Les bons liens de la veille ( 30 novembre au 7 décembre )

Voici quelques articles dont la pertinence/l’intérêt m’ont marqué au cours des derniers jours. Faites-en bon usage ! 🙂 Continuer la lecture de « Les bons liens de la veille ( 30 novembre au 7 décembre ) »

Les bons liens de la veille ( 24 octobre au 2 novembre )

Voici quelques articles dont la pertinence/l’intérêt m’ont marqué au cours des derniers jours. Faites-en bon usage ! 🙂

  • Francis Lalanne, à propos de la loi Hadopi – PC INpact – (…)C’est quand même des gens qui pendant des décennies ont vendu 20 euros quelque chose qui vaut 5 ou 6 euros, allez voire 7 ou 8 euros à tout casser, c’est ces gens-là qui sont en train de traiter le public de voleur ! C’est quand même extraordinaire que sur un disque vendu 20 euros, l’artiste touche 1 euro et qu’on est en train d’expliquer qu’on veut créer Hadopi pour défendre les artistes, il faut arrêter ! Il faut que les gens qui ont pris la responsabilité de voler les consommateurs pendant des années acceptent l’émancipation du consommateur et que celui-ci aujourd’hui ait la volonté d’acheter des choses au prix qu’elles valent et pas au prix qu’on leur a imposé(…)
  • Jennifer Preston: Social Media Editor du New York Times (interview par @sayseal ) – «Tous ces outils sociaux sont fabuleux et vous devez savoir comment les utiliser dès aujourd’hui. Pas dans un mois; pas quand vous serez diplômés; aujourd’hui. Mais bien que ces outils soient fantastiques et vont vous aider en reportage et pour mieux écrire, distribuer votre contenu et partager avec vos lecteurs, il ne faut pas perdre de vue les bases: ce qui vaut un article, comment réussir son reportage et comment raconter son histoire.
  • « L’Etat doit sortir de Belgacom » (Ministre van Quickenborne), via @cedricgodart – « J’estime que l’Etat ne doit plus être juge et partie. Pour éviter les soupçons de parti pris, les pouvoirs publics auraient intérêt à ne plus être actionnaire de Belgacom. » Telle est la prise de position du ministre de l’ICT Vincent van Quickenborne à l’occasion de la récente rencontre des CIO initiée par l’association SAI.
  • The Guardian ouvre un boutique de fringues en ligne, couplée à ses articles (via @benoitraphael) #journalisme ? – Le Guardian Fashion Store, lancé il y a à peine une semaine, propose plus de 300 marques. Une nouvelle option est ainsi mise à disposition du lecteur : il sera possible d’acheter sur le site les vêtements ou accessoires mentionnés dans les articles (comme c’était déja le cas pour les livres, par exemple).
  • Twitter CEO: OK if teens don’t tweet – Un article très intéressant et vachement bien torché, avec plusieurs réflexions sur le (non) business modèle de Twitter et sur l’état d’esprit qui guide les fondateurs et les actionnaires
  • 10 tools for presenting with Twitter : Speaking about Presenting – Presenting while people are tweeting is challenging – but also adds a new dimension to the presentation experience for your audience. Gradually tools are being developed to make it easier for you as the presenter to manage the backchannel.
  • 500 Internal Server Error – 500 Internal Server Error
  • Facebook représente 25 % des pages vues aux États-Unis – Numerama – À l’origine de cette recherche, c’est un article dédié à l’importance de Facebook au Royaume-Uni qui a convaincu Perry Drake de s’intéresser à la situation américaine. Il avait appris que dans le royaume de Sa Majesté, 15 % (c’est-à-dire une page sur sept) de toutes les pages vues sur le web étaient liées au réseau social. Curieux de connaitre l’impact de ce site communautaire aux États-Unis, il s’est appuyé sur les statistiques de Compete.
  • Alors … Kindlera ou Kindlera pas ? @rtbflabs – Serait-ce la nouvelle terreur des maisons d’éditions et des libraires? Le lecteur Kindle arrive en Belgique. Commercialisé par Amazon, il permet de lire plus de 1500 ouvrages sur un support informatique. Le tout sous fond de guerre commerciale entre géants du web…
  • 27+ Beautiful Examples of Infographics | Dzine Blog – Infographics refers to visual representations of information, data or knowledge. These graphics are used where complex information needs to be explained quickly and clearly, such as in signs, maps, journalism, technical writing, and education

Encore une bonne raison de scinder les activités de Belgacom

Belgacom a été condamné ce jeudi matin à reconnecter les clients d’E-leven qu’elle avait déconnecté la semaine dernière au motif d’un retard de paiement de factures de la part de l’opérateur, dont une partie au moins est contestée par celui-ci (avec une procédure en cours).

