Elections US 2008: Le système électoral, les sondages qui font pschit et la religion

bulletin de vote pour les primaires en Floride


« Hier (dimanche), j’ai été suivre le cours d' »introduction au système d’élections présidentielles américaines » de Michael Froomkin, professeur en droit à l’Université de Miami, spécialiste du droit administratif américain et bloggueur. En moins de 2 heures, il a réussi à expliquer les grandes lignes du système électorale pour ensuite répondre à une avalanche de questions émanant d’un groupe de journalistes européens en visite pour suivre les élections primaires aux Etats-Unis. Le professeur vient de publier sa présentation PowerPoint (en version flash) sur internet, vous pouvez donc lire le résumé du résumé du cours express sur le système électorale. »

La suite des explications sont à découvrir sur ce billet.

Dans deux autres billets, Mehmet fait également le point sur le flop des sondages, avec un autre professeur (et à la clé un podcast vidéo) ainsi que sur l’importance des religions (enfin, surtout du christianisme) dans ces élections.

**Mode oreillette ON**

Dors un peu fieu ! tu dois tenir le coup encore 12 jours ! Et, euh …, il était bon le mojito ? »

Rhum

**Mode oreillette OFF**

Les voix du Seigneur étaient téléchargeables

Chronique publiée dans le magazine Victoire du 12 janvier

J’ai loupé la messe de minuit cette année. Non pas par anti-cléricalisme primaire (je m’accorde très bien d’un Au-Delà Salvateur), mais plutôt par pragmatisme éclairé. Pourquoi aurais-je en effet dû sortir de (la très bonne) table à laquelle j’étais convié pour aller anôner des bribes de récitations oubliées depuis longtemps dans une bâtisse même pas design 2.0 et à peine chauffée ? Bon d’accord, on remplace difficilement la chaleur humaine que dégage une eucharistie bien foutue, mais la tentation du Godcasting a été la plus forte.

Oui ma bonne Dame ! La « Religion On Demand » vous lavera de tous vos pêchés, et plus si affinités, à condition d’avoir un lecteur mp3 et de le faire bénir par Benoît XVI (naon, je blague, l’aspergage à l’eau bénite est déconseillé pour vos bidules électroniques). N’empêche, certains bergers ont très bien compris comment les nouvelles technos pouvaient les aider à ramener leurs e-brebis égarées dans le droit chemin. On savait les Américains (ah, ces Américains !) friands de maxi-messes high tech télévisées, voilà désormais que vos sermons préférés rappliquent à vos oreilles en différé ! Allélouia !

Radio Vatican l’a d’ailleurs bien compris, depuis juillet 2005, ses podcasts font fureur auprès de la communauté chrétienne, tout comme la série « God’s iPod » du prètre canadien Shane Anderson ou encore ceux du « Catholic Insider« , du prélat allemand Roderick Vonhögen. Grâce au web, les curés branchés peuvent désormais diffuser leurs homélies « all around the world », au même titre que Britney Spears ou Radio Free Satan (il en faut pour tous les goûts hein !)

Le son c’est bien, mais avec l’image c’est encore mieux. LA référence en la matière, le saint chrême de la vidéo catho en ligne, c’est sur Godtube que vous le trouverez. Se repasser en boucle les meilleures processions pascales, des gospels endiablés ou les dernières infos croustillantes en direct des JMJ, voilà qui devrait vous réconcilier avec l’Ancien Testament. Quitte à se faire peur. Une enseignante américaine a ainsi été suspendue de ses fonctions pour avoir montré à ses élèves « A Letter to Hell« , une vidéo dénichée sur Godtube, sorte de parabole ultra-démago sur l’importance de connaître Dieu avant de se crasher en bagnole avec 2.5 grammes d’alcool dans le sang, sous peine de gagner un aller simple vers Lucifer.

Bien sûr, vous pouvez toujours vous lever le dimanche matin et aller rejoindre les 5 autres grenouilles barbotant dans le bénitier de votre paroisse, génuflexer à loisir sur les marches froides de l’autel 4 étoiles de votre chapelle perso ou confesser trois fois semaine vos écarts aux dogmes à un prêtre congolais ou polonais …. mais c’est moins fashion.

Et dire que c’est le même mec qui a racheté MySpace ..

« Times Online: News Corp to tap US faith market with takeover of Beliefnet website. News Corporation, parent company of The Times, bought the leading American religious website Beliefnet yesterday in an effort to tap the faith market in a country where 88 per cent of the population say that they pray regularly. »

« Murdoch’s Latest Cynical Acquisition: BeliefNet » (Center for Citizen Media) »

« Je défendrai mes opinions jusqu’à ma mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les vôtres. » *

Suite à la manifestation microscopique mais maximédiatique hier à Bruxelles du « SIOE » (acronyme de « Stop Islamisation Of Europe »), je ne saurais que trop vous recommander d’aller lire le billet « La liberté d’expression ne se négocie pas  » de François.

The image “https://i1.wp.com/bulles.agora.eu.org/local/cache-vignettes/L400xH300/arton1166-5783c.jpg?resize=230%2C172” cannot be displayed, because it contains errors.

(…) Car non, la liberté d’expression ne se négocie pas, et M. Thielemans devrait le savoir, quoiqu’il en ait écrit dans une hallucinante carte blanche publiée dans Le Soir, dans laquelle il expliquait en substance que cette manifestation présentait un danger pour l’ordre public, au motif de la présence dans certains quartiers de Bruxelles d’importantes populations orginaires du Maghreb ou de Turquie, par conséquent musulmanes |3|. Mesure-t-on bien la signification de pareil argument ? Il s’agit ni plus ni moins que d’une confirmation du propos de SIOE : s’il n’est plus possible d’organiser une manifestation pacifique sans risquer des affrontements, alors c’est que SIOE a raison. (…)

Mehmet (qui a pris la photo ci-dessus) en parle également chez lui

* Voltaire, Traité sur la Tolérance

Commando Torquemada

Je tente le pitch du tome 1, intitulé « Pour la plus grande gloire de Dieu: « Le Grand Inquisiteur Albuferque réactive une cellule de 3 frappadingues afin de récupérer la lance ayant percé sur la croix le flan du Christ tombée aux mains d’un dictateur africain sanguinaire, prophète et profondément anti-cycliste ».

Avec un scénario pareil, vous vous doutez que les auteurs, Xavier Lemmens et Philippe Nihoul, s’en sont donnés à coeur joie, travaillant au corps l’Histoire et crucifiant allègrement les pontifes de l’orthodoxie romaine (ça en jette comme description, hein ?). Les dialogues sont jouissifs et les pieds-de-nez crapuleux. Bref, j’ai dévoré cette BD sortie en mai dernier aux éditions Fluide Glacial avec un plaisir rare. Pour ceux que j’ai réussi à teaser suffisamment, une visite ici s’impose. Une toute belle pioche en tout cas, cher Katchina.

Petits aperçus flashouillés au mépris total des droits de reproduction.