Social Media & Business: Quels enjeux pour l’entreprise ?

J’ai connu Gauthier en guindaille à Namur, il y a déjà quasiment 15 ans. Nous avons depuis pas mal bourlingué, chacun de notre coté, avec des parcours professionnels bien différents mais avec un état d’esprit assez semblable dans la manière d’aborder la vie … et nos boulots respectifs. Après avoir travaillé pour le compte de plusieurs grosses boîtes, il s’est jeté à l’eau et a créé il y a quelques mois sa propre société dans le secteur de la formation en entreprises.

C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté de me mettre à table avec lui pour partager mes expériences et discuter ensemble des enjeux des médias sociaux dans un usage professionnel.

La Belgique, l’autre pays du WTF* !?

J’adore mon pays, même s’il faut avoir les nerfs bien accrochés à l’Atomium pour continuer à croire qu’il existera encore dans 5 ans, tant la décomposition de l’Etat semble bien avancée. La Belgique, pour ceux qui l’ignorent, est une sorte d’éprouvette géante de 30.000 km2 où, de pères en fils, des générations d’abruptes apprentis chimistes pensent et dépensent l’argent du contribuable en solutions éphémères plus ou moins précipitées.

Et à force de science-fictionner depuis 50 ans à tous les étages de la fusée, force est de constater que nos zélites ont fini par engendrer l’un des plus grand suppositoire institutionnel de nos démocraties européennes. Alors que le Roi Lion s’apprête à faire croire au Coq en Chef que l’expression turgescente de son désir séparatiste pourra s’exprimer dans le respect et l’intégrité des fondements de la constitution, je vous laisse imaginer deux secondes la taille du pot de vaseline …

Notez bien que Bart pourrait aussi passer en force s’il le souhaite et prétendre qu’il est sexsomniaque (sisi, en Belgique c’est le genre d’excuse qui fonctionne très bien devant un tribunal).

Ceci étant dit, et n’étant pas polit-oncologue, je me garderais bien d’affirmer que les métastases nationalistes ont désormais atteint le cerveau, même si depuis plusieurs années celui-ci semble fonctionner en asynchrone selon que les impulsions viennent de l’hémisphère sud ou de l’hémisphère nord.

Finalement, il ne s’agit donc peut-être tout simplement que d’une maladie dégénérative classique, genre « La Parkinson du Législatif », « L’Alzheimer de l’Exécutif » voire « Le Syndrôme de la Tourette Judiciaire »…

Et certains symptômes ne trompent pas. Si les ravages de l’alcool sur le système immunitaire (en particulier sur les globules bleus en uniforme) ne sont plus à démontrer,  les Experts à Charleroi ont également démontré qu’une fine partiecule pouvait de temps en temps mettre le feu aux poudres, voire faire dérailler le système nerveux central.

Reste maintenant à voir quelles traces laisseront ces accidents vasculaires épiscopaux et à espérer que la Sécu existe encore assez temps pour prendre en charge la facture de nettoyage

Ceci étant re-dit, faut-il pour autant euthanasier le bébé avec l’eau du bain ? Tout espoir de rémission est-il compromis ? (à la belge, évidemment)

Que nenni !

Déjà, plus une émission culturelle française digne de ce nom (?!) ne peut se passer de son quota de Bons Belges, à l’accent liégeois de préférence, borain au minimum. Pareil pour nos artiss du ballon rond, en passe de se qualifier avec panache pour la Coupe du Monde 2018. Et que dire alors de notre ambassadeur Urbi et Fourbi, Jean-Claude Van Damme, travaillant avec Vladimir Poutine à la réconciliation des peuples …

Moi j’dis que réussir à caser ses champions sur la scène internationale, si ça ce n’est pas un signe de bonne santé … EDIT: Si même Sandra Kim nous la joue revival (tx @Himad), y’a vraiment pas de quoi s’inquiéter.

[quicktime]http://www.davanac.me/wp-content/uploads/2010/07/leroisemarre.mov[/quicktime]

* WTF = What The Fuck

Belgique: Les 4 partis FR signent les pactes du logiciel, de l’internet et des données libres

« Les présidents des quatre grands partis francophones (le CdH, Ecolo, le MR et le PS) ont signé les pactes du Logiciel Libre, de l’Internet Libre et des données libres », a annoncé ce vendredi Nicolas Pettiaux, président de l’ASBL  « À l’ère libre » et membre du conseil d’administration de l’April.

Continuer la lecture de « Belgique: Les 4 partis FR signent les pactes du logiciel, de l’internet et des données libres »