Rejoindre la conversation

Aucun commentaire

  1. Bonjour,
    Je suis un peu sceptique sur la valeur de la démonstration : l’iPhone utilisé dans cette vidéo est équipé successivement d’un pied, d’un traveling, d’un steadycamer… et manipulé par un cadreur professionnel…

    1. @Etienne
      C’est évidemment poussé à l’extrême. Aucune télé ne shootera jamais au quotidien dans ces conditions. Mais l’exercice est intéressant et montre que « qui peut le plus peut le moins » … et que donc pour tout ce qui est storyteling avant-pendant-après la couverture d’un événement, on peut tout à fait se servir d’un device comme celui-là. Même pour une antenne télé.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire