Les bons liens de la veille ( 16 novembre au 23 novembre )

Voici quelques articles dont la pertinence/l’intérêt m’ont marqué au cours des derniers jours. Faites-en bon usage ! 🙂

  • Comment twitter devient un réseau d’information | Owni.fr – Pas vraiment réseau social, mais plus du tout “microblog”, Twitter devient petit à petit ce que son fondateur appelle un “réseau d’information”.
    Au cours d’un incroyable mois de novembre, qui a vu l’apparition de pas moins de cinq nouvelles fonctions, Twitter a renforcé sa spécificité parmi les innombrables services du Web 2.0 : sur Facebook, “l’objet social”, c’est l’utilisateur ; sur Flickr, c’est la photo ; sur Twitter, on peut à présent l’affirmer avec certitude, c’est l’information.
  • Le Monde va faire la grève des contenus pour LeMonde.fr | (article de @pierrehaski sur @Rue89 ) – Les journalistes du quotidien Le Monde vont cesser, à partir du 1er décembre, d’alimenter le site LeMonde.fr en articles exclusifs pour le web, afin de faire pression sur leur direction pour renégocier l’organisation du travail entre les deux plateformes. Un signe de plus des tensions générées dans les groupes de presse par l’émergence d’Internet, et dans lequel on trouve l’impact indirect, inattendu, de la loi Hadopi.
  • Vers un journalisme sans agences de presse? (article de @xternisien, via @valeriepailler ) – Tous sont d’accord pour dire que l’absence de l’AFP oblige à « travailler à l’ancienne », en passant des coups de téléphone et en cherchant davantage l’information. Ce qui donne finalement plus d’intérêt au métier.
  • La guerre du Web, par Tim O’Reilly | Owni.fr – J’ai déjà expliqué les tentatives des grands pontes comme Facebook, Apple et News Corp de grignoter le modèle « des petits morceaux faiblement coordonnés » de l’Internet. Mais peut-être que le plus grand danger réside dans les monopoles qu’a engendré l’effet réseau du Web 2.0.
    Je ne cesse de répéter, à propos du Web 2.0, qu’il s’appuie sur un système auto-entretenu : plus il y a d’utilisateurs, plus l’expérience est intéressante. C’est un système qui tend naturellement vers des monopoles.
  • Les nouveaux défis de l’agence Capa – LeMonde.fr – Comment accommode-t-on à un nouvel outil une institution essentiellement composée de journalistes formés à l’écriture télévisuelle de l’enquête ? En l’occurrence, c’est de la méthode très pragmatique de la chaîne américaine CNN dont s’est inspiré Hervé Chabalier. Il voulait impulser cette ouverture avant son départ, afin que Capa puisse « faire face aux secousses de la révolution qui est en marche ». Ainsi, pour que chacun puisse penser télé, Web, téléphone mobile, etc., Capa a amorcé le grand virage du numérique en trois étapes.
  • YouTube launches YouTube Direct for media publishers: request, review and rebroadcast YouTube clips (via @jeanlucr ) – YouTube Direct allows you to embed the upload functionality of YouTube directly into your own site, enabling your organization to request, review, and re-broadcast user-submitted videos with ease. News organizations can ask for citizen reporting; nonprofits can call-out for support videos around social campaigns; businesses can ask users to submit promotional videos about your brand. With YouTube Direct, the opportunities to connect directly with the YouTube community are endless.
  • Des comptes Twitter payants (avec analytics,feedback,etc) avant la fin de l’année ( @biz sur la BBC) – Stone said that Twitter would begin to offer commercial services this year.
    « One of the first things we are going to do explicitly is commercial accounts, » he said.
    « Twitter will always be free to everyone but you will be able to pay for an additional layer of access to learn more about your Twitter account – get some feedback, some analytics, become a better ‘Twitterer’. »
  • Philippe @Couve, RFI : « j’essaie de faire rentrer du web dans la radio » (Neteco.com) – MD – Quelles sont alors les principales tendances que vous avez pu identifiées?PC – (490/660) La première concerne les producteurs. Ils doivent se faire un nom, dans la logique du « personnal branding ». Entre le média et le public, il y a un journaliste qui engage aussi sa crédibilité. Il est probable que certains médias deviennent des agrégations de marques personnelles, dans la logique du Huffingtonpost, par exemple. D’ailleurs, les sites média traditionnels ouvrent des blogs aux journalistes. Citons Rue89 ou le Figaro qui, en quelques mois, a mis en place une véritable plateforme de blogs de journalistes spécialisés.
    La seconde tendance que je perçois concerne l’organisation de la porosité des médias. Ce ne sont plus des boites fermées. Les blogueurs ont un rôle important à y jouer. Il va falloir organiser ces communautés, pour tenter de faire remonter les informations de qualité et, dans l’autre sens, les faire diffuser par le plus grand nombre.
  • Reporting the financial crisis: A media failure? – (via @ejcnet) – Policymakers, bankers, journalists and ordinary people watched, read, discussed and Tweeted their surprise about the collapse of one of the most well-known worldwide banking institutions – whether they understood the implications or not. The collapse triggered dramatic turmoil in global finance. For the first time in 60 years the economy’s growth ceased; the world’s accounts consequently find themselves looking far different.
  • Niiu, le journal papier personnalisé grâce à Internet (via @gammaire ) – n quotidien pas comme les autres a vu le jour en Allemagne. Niiu, [un mot inventé pour la sonorité « new », NDRL] est distribué par la poste dans les boîtes aux lettres de ses abonnés depuis ce 16 novembre 2009. Son originalité tient au fait qu’un lecteur a potentiellement entre les mains un exemplaire radicalement différent de celui de son voisin. En effet, Niiu se veut un journal entièrement personnalisé.
  • Bruxelles est désormais disponible dans Google Conception de Bâtiments 3D (SketchUp)
  • Calls on the President to actually USE Twitter (@marshallk ) – Maybe you should try it sometime, Mr. Obama. And while you’re at it, you should ask someone to brief you on the movement for distributed social networking standards. A speaking gig in China would have been a great opportunity to sing the praises of decentralized, standards-based, interoperable, free-market competition in communication technologies. That’s the next part of the Twitter story
Ce contenu a été publié dans Carnet de Bord, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire