Les bons liens de la veille ( 17 septembre au 26 septembre )

Voici quelques articles dont la pertinence/l’intérêt m’ont marqué au cours des derniers jours. Faites-en bon usage ! 🙂

  • 70 Percent of Journalists Use Social Networks to Assist Reporting (via @palpitt ) – According to a new survey from Middleberg Communications and the Society for New Communications Research (SNCR), as reported in PRWeek , 70 percent of journalists said they use social networks to assist in reporting (compared to 41 percent last year). This is a huge spike in one year, though it shouldn’t surprise any of us with all the lists of journalists using Twitter and other social networks.
  • Les jeunes Québécois passent 36 heures par semaine sur le web | via @Emergent007 – Internet occupe de plus en plus de temps dans la vie des jeunes Québécois. Selon une nouvelle étude, les 21-24 ans passeraient en moyenne… 36 heures par semaine devant leur écran, soit l'équivalent d'une semaine de travail à temps plein.
  • Rossel et De Persgroep dénigrent les nouveaux médias (News Up ! ) – Le bilan de cette conférence est navrant. On sent bien sûr les deux interlocuteurs très motivés à défendre leur métier mais on a l’intime conviction qu’ils se trompent de discours face à l’apparition des nouveaux médias. Ils ne semblent pas mesurer suffisamment les enjeux du secteur. Ils ne semblent avoir aucune vision d’exploration pour s’y adapter. Sous des airs suffisants, ils dénigrent la concurrence et la profession. Ils consolident leurs marques et se diversifient sans s’interroger sur les conséquences qu’auront peut-être les nouveaux médias sur leur business. Ils ne sont apparemment pas du tout sensibilisés à l’évolution des comportements des consommateurs face à l’information.
  • Internet phone companies call on Twitter and Facebook (via @guardiantech ) – From tomorrow, Twitter users will be able to make direct phone calls to each other for the first time. Well, at least if they live in the US. But Jajah.com, an internet telephony company, that allows you to make voice over IP calls using your landline or cell phone, might want to bring the service to the UK as fast as it can. Twitter is not only at its most successful in Europe here, but even more popular more than in the US.
  • Vers la fin du support physique des jeux vidéo ? – Le salon du jeu vidéo s’est tenu à Paris ce week-end. Le secteur fait face à de nouveaux défis, notamment celui de la dématérialisation. Ainsi, les jeux se passent petit à petit de support physique. Aux côtés des acteurs historiques (Microsoft, Nintendo, Sony), les constructeurs de mobiles ont eux aussi flairé la bonne affaire, de l’App Store d’Apple à NGage dans la galaxie Ovi de Noki
  • Adobe ne veut pas que le verbe "Photoshoper" s’impose comme équivalent de "manipuler une photo" (via @NiemanLab ) – The folks at Adobe Systems Inc. remind us (NDLR: New York Times Editor) that “Photoshop” is a registered trademark referring to Adobe’s “digital imaging software products and related services.” It is not, they note, a generic term, and should not be used as a verb to describe the general process of digitally manipulating photographs.
  • TV Goes Social: Verizon FiOS Generating "Billions" of Tweets (via @Raydacteur ) – Earlier this summer, the Verizon FiOS, the Internet/television/phone service, integrated Facebook and Twitter into its platform, allowing subscribers to initiate Twitter alongside their favorite shows. Here's the story by CNET's Maggie Reardon.

    These days, "billions" of Tweets are being generated monthly, according to Joe Ambeault, Director of Consumer Product Development, in this inteview with Beet.TV

  • « La réputation et l’attention vont devenir de nouvelles formes de rémunération » (via @jeanyves ) – « L’argent n’est qu’un vecteur de valeur parmi d’autres. Aujourd’hui, la réputation ou l’attention sont de nouvelles formes de devises que vous pouvez valoriser différemment, afin de ‘monnaitiser’ une activité économique« .
  • Next: An Internet Revolution in Higher Education – BusinessWeek – Web technology is poised to shake universities, the way it rocked newspapers and the music industry—with convenient, cheaper alternatives
  • Journalism has improved in the internet age, say media professionals – For the European Digital Journalism Survey 2009, 350 European journalists were asked what impact the internet had on journalism – and the outcome is surprising. Even though it appears whining is part of everyday journalism work these days – and some would say it was ever thus – journalists still love their job. They struggle hard within a changing industry, but still believe in the quality of the European press. To sum it up, the end of journalism seems to be far away.

Le 30 décembre, mettons la pression sur les fournisseurs d’accès !

L’asbl néerlandophone Tik a proclamé le dimanche 30 décembre « Journée du téléchargement« . L’objectif est de mettre enfin les fournisseurs d’accès (les « historiques » Belgacom et Telenet, mais aussi les alternatifs) devant leurs responsabilités pour qu’ils arrêtent de nous prendre pour des vaches à lait.

