Le « Twobbying » politique d’Obama

Avec l’opération « Tweet Your Senator« , l’administration Obama pousse un cran plus loin l’innovation en matière de mobilisation citoyenne. Comme le souligne NetPolitique, d’autres organisations à caractère plus ou moins politique ont bien sûr déjà utilisé Twitter pour tenter de rassembler et de mettre en marche les communautés en ligne autour de leurs revendications, pas toujours avec le résultat escompté. Mais qui ne tente rien n’a rien …

Dans ce cas-ci, Obama donne désormais la possibilité aux activistes en ligne d’interpeller directement leur sénateur à propos de son projet le plus important, à savoir l’Assurance Maladie. Il ne s’agit évidemment que d’un outil parmi d’autres dans la partie d’échec qui s’annonce (et dans laquelle Obama considère que les médias traditionnels sont plutôt ses adversaires que ses alliés) et si l’on y ajoute sa récente conference call avec quelques uns des bloggeurs politiques les plus actifs (vous pouvez la réécouter ci-dessous), on constate que la rupture avec les méthodes de com’ traditionnelles se poursuit bien au-delà de celles mises en place durant le rush électoral de l’an dernier. Il s’agit maintenant d’opérationnaliser un programme et d’activer littéralement les troupes  sur le terrain. 

De ce coté-ci de l’Atlantique il faudra sans doute attendre l’arrivée de « digital native » dans les cabinets ministériels pour voir ce genre d’initiatives se développer. (EDIT: il suffisait de demander🙂  Si cela commence à être le cas en France, qui dispose d’une secrétaire d’Etat à la prospective et au développement de l’économie numérique qui semble avoir compris les règles du jeu (Nathalie Kosciusko-Morizet , @nk_m sur Twitter), la récente campagne pour les élections régionales en Belgique a démontré à loisir le fossé qu’il reste à combler pour dépasser le stade du vulgaire spamming par porte-flingues interposés …

Hat Tip @palpitt