Demo of Prism for Firefox, with Seesmic in-Browser

If your fed up installing some Adobe Air applications who do exactly the same thing that a website, you can use a simple Firefox plugin, called Prism (it works on Mac,Pc & Linux) to build your own applications. Basicaly, Prism convert any website in an app. that you can drop in your Finder or Directory.

It use Firefox’s engine to generate a new window, with or without navbar, who can run in background using few ressources. I’m using it for all websites that usually ran all day long in a permanent tab, like Facebook, Google Reader, Google Wave, or RTBF Labs.

Here is a demo with the new Seesmic in-Browser, released last week. I converted the website in a full desktop application who can almost remplace the « old » Seesmic Desktop (build on Adobe Air). Now, I need Seesmic Team to implement the same features on his web-based application than on his Desktop, and my user experience would be perfect.

Répondez à la question … Chiche ?

[seesmic:http://seesmic.com/video/EQPVyjeUYd]

Je suis convaincu depuis longtemps (pour ne pas dire depuis toujours) que l’une des pistes les plus intéressantes à creuser par un média traditionnel grâce à l’explosion du web, est celle de l’enrichissement de ses contenus avec du matériel créé par ses utilisateurs. Ce n’est pas tout d’ouvrir les tuyaux à double sens, encore faut-il être capable de valoriser ce qui va y transiter et d’agir avant que d’autres ne le fassent avec de moins bonnes intentions.

Continuer la lecture de « Répondez à la question … Chiche ? »

Identi.ca intégré à Twhirl

Twhirl supporte désormais Identi.ca, le clone open-source de Twitter qui intègre par ailleurs l’identification OpenID, les licence CreativeCommons et, cerise sur le gâteau, le protocole XMPP (ce qui veut dire, ô djeune, des conversations en real time, comme sur msn)

En gros, puisque Twitter s’obstine à faire sa grosse baleine échouée incapable de gérer ses problèmes de scalability, Identi.ca prend le taureau par les cornes et sort l’artillerie de la distribution partagée.

Une idée qu’elle est loin d’être con, ce qui fait d’ailleurs dire à ReadWriteWeb, qu’avec l’intégration de Twitter, Seesmic, FriendFeed et maintenant Identi.ca, Twhirl devient une « Killer App » en puissance

Seesmic, dans interMédias

Bien sûr, il est impossible en 6 minutes de faire le tour complet du potentiel (et des écueils possibles) de Seesmic, mais au final je crois que l’explication tient la route et montre quelques unes des facettes intéressantes de ce service. Je sais que plusieurs parmi vous sont sceptiques quant à l’utilité générale et la viabilité de Seesmic, mais ça se discute 🙂 Perso, j’ai tendance à croire qu’il y a « quelque chose » à creuser et que cela peut s’avérer « huge », à terme.

Pour la petite info, la bidouille pour sortir les images avec Loic fut assez épique (pour ceux que ça intéresse, je l’ai fait via Snapz ProX, sur mon mac). Mais voir Michel Konen, le directeur de la rédaction de La Libre, être un chouia sur son cul au bout de la présentation fut une chouette récompense 🙂

L’émission complète (65 minutes, où l’on a beaucoup parlé des WebTV, sous toutes leurs formes) est disponible en ligne.

Note de service: Disqus et Seesmic

Je viens d’intégrer à mon blog le système de commentaires Disqus, qui vous permet de « pondérer » vos contributions respectives (en gros, « de faire grimper » les commentaires que vous estimez intéressants, et « d’enterrer » ceux qui ne le sont pas. Une sorte de modération pro-active par les utilisateurs eux-mêmes).

Comme je le soulignais dans ce billet, les discussions sur un blog n’appartiennent pas à son rédacteur, mais à l’ensemble de ceux qui y contribuent. Avec Disqus, les discussions auxquels je participe sur la toile sont centralisées et, en plus, exportables sur un service du genre Friendfeed, dont l’objet premier est justement l’agrégation de toute mon activité en ligne.

Dernier avantage, Disqus intègre les commentaires en vidéo, via Seesmic, et je suis convaincu qu’à terme, ce mode de communication supplantera le texte (pour 36 bonnes raisons, dont celle inestimable de « faire passer » les émotions plus facilement) Journalistiquement, je crois que ça se défend aussi pas mal (genre: faire grimper une réaction en vidéo dans une de mes chroniques télé… )

Ceci étant dit, je n’oblige personne à l’utiliser (pas besoin de s’inscrire pour commenter ni d’utiliser la vidéo si ça vous emmerde). Vous pouvez toujours commenter sur ce blog de manière anonyme et vos contributions ne seront jamais modérées à priori.

Faire « son » Cannes et le partager …

Perso, Cannes je m’en tamponne grave (sauf quand c’est des Belges qui gagnent … et encore)

Vinvin avait quelque part testé la formule l’an dernier pour Canal+ mais ce coup-ci c’est Béatrice (une jeune actrice) qui s’y colle. Sur Seesmic, sponsorisée par Nokia et Orange. J’ai hâte de voir ce que ça va donner même si franchement, ce n’est pas très difficile de faire pire qu’à la télé …

Juste une question à Béa (ou à Vinvin et Loic) : J’imagine que tes frais divers sont payés par les sponsors, mais toi, tu es rémunérée pour le boulot que tu va produire ou bien tu le fais pro-deo en te disant que c’est un investissement à long terme ?