Une précédente pétition avait eu beau récolter 60.000 signatures, si je ne me trompe, rien n’a changé depuis, les quotas de transfert de données n’ont pas évolué d’un poil (nous sommes en général bridés aux alentours de 15Gb/mois) et les vitesses sont d’une lenteur famélique. A coté de ce qui se pratique chez nos voisins français (jettez un oeil aux pubs dont nous sommes gavés tous les jours sur TF1 ou France 2), la Belgique est toujours à l’ère de e-Cro-Magnon ! lire la suite « Le 30 décembre, mettons la pression sur les fournisseurs d’accès ! »

Venez discuter nouvelles technos avec nous

N’hésitez pas à nous rejoindre sur le stand de Twist ce jeudi ou ce vendredi pour venir discuter de tout ce qui vous intéresse autour des nouvelles technologies de l’information. Envie de partager quelques réflexions autour du logiciel libre et des standards ? à propos des DRM ou des derniers services geek (Twitter, Seesmic, Facebook, etc …) ? Envie de parler de publicité ou de business model pour ces nouveaux contenus produits numériques, du web 2.0 et des réseaux sociaux ? Interpeller des professionnels du secteur de l’audiovisuel et leur soumettre des idées, ou tout simplement discuter entre vous et en garder une trace hautement blogguable ? Le champ est large et les micros nombreux 🙂

Nous avons une vingtaine d’invitation à vous offrir. Elles vous permettront de rentrer gratuitement dans le salon ACF et venir nous rejoindre au Palais 11 du Heysel. Si vous êtes intéressés, laissez-nous votre email en commentaire (et un numéro de téléphone au cas où), votre invitation vous attendra à l’entrée.

PodSipons-nous joyeusement !

Depuis que j’ai lancé ce blog, j’ai désespérément cherché une méthode simple, mobile et surtout pas chère d’enregistrer des interviews. J’ai commencé avec Skype et un soft à 15 euros, le bien nommé HotRecorder. Le bidule fonctionnait bien et la conversion en mp3 se faisait (presque) sans faille. Il ne me restait plus qu’à balancer le fichier dans Audacity et le tour était joué (fallait encore le convertir en 22050 Hz pour qu’il passe dans le dewplayer, mais ça se faisait encore sans trop de problème)

Malgré mes efforts de mises à jour, HotRecorder a très vite commencé à flancher et à planter l’enregistrement (genre la fin de mes questions bouffait le début des réponses et vice-versa). Les derniers podcasts avec ce soft furent vraiment hard et me demandèrent tellement de taf que … j’ai switché sur mac 🙂

« Il eut été moins onéreux de demander de l’aide aux développeurs du bidule », pourriez-vous me rétorquer. Certes, certes. Je l’ai fait et très sympathiquement ils m’ont répondu qu’ils bossaient d’arrache pied à améliorer leur bébé. 6 mois c’est long … largement de quoi voir arriver la vidéo et de sentir qu’il était opportun de commencer à jouer avec une caméra plutôt qu’avec mon p’tit micro. D’où le switch.

Sauf que. C’est bien les macs mais niveau des outils d’enregistrement de conversations en VoIP, le choix était plutôt light. J’ai testé diverses solutions (dont des bidules très compliqués où j’entravais que dalle au manuel en tonkinois), j’ai écumé les forums dédiés pour finalement me rabattre sur Gizmo Project. Les derniers podcasts réalisés avec Lionel depuis le Mexique étaient d’assez bonne facture au niveau sonore, sufisamment en tout cas pour être balancés sur PureBlog (avec un léger nettoyage pour supprimer les tocs). Reste que ça n’élimine pas le problèmes des interviewés non connectés et que pour ceux qui le sont, il est impératif qu’ils le soit en voip sur un client libre … ce qui réduit quand même le champ des possibles (c’est toujours assez chiant de dire au type sympa avec quitu veux podcaster « euh, tu peux pas télécharger Gizmo, faire tes settings et me rappeler quand tu as le temps ? », n’est-ce pas Denis ?)

J’ai cru avoir découvert le complément idéal à Gizmo avec la fonction « enregistrer » de mon K800. L’interview de Di Rupo en étant le plus bel exemple. Pas de bol, j’ai essayé de rééditer ce genre d’enregistrement aux moins 4 fois cette semaine et ma voix (et bizarement pas celle de mon interlocuteur) était larsenée comme pas possible. Je vais finir par croire que la discussion dirupesque s’est faite sous une sacrément bonne étoile… Exit donc aussi le gsm.

Brêfle. PureBlog ayant reçu le feu vert pour augmenter son volume de contenus, fallait absolûût que je trouve le moyen de diversifier ma production d’interviews (le just-in-time a du charme mais j’ai pas envie de finir cardiaque pour la cause)

Et là, tadam, sur les conseils avisés de Thierry, et grâce à la bienveillance de Kurt, je suis depuis aujourd’hui joignable au 02/888.98.50 et pour presque pas un balle (9,99 euros de crédit d’appel), j’enregistre automatiquement toutes mes conversations en .wav sur un serveur distant, je téléphone vers des lignes fixes pour 0.0100€/min et vers des mobiles pour 0,12 à 0,18/min.