Le tribunal s’est en effet rallié à la décision de l’IBPT, actée en janvier dernier, selon laquelle les utilisateurs privés « doivent être protégés contre les abus possibles du marché ».

Ainsi peut-on lire chez Datanews que : »Dans les dix heures suivant la notification du jugement, les quelque 5.000 clients ADSL2+ d’E-Leven (selon une estimation) doivent de nouveau pouvoir accéder à l’internet. Dans le cas contraire, Belgacom se verra infliger une astreinte de 100.000 euros par heure de retard. En cas de nouvelle coupure sans autorisation de l’IBPT ou d’un tribunal compétent, Belgacom devra payer une amende de 250.000 euros. »

E-leven estime en outre que Belgacom lui doit encore plus de 245.000 euros, en raison des retards pris lors de la connexion des nouveaux clients.

« Contractuellement, nous avons convenu avec Belgacom que la connexion devait se faire dans les sept jours ouvrables. Or le retard moyen est de l’ordre de 30 jours ouvrables« , déclare Luk Van Daele le ‘managing director’ d’E-Leven, qui conclut en disant que « En fin de compte, seule la scission du réseau d’exploitation de Belgacom et de ses activités commerciales pourra faire en sorte que des problèmes comme celui-ci ne se reproduisent pas« .

Ne pourrait-on pas imaginer que l’Etat, qui pourrait se retirer progressivement de Belgacom afin de favoriser la concurrence, s’occupe via l’IBPT de la gestion physique du réseau, et laisse enfin les opérateurs batailler à armes égales pour fournir au public le meilleur service au meilleur prix ?

hu ?

Vers une privatisation accrue de Belgacom ?

L’état belge pourrait renoncer à sa participation majoritaire dans Belgacom, c’est ce qu’indique la ministre Inge Vervotte (CD&V) dans sa note gouvernementale. « Dans un contexte de consolidation internationale croissante, Belgacom devrait pouvoir, dans le respect du dialogue social, se profiler davantage sur le marché télécom international » (…) « Dans le cadre d’une telle évolution, le gouvernement pourrait réfléchir sur le niveau de sa participation majoritaire et s’assurer que le cadre légal soit adapté aux besoins de l’entreprise. »

Un beau virage à 180° pour celle qui il y a quelques semaines prétendait encore l’inverse … C’est d’ailleurs à se demander ce qui a bien pu se passer depuis pour lui faire changer d’avis. La prise de position la semaine dernière de Marcia De Wachter, top manager de la Banque Nationale y serait-elle pour quelque chose ?

Sommes-nous enfin en route vers le triple-play en illimité à 29 euros/mois !?

🙂

Internet trop cher ? Si même la Banque Nationale le dit …

Hier soir, Questions à la une diffusait un reportage dont la question était: « Payons-nous internet trop cher ? » (que certains ont d’ailleurs pu voir en primeur la semaine dernière). Pour la Banque Nationale de Belgique, cela ne fait désormais plus aucun doute !

(ou pour paraphraser BienBienBien: « Tu veux de la fibre ? Mange des All Bran ! »)
« La Belgique doit s’occuper dans l’urgence d’une libéralisation plus poussée et d’une éradication des monopoles. De plus, l’utilisation de l’internet doit être rendue plus abordable. La Belgique est un pays nettement trop cher au niveau des télécommunications que les états voisins. Cela constitue un frein à l’économie de la connaissance et au bien-être« , a déclaré Marcia De Wachter, membre du comité de direction de la Banque Nationale lors de Beltug hier soir à Bruxelles.

Elle a également estimé que « le gouvernement ne peut être juge et partie. Il doit réfléchir à son actionnariat dans Belgacom. Et il convient de disposer très vite d’un Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT) plus puissant. » C’est la première fois qu’un top manager de la Banque Nationale s’exprime franchement sur le prix élevé du haut débit en Belgique (dixit l’article de Datanews)

Oubliez le coup de la pétition pour mettre le gouvernement devant ses responsabilités, on a déjà essayé, les ministres s’en foutent comme de leurs premiers portefeuilles. Mais si vous avez d’autres idées …

(Thanx Carmelo pour l’info)