La séparation de la Belgique au sommaire de « Questions à la Une »

La Wallonie et Bruxelles peuvent-elles s'en sortir seules, sans la Flandre ? C'est la périlleuse question à laquelle le magazine de la RTBF "Questions à la Une" tente de répondre ce mercredi soir (20h20). Pour comprendre ce qu'un tel split pourrait engendrer comme conséquences, Christophe Deborsu s'est rendu en Slovaquie, divorcée de la Tchéquie depuis … Lire la suite La séparation de la Belgique au sommaire de « Questions à la Une »

La RTBF se met au Podcasting

Bonne nouvelle ! La Radio Télévision Belge de la Communauté Française (RTBF) a annoncé lundi lors de la présentation de sa rentrée radio qu'elle allait à son tour se mettre au podcasting ! En tant que podcasteur, je me réjouis bien évidemment d'une telle initiative. Il s'agit vraiment d'une preuve d'audace de la part du service public puisqu'aucun modèle économique n'existe en la matière et qu'il sera relativement difficile d'évaluer en terme quantitatif les résultats de cette expérience. Après Radio Nostalgie, Pure FM sera donc la seconde radio belge francophone à se jeter à l'eau puisque dès le 29 août, elle proposera deux émissions en flux RSS: les séquences dvd de Geoffroy Klompkes et les critiques cinéma d’Hugues Dayez. C'est un bon début et d'autres vont sans doute suivre. Il est notamment question de l'émission intitulée Le Décompte, présentée par l'excellent Raphaël Charlier (les amateurs de Mac se souviendront de lui puisqu'il co-présentait les dernières saisons de Cyber Café 21. Une émission qui n'avait à mes yeux pour seul défaut que d'être trop en avance sur son temps) Le Décompte est diffusée le dimanche entre 19 et 20h00 et permet aux auditeurs de choisir les chansons qu'ils souhaitent écouter. Son éventuelle diffusion en podcast pose toutefois l'inévitable question des droits d'auteurs, un sujet qui est particulièrement sensible, je ne vous apprends rien. La Sabam (qui gère les droits d'auteur de 25.000 auteurs, compositeurs et éditeurs belges) est en effet actuellement consultée pour faire le tour du problème, une démarche que la Sacem, en France, a également entreprise et qui est très justement commentée dans cet article de 01net. Il serait assez intéressant, je trouve, que ces deux organismes accordent leurs violons, question de cohérence à l'heure où le net a définitivement aboli toutes les frontières. Difficile en tout cas d'imaginer des réglementations différentes en Belgique et en France. "La Commission Européenne, résolue à établir la libre concurrence entre les sociétés de gestion qui règnent en position de monopole dans chacun des états membres, a applaudi un effort conjoint des Sacem belge (la Sabam) et néerlandaise (Buma). Elle invite les autres sociétés européennes à formuler ses observations". Ratiatum revient ici sur les méandres du schmilblick et explique de quel effort il s'agit. Quoi qu'il en soit, je piaffe d'impatience en attendant de pouvoir entendre quand je veux Hugues Dayez himself sur mon baladeur (non, je n'ai pas d'Ipod). Moi qui me plaignais de ne plus pouvoir écouter "5Heures" aussi souvent que je le voulais, me voilà servi. Bref, coup de chapeau à Olivier Depris et à tous ceux qui rendent possible cette expérience au sein de la maison Kafka ! Tags: Podcasting Belgique RTBF