NewsUp ! : le baromètre quotidien (et bilingue) de la politique belge

Voici quelques explications en vidéo à propos de ce nouveau blog dédié à l’analyse de la présence des hommes/femmes politiques dans les médias. Vous trouverez ici les détails sur la méthodologie utilisée pour réaliser les baromètres quotidiens et mensuels
{full disclosure: j’ai accompagné la société Auxipress dans la réfléxion stratégique et la mise en oeuvre de ce blog.}

Twestival: Twitter’s power, just for the fun (mais pas que …)

https://i1.wp.com/brutwestival.pbwiki.com/f/BRUTwestival.jpg?resize=279%2C157Le Twestival, qui se déroulera le 12 février prochain dans plus de 100 villes à travers le monde, constitue une nouvelle démonstration de la puissance des réseaux sociaux, et singulièrement de Twitter, dans leur capacité à fédérer et à mettre en mouvement des individus aux quatre coins du Globe, simultanément.  Continuer la lecture de « Twestival: Twitter’s power, just for the fun (mais pas que …) »

Attentats de Bombay: Twitter’s power

(Article initialement posté sur RTBF.be) Les attentats survenus à Bombay ce mercredi font l’objet d’une couverture médiatique très importante, en Inde bien sûr, mais aussi à l’étranger car de nombreux touristes font partie des personnes retenues en otage. Sur internet, une quantité phénoménale d’informations afflue au fur et à mesure que les événements évoluent. Sur place, les journalistes mais aussi les internautes utilisent tous les outils à leur disposition pour rendre compte de ce dont ils sont les témoins. En voici un tour d’horizon.

Depuis mercredi soir, les chaînes de télévision indiennes IBN (ici) et NDTV (ici) diffusent leurs programmes en direct et en continu sur la toile. Des dizaines de vidéo extraites de ces programmes télévisés ainsi que des vidéos prises par des personnes sur place ont déjà été mis en ligne sur Youtube (ici)et les autres sites de partage de vidéos.

Les sites de photos, comme Flickr, voient également leur trafic augmenter considérablement via la publication de photos venant directement de Bombay (par ex. ici)

De nombreux blogs (ici, ici, ici et ici, entre autres) parlent également des ces attentats. Une bloggeuse indienne, Sonia Faleiro, raconte (ici) comment elle fut prise en otage à l’intérieur de l’hôtel Gordon House, dans le secteur sud de Bombay

Une page Wikipédia dédiée au attentats a été mise en ligne (ici) et un site spécial a même été créé afin de relayer des messages que les réseaux téléphoniques surchargés ne peuvent transmettre (en anglais, ici). Une carte (ici) indique par ailleurs les endroits où les terroristes ont frappé.

Les sites de « journalisme citoyen » grouillent également de témoignages et d’analyses à chaud des événements. c’est le cas notamment de Global Voices (en anglais, ici), Now Public (en anglais, ici) et Ground Report (en anglais, ici)

Plusieurs grands sites technologiques comme TechCrunch (ici), BoingBoing (ici), Wired (ici) et TechMeme (ici) se faisaient jeudi l’écho de l’afflux considérable d’informations en provenance des réseaux sociaux.

Parmi ceux-ci, le plus utilisé au cours des dernières 24 h fut sans conteste Twitter (ici). Les internautes du monde entier se sont en effet rués sur cet outil de publication instantannée afin de s’alerter mutuellement des dernières nouvelles et les commenter en direct. Certains médias américains comme CNN (ici) et KCBS (ici)) ont d’ailleurs utilisés ce vecteur pour faire appel aux témoignages d’internautes présents sur place.

Vous pouvez suivre ce qui se dit sur Twitter à propos des attentats en vous rendant sur cette page (ici) (MAJ: ou sur celle-ci, qui est plus précise dans les résultats)

A noter aussi que l’importance de ces nouveaux outils dans le traitement de l’information fait également débat. Plusieurs personnalités du web comme Mathew Ingram (en anglais ici) et Ewan McLeod (en anglais ici) ont ainsi émis des réserves quant à la pertinence des informations récoltées par le biais des réseaux sociaux et leur utilisation parfois de manière brute à l’antenne des « grands » médias.

( Big Big Thanx to Gaurav Mishra’s Weblog )

{links} The New News Process (5/10)

Le journaliste « geek », journaliste de demain?

Le journaliste « new age » devait déjà savoir réaliser un reportage, une interview, une enquête, etc. mais aussi faire un son, tourner et monter une vidéo… Cela ne suffit plus. Aujourd’hui, il doit aussi avoir des notions de programmation et nourrir un formidable appétit pour la technologie.

(Marc Mentre)

Des textes de 12 mots

Plusieurs raisons me portent à croire que l’un des domaines d’avenir pour le journalisme, c’est de pouvoir résumer une histoire en 12 mots !

(Benoit Johnson)

L’avenir de la presse en ligne est-il dans le social ?

Quasiment tous les portails d’actualité ( Le Monde, Libération, Le Figaro, L’Express, 20 Minutes…) proposent un système de commentaires / notation. Si cette première étape de “socialisation” d’un site d’information est maintenant généralisée, il va falloir aller plus loin pour fidéliser les internautes. (Fred Cavazza)

Wikio, Cozop, Zutopik, SmallBrother (and else) : la France qui cherche, trouve !

Le paysage du tri et de l’éditorialisation de l’information online, à direction humainement assistée, est en pleine ébullition. A force de rdv (notamment en vue du lancement du PoliticLab et de réflexions concernant Webiw) je suis en mesure de témoigner d’une activité florissante. Réunions d’échanges, idées neuves ou réinventées, collaboration intelligente entre geeks, chercheurs, journalistes, compagnies et blogueurs…

(Nicolas Voisin)

Hommage appuyé de Dominique Janne en une de « Pan »

À la réflexion, je crois que je suis particulièrement flatté de cette pathétique autant que crapuleuse tentative de torpillage. Il y a même, si l’on y pense à deux fois, quelque chose de plaisant de se faire accuser d’être « aigri » — et d’être, excusez du peu, un politique raté, un écrivain raté, un cinéaste raté, un architecte raté, tout ça à 27 ans — par quelqu’un qui n’a pas l’air d’être en reste sur ce chapitre de la frustration. Quant à la déontologie ou à l’intégrité, il n’est même pas nécessaire d’en causer plus longuement tant il semble que le sens même de ces termes échappe à Citizen Janne.

(François Schreuer)

Mais aussi :

La SDJ de Paris Match condamne la retouche d’une photo du pape et de Sarkozy (AFP)

How the Web talks to us (Monday Report)

Nicolas Sarkozy aux Etats généraux de la presse

Difficile métier que celui de journaliste …