Avec Gizmo en parallèle pour 0,00 en pure VoIP, Télé 2 est niqué sur tout la ligne et mon abonnement Proximus va enfin passer sous la barre des 100 euros/mois.

En principe, tous mes appels entrants sur Gizmo sont également automatiquement déviés sur le 02/888.98.50. Toujours en principe, quel que soit le client libre que vous utilisez, si vous cliquez sur le bouton ci-dessous, vous arriverez donc sur mon numéro Sip (vous serez automatiquement redirigés via un serveur américain, avec une légère perte de qualité sonore. J’ai testé, c’est waw )

Call me!
Du coup, je n’ai plus qu’une seule application (le softphone X-Lite) qui s’ouvre au démarrage de OS X et je suis prêt à discuter et à enregistrer. Fin du fin, ça marche aussi en conférence à plusieurs … et avec la video. Y’a bon, isn’it ? 8)

Donc, et c’est finalement le pourquoi de ce billet en fait, si vous avez envie de me faire part d’infos intéressantes par téléphone ou « vidéophone », de discuter le bout de gras sur l’actu en podcast sauvage (et, why not, de vous retrouvez dans PureBlog), de laisser un commentaire audio sur un billet, de présenter vos dernières trouvailles webesques en chanson ou de me contacter pour le prix d’une communication locale alors que je me trouve à l’autre bout de la terre (on ne sait jamais, un jour je serai peut-être riche… ou en vacances… non, je r’igole), ou tout simplement de vous foutre de la gueule de mon message d’accueil, franchement, n’hésitez pas.

Même les radins hollando-écossais hypocondriaques trouvent ça pâs cher … c’est dire.

PureBlog: Le podcast et les liens de l’émission de ce dimanche 11 mars

[audio:http://podcast.rtbf.be/sound/PureBlog_11-03-07__Communes_Plone_Creative__1646066.mp3]

Téléchargez l’émission au format .mp3

–>> 16h30: Xavier Heymans à propos du projet « Communes Plone »

M. Heymans est CEO de Zea Partners, une société qui regroupe 22 PME issues de 14 pays autour du logiciel libre Plone et de ses applications de services aux administrations communales.
Le gros avantage de ce projet est qu’il mutualise les ressources et permet aux communes de sortir de la dépendance qui les lie aux solutions propriétaires et de se réapproprier ainsi l’usage de leurs outils informatiques.

Quelques exemples à Sambreville, Seneffe, La Bruyère ou encore à l’Union des Villes et Communes de Wallonie

–>> 17h30: L’actu du Logiciel Libre, avec Lionel Dricot

Les Licences Creative Commons évoluent, en Belgique aussi. Retour sur ce qu’elles sont et à quoi elles peuvent servir

–>> 18h30: Skype Service + Intro au CeBIT, avec Alex

Ainsi FON FON FON …

D’après Om Malik, British telecom serait le partenaire privilégié qui aurait investi 10 millions d’euros dans FON, comme l’annonce aujourd’hui Martin Varsavsky sur son blog. Au total, la société qui via ses modems (aka Foneras) permet le partage de sa connexion au web, a donc déjà levé 27 millions d’euros, dont quelques uns auprès de Skype et Google… rien que ça.

Pourquoi BT ?

Toujours selon Om Malik, parce que l’opérateur britannique envisage d’offrir un service « dual-band » permettant aux GSM de nouvelle génération (Nokia en tête) de switcher adéquatement entre réseaux « classique (UMTS, 3G,etc.) et wi-fi. Investir dans FON serait une manière de développer un maillage de manière virale, car déployé sur base volontaire de la part des Foneros (les utilisateurs de FON), et donc à moindre frais. En France, Free semble adopté la même stratégie via sa Freebox.

Et en Belgique ? Nada. déjà que l’on se fait truander avec une offre adsl bridée tant en vitesse (4mb/s contre 20mb/s en France) qu’en quota de transfert (10 ou 15 Gb/mois à l’heure de Joost, c’est du foutage de gueule), que nous n’avons pas d’offre triple play digne de ce nom  (vous avez la télé numérique et la téléphonie illimitée par adsl vous ?), il faudrait en plus que l’on respecte cette loi d’un autre âge (pour rester poli) qui interdit de partager sa connexion. Heureusement, vu la carte de Foneros belges, la résistance semble s’organiser :-)) zoomez à fond, c’est impressionnant.

Coïncidence, je discutais cette après-midi avec Thierry (de Wallfi.be) du lobbying intense auquel devait se livrer les Telcos pour empêcher le déploiement de réseaux wi-fi « communautaires » (en région bruxelloise, j’avais podcasté en son temps les dirigeants de Ozone, qui joue sur le même créneau). Pourtant, Thierry, qui grâce aux antennes déployées dans son salon permet aussi aux journalistes couvrant les débats du parlement wallon d’envoyer gratuitement leurs papiers (véridique !), m’a confirmé que sa facture (fixe+gsm) a baissé de près de 40 pc depuis qu’il utilise son réseau, et notamment le protocolede VoIP SIP, pour téléphoner.

CQFD …