Je crains hélas que ce ne soit qu’un voeu pieux…

  12. plugin FB / tw : justement n’a pas marché ce coup-ci, mais sur le fond tu prêches un convaincu 😉

    This comment was originally posted on FriendFeed

  13. Rubin dit :

    Liked « Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? | Blogging The News » http://ff.im/-5PNJ1

    This comment was originally posted on Twitter

  14. pseudoToda dit :

    @Rubin RubinLiked « Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? | Blogging The News » http://ff.im/-5PNJ1

    This comment was originally posted on Twitter

  15. Miles dit :

    Si l’on veut accomplir ce que vous dites, c’est à dire un archivage durable de ses propres productions, rien ne remplacera jamais son propre site web, stocké sous forme d’un fichier .html dans son ordinateur, avec son propre nom de domaine, son propre serveur ftp, son propre serveur mail.
    Vous me répondrez quid des commentaires, je ne suis pas bloggeur, mais je pense qu’un blog sous wordpress doit permettre l’archivage de tout ça, du moins mieux qu’une plateforme publicitaire (à confirmer).

    Tous ceux qui souscrivent à un service internet de type minitel s’en mordront les doigts tôt ou tard. Le problème est qu’il n’y a pas de prise de conscience de tout ça, car beaucoup de gens sont venus sur le net (en tant que producteurs) à cause de services type “2.0″ et ne voulaient pas y venir tant qu’il fallait apprendre les mécanismes de ce qu’est réellement Internet.

    Dommage.

    This comment was originally posted on Owni.fr

  16. Toub dit :

    Pour l’auto-hébergement, tout dépend de ce que l’on veut sauvegarder. Toutes ses discussions sur tous les forums, ses mails et chat, multiples blogs et réseaux sociaux?

    Il va d’abord falloir passer par la standardisation des moyens de communication (des protocoles, normes de stockage…)

    This comment was originally posted on Owni.fr

  17. Hé bien ce fil de commentaire illustre bien le bordel quand on mixe des conversations sur un blog et celles issues de FF, les interventions de Nicolas font très troll publicitaire (ce qu’il n’est pas normalement), elles sont juste hors contexte…

    Damien, ne poses tu pas le problème de l’identité certifiée, alliée à un système de backup (Backtype pourrait faire cela) ?

  18. Damien dit :

    @Fabrice : oui, c’est effectivement un joyeux bordel 🙂 Mais il a plutôt tendance à me plaire. Faut l’organiser un peu, lui donner quelques formes et je suis certain que du sens en sortira.

    Et oui, l’identité certifiée couplée à un un backtype-like (ECHO ?) m’apparaît comme une toute bonne solution 🙂

  19. MarieAmelie dit :

    [Coup de coeur blog du jour] à lire sur Blogging the news pour combattre l’Alzheimer numérique http://tinyurl.com/njtwmo

    This comment was originally posted on Twitter

  20. joelchaudy dit :

    Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? http://bit.ly/TJwEA

    This comment was originally posted on Twitter

  21. RT @joelchaudy: Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? http://bit.ly/TJwEA

    This comment was originally posted on Twitter

  22. Ping : Lancement de ma revue de liens ! | Tête de Quenelle !

  23. lôtre dit :

    Des liens ? euh, je ne vous suis pas ?….nan j’déconne, on va suivre ces liens d’ailleurs, Le magique et prolifique JCFrog a déjà sorti un article (de la loi web 2.0 la balle au centre) auquel j’adhère aussi à 100%: (attention de ne pas rester collé à son blog )
    http://jeromechoain.wordpress.com/2009/07/29/revelation-ecole-de-la-vie-2-0/#comments

    This comment was originally posted on Tête de Quenelle !

  24. Foguenne dit :

    « Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? » par Damien Van Achter http://bit.ly/17fY66

    This comment was originally posted on Twitter

  25. mettout dit :

    Et à 70 piges, comment je ferai pour retrouver toutes ces passionnantes discussions que j’ai! http://tinyurl.com/njtwmo

    This comment was originally posted on Twitter

  26. jmleray dit :

    RT @Mettout à 70 piges (voire avant), comment je ferai pour retrouver ces passionnantes discussions que j’ai! http://tinyurl.com/njtwmo

    This comment was originally posted on Twitter

  27. AureliB dit :

    Quelle(s) stratégie(s) pour éviter l’Alzheimer numérique ? http://icio.us/r5xggi

    This comment was originally posted on Twitter

  28. brasjul dit :

    @alexvox Marrant, @davanac a écrit un post sur un sujet similaire. Y a pas longtemps : http://bit.ly/17fY66

    This comment was originally posted on Twitter

Laisser un commentaire