Landis dopé à la testostérone

Scotché à la route lors de la plus importante étape du dernier tour de France, Floyd Landis avait surpris tout le monde le lendemain en remportant l’étape de Morzine grâce à une échappée en solitaire dantesque de plus de 130 bornes. Cette vitoire allait littéralement le remettre en selle alors qu’on le croyait définitivement hors course.

https://i1.wp.com/www.nzz.ch/images/2005/09/12/sp/newzzEDITZXP9-12/Floyd%2520Landis%2520neu%2520epaEnde.gif?resize=152%2C152

Dans un Tour qui avait commencé sous de biens drôles d’auspices, la « formidable force de caractère » louée par George Bush au soir de la
victoire finale de Landis à Paris ressemble hélas bien plus à une « sacrée
piquouze dans le derrière » qu’autre chose.

L’équipe Phonak a en effet communiqué ce jeudi que Landis avait été contrôlé positif à la testostérone/épitestostérone le soir même de cette fameuse étape de Morzine. Si la contre-expertise confirme la première analyse, Landis serait
le premier vainqueur de l’histoire du Tour à être déclassé après
l’arrivée.

En relisant l’interview de Greg LeMond, ancien vainqueur du Tour, je ne peux m’empêcher de sourire très fort quand il déclare à propos de la victoire de Landis: « C’était l’un de mes favoris avant la course. Il roule à l’ancienne. Il est propre. » !

C’était donc ça, « rouler à l’ancienne » …  Il est vrai que selon l’annuaire du dopage, publié ici, 1.306  cyclistes depuis l’origine des compétitions cyclistes,
se sont fait prendre à un contrôle antidopage, ont tenté d’échapper à
un contrôle ou ont reconnu avoir utilisé des substances interdites.

Même notre baron national, dit aussi le cannibale, Eddy Merckx, s’était fait prendre par la patrouille alors qu’il avait le Tour d’Italie 1969 quasi en poche. Il fut blanchi, au bénéfice du doute, ce qui lui permis de quand même s’aligner pour la grande boucle et de la remporter. (son palmares pour cette cette année-là reste un des plus impressionnant que je connaisse).

On ne tient pas des moyennes de 50km/h sur 200 bornes par jour et prendant trois semaines en picolant à la Vittel et aux Dextro, faudrait le comprendre un bonne fois pour toute. Même si ça ne fait pas plaisir aux sponsors … et à Gérad Holtz.

Technorati Tags: , , , , , ,

Le pot (aux roses) belge

Merckx69_1    Souvenez-vous, j’avais abordé le sujet dans mon Podcast #3. Merci à tous ceux qui m’ont dit aujourd’hui qu’ils avaient pensé à moi en apprenant qu’Armstrong n’avait sans doute pas décroché sept fois la lune à la seule force de ses jarrets … 

    Tiens, pour rester au rayon iconoclaste, ça serait-y pas assez comique de reprendre les échantillons d’urines de notre vénéré baron, dit aussi le cannibale, Eddy Merckx prises en 1969 (jugez plutôt de son palmares cette année-là) et de les analyser avec les techniques scientifiques d’aujourd’hui ?

Tags:Armstrong cyclisme dopage Belgique Merckx

Podcast #3: Du sport, de la politique et du cul

Podcast3Bien le bonjour !

Dans ce podcast n°3, il sera question de sport, ou plutôt du dopage, avec l’épilogue de l’affaire Balco aux USA, on parlera aussi d’un documentaire sur les attentats du 11 septembre et d’un prof d’unif qui aurait les preuves que Bush était complice des terroristes. J’aborderai ensuite une enquête qui confirme que les mecs sont bien des mecs en matière de galipettes et enfin la plainte pour plagiat déposée contre Vangelis par un compositeur flamand.

En voiture Simone !

Ecoutez

Pour l’écouter, cliquez sur l’image ou sélectionnez-le dans le lecteur situé dans la colonne de droite.

Liens associés:

L’article de l’Humanité sur le dopage
L’article d’Agoravox sur la DC Emergency Truth Conference
et sur Le professeur David Ray Griffin  

Photos associées

Totschnig_photo_ap_16052005_1Marrion_jones_1

Pr071505massiveweapons

Pr071305weapons1_1

 

 

Tags: Belgique,USA,dopage,9